PAGE D'ACCUEIL
SOMMAIRE DU SITE
INDEX ET TABLE DES MATIERES
SOMMAIRE DES ARTISTES ET EDITEURS
SOMMAIRE ERGON
SOMMAIRE ERGON-EDITEUR
SOMMAIRE CARTES POSTALES
SOMMAIRE PAGES DIVERSES
SOMMAIRE ACTUALITES
TARIF ERGON ET ERGON-EDITTEUR
 
PAGE PRECEDENTE
SOMMAIRE LETTRE ERGON
PAGE SUIVANTE
 
 
RGON
 
®.gon.27
 
Numéro de FÉVRIER 2004
© la lettre d'information d'ergon-editeur.fr et artistes associés ©
 
HTMel à parution pas si irrégulière, consacré à la peinture d'Ergon et éventuellement celle des autres, aux arts plastiques et graphiques, à l'art postal et à la carte postale moderne d'illustrateurs - tous les numéros d' ®.gon sont disponibles sur le site ergon-editeur.fr et le cédérom Ergon.

Pour l'impression du texte l'utilisation du format portrait est suffisante. En fonction du navigateur, il faut dans certains cas utiliser le format paysage pour pouvoir imprimer toutes les images.
 
SOMMAIRE
 
SOMMAIRE
ÉDITORIAL
 
PH 8
© ERGON
La campagne d'information
 
Poudre aux yeux
 
L'État, par l'intermédiaire d'un organisme de service encore public, a une bien étrange politique culturelle.
"Le Président de la République a exceptionnellement demandé à La Poste de faire appel aux talents de tous" (voir courrier dans la rubrique UN CONCOURS À L'ŒIL) pour la création du nouveau timbre d'affranchissement courant de type Marianne.
Les créateurs, entre autres, ont reçu une missive de 80 grammes bien tassés dans laquelle ont leur propose de participer gracieusement à un concours ouvert à tous les français, y compris aux artiste et peut être même à tous les intermittents de tous les spectacles qui se rongent les ongles chez eux en attendant un hypothétique coup de fil leur proposant du travail à la hauteur de leur talent.
Cette offre de faire travailler des gens dont le "métier, c'est de créer" et d'autant plus généreuse que l'État ne paiera pas un kopeck d'euro à tous ces créateurs suffisamment gogos pour travailler à l'œil pour les beaux yeux de Marianne, à l'exception notoire du fortuné gagnant de ce "Grand concours national".
 
Bien étrange politique que celle qui veut faire croire d'un coté à tous les français qu'ils ont des talents de dessinateurs, et qui de l'autre aimerait que les petits rigolos qui s'amusent à jouer aux artistes de tous poils retournent travailler dans les usines du grand patronat pour ne plus passer pour des parasites d'une Nation pas si reconnaissante que cela.
 

Ce concours pose un certain nombre de questions dont nous eussions aimé avoir les réponses :

 
Combien a coûté la campagne d'information pour faire savoir l'existence de ce concours à toute une nation ?
Combien d'arbres ont fait les frais de cette gabegie de papier qui est censée faire connaître "l'engagement de Marianne en faveur de l'environnement et des valeurs fondamentales de la République" ?
Combien auront coûté en salaires et frais en tous genres les nombreuses personnes réquisitionnées pour mener à bien cette tâche titanesque de collecte, classement, tri, exposition, choix successifs de la maquette gagnante ?
Le "jury national présidé par Véronique Genest" aura-t'il eu droit à des petits fours et aura-t'il été véhiculé, logé et nourri aux frais de la princesse ?
Combien ont gagné les publicitaires pour cette brillante campagne de communication ?
Combien d'artistes aurait-t'on pu payer à œuvrer dans leur atelier avec l'argent dépensé inutilement pour le bon déroulement de ce concours, au lieu de les laisser dépérir dans l'indifférence presque générale ?

 

En somme, n'aurait'il pas été plus simple, moins cher, plus efficace et sans doute moins démago, de faire comme d'habitude, c'est à dire payer un graveur spécialisé dans le timbre poste pour réaliser deux ou trois maquettes du futur affranchissement à l'effigie de Marianne, plutôt que de faire tout ce tintouin pour faire croire aux pékins de la France d'en bas qu'ils ont droit à la parole en dehors du jour des élections ?

 
SOMMAIRE
ACTUALITÉS
 
 
KOU 2
© LÉO KOUPER
L'affiche
 
LA PREMIÈRE RENCONTRE DE L'AFFICHE ET DE LA CARTE POSTALE MODERNE aura lieu le 21 février 2004, de 9h à 18h, à l'ESPACE DES CALANDRES - F 95610 ÉRAGNY SUR OISE

Naissance de ASART (association pour l’art postal, réseau en parallèle) - 1 rue derrière la tour - B 6880 BIOURGE.

Dans le cadre de lutte anti-terroriste, la fabrication, la vente et la dégustation de bombes glacées vient d'être interdite sur la totalité du territoire des USA. Les livres contenant la recette devront être détruits avant la fin de l'année 2004. Tout contrevenant sera sévèrement puni.

Vu sur les panneaux "Decaux" dans le centre de Lyon (Fac de Droit et Bellecour), texte blanc sur fond bleu : LA BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON REMERCIE SES 130000 VISITEURS, SES PARTENAIRES ET LES ARTISTES QUI ONT CONTRIBUÉ À SON SUCCÈS. RENDEZ-VOUS EN 2005.

On peut voir quelques œuvres d'Ergon dans la GALLERY INTERNATIONAL Nº 48 page http://members.fortunecity.es/tallerzenon/mailartexpoax.htm, sur le site du peintre Zenón http://mailartzenon.pagina.de

Une nouvelle version du site du peintre Martian AYME vient d'apparaître sur internet : http://www.martian-ayme.com
 
SOMMAIRE
EXPOSITIONS ERGON DE FÉVRIER 2004
 
 
QUELLE BELLE MARÉE - LYON
 
Ergon participe à l'exposition d'art postal QUELLE BELLE MARÉE qui est présentée du 31 janvier au 9 février 2004 chez LOREN - Atelier "LA RAGE" - 33 rue Pasteur - F 69007 LYON (art postal).
 
SOMMAIRE
COURRIER DES LECTEURS
 
 
RCP 1
© X & RENCONTRES DE COURPIÈRE
La couverture du catalogue
 
A signaler une rencontre originale "la plume et le crayon" à F 63120 COURPIÈRE, avec édition d'une série de 16 cartes postales ayant comme triple sujet : La pub pour une entreprise plus le cirque plus de l'humour. Cette manifestation qui s'est tenue le 25 janvier a été une réussite d'après les participants SALUTATIONS P.G

Monsieur le Rédacteur en Chef J'ai l'honneur de vous adresser mes meilleurs, ainsi qu'à votre collaboratrice Marie Constance, en fanfare... Votre, trop dévoué, Ray

Salut Jean-Marc, Je viens de visiter ton site. C'est très bien et c'est une bonne vitrine pour ton travail. Je suis épaté par la diversité de tes cartes postales. @+ Jean Emberger.

Cher ergon, merci de m'avoir reprécisé ton adresse de site - je constate à quel point tu as avancé dans le web - alors vive la communication virtuelle ! rosalie

Permettez-moi de vous offrir ces quelques papillotes, spécialités lyonnaises ; Il y a bien à l'intérieur des petits pavés de chocolat... mais c'est mauvais pour la santé (je prends donc soin de votre foie..!). Par contre l'intérêt est dans l'emballage, très croustillant, et les pensées souvent pleines d'esprit, comme vous pouvez le constater. Pourquoi ne pas envisager dans votre lettre spirituelle, un article sur ces babioles, joignant la "culture" aux plaisirs de la gueule. Cette idée est bien entendu gratuite comme votre missive mensuelle. Festives salutations. Charles Aimé de Villeurbanne

Jean-Marc, deux ou trois "pensées" récentes, entrevues entre les pixels, jpg et liens de la prépartion de mon site qui avance : version définitive, 1er état, pour février si tout va bien... - Baptisés Homo sapiens sapiens nous sommes ; à voir ce qui se passe autour de nous il y a eu erreur au baptème : c'était, Homo connard connard qui était prévu ! - "Notre" Art Contemporain qui se croit Prince des Arts est dans sa triste majorité discours, démarche et animation. Comment n'a-t'il pas encore d'armoiries (on dit logo maintenant !) ? Je propose comme devise :"JE JACTE ET J'ACTE" à mettre sur le phylactère ; et je laisse à d'autres le soin de "désigner" les armes parlantes qui figureront sur l'écu (non, c'est bien la bonne orthographe !) de sa Maison ! - Je sais maintenant pourquoi hommes et femmes divorcent tant aux Etats-Unis. Je ne me souviens plus dans quel contexte, mais il y a quelques jours j'ai appris que là-bas les femmes entre elles parlaient souvent de leurs chats. D'où ma conclusion : les hommes entre eux parlant souvent des chattes des femmes, comment voulez-vous qu'ils se comprennent ! A bientôt. Martian

Monsieur le Rédac chef,
Bonjour, c'est PBL, le "défenseur des petits et des sans grade".
Ne trouvez-vous pas un peu fort de café, monsieur le rédac chef, d'affirmer dans votre dernier numéro, 26 de son chiffre, avec l'assurance et l'insolence habituelle qui vous caractérisent, d'affirmer, lorsqu'on évoque l'idée que vous puissiez octroyer un treizième mois à vos collaborateurs : " Un treizième mois ? Vous rigolez ! Manquerait plus que ça !
Ne trouvez- vous pas un peu paradoxal d'affirmer une telle chose… alors qu'on sait très bien que vous ne les payez pas vos collaborateurs !
Qu'est ce que ça vous aurait coûté, dites-le moi, de leur octroyer un treizième mois ! Je vous le demande ! ?
Vous auriez ainsi pu vous racheter et acheter, à "bon compte", l'image d'un patron de presse moderne, libéral et généreux au lieu de renforcer l'image peu reluisante d'un magnat de presse qui ne fait aucun cas de ses "employés" car nous n'oublions pas, comme vous le relatiez avec gourmandise dans votre lettre*…, que vous n' avez pas hésité, un jour, à en peinturlurer un et à le pendre à la devanture de vos bureaux… j'allais dire de vos bourreaux !
Savez-vous comment vous appellent les travailleurs et les travailleuses de votre journal ?
Le boucher de Vieux-Thann !
Vous me direz, il n'y a pas de sot métier, surtout en matière culinaire, ce n'est pas moi qui vous contredirais.
Il n'empêche, ce n'est pas parce que vous êtes, soi-disant, "un bon cuisinier" et que vous avez installé une cuisine dans votre salle d'attente (cf. lettre n*…) qu'on doit tout accepter.
Landru aussi il aimait les cuisinières et les salles d'attente, c'est pas pour ça qu'on doit l'absoudre ! Paix… à ses cendres.
Allez, je vous suggère, une façon de vous racheter un peu, un tout petit peu : 2004 étant une année bissextile , le 1er et le 8 mai tomberont un samedi, sachant par ailleurs, que les dimanches de Pâques et de Pentecôte risquent fort de tomber… un dimanche, ne serait-il pas judicieux d'attribuer une "prime spéciale année bissextile" à vos travailleurs émérites, d'autant plus que l'année prochaine ils seront, en outre, obligés de travailler le lundi de Pentecôte ! ( Après vérification, le lundi tombe bien un lundi).
En ne doutant pas que vous vous ferez un "malin" plaisir à me répondre, veuillez croire, etc, etc.
 
*J'ai pas eu le temps de rechercher les numéros… ( je viens juste de m'équiper en informatique !)

Je viens de relire avec grand plaisir tes explications lumineuses quant à la prononciation des toponymes alsaciens. Il est vrai que l'orthographe des noms de villages et de villes en Alsace est souvent déroutante pour les non-initiés. Et ceux-ci ne peuvent pas compter sur l'aide d'un dictionnaire. J'ai fait le test récemment pour un ami parisien avec Le Petit Robert. Une fois passée la difficulté de l'alphabet phonétique international, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu'Eguisheim devait se prononcer EGUICHEM ! Mais bon, cela figurait dans une ancienne édition du Petit Robert. Ils ont abandonné ces tentatives malheureuses dans leur nouvelle édition. C'est bien dommage et je crois qu'ils devraient faire appel à toi. Au moins ce serait juste et facile à comprendre. Bon courage, il ne te reste que 897 communes alsaciennes à traiter (pour la suivante, je suggère Voegtlingshoffen). Nicole
 
SOMMAIRE
FOIRE AUX QUESTIONS
 
 
Ergon êtes-vous content d'avoir gagné un euro d'or ?
 
Oui, je suis très content. C'est toujours un plaisir d'être distingué par un confrère. Merci Jean Marie Petey. Mais faut quand même mettre un bémol. Je suis allé ce matin voir le banquier le plus proche de chez moi, je lui ai proposé mon euro pour essayer de l'échanger contre des dollars. Il m'a fait gentiment comprendre qu'il n'avait pas une grande valeur marchande. Jean Marie, la prochaine fois tu ne pourrais pas faire en sorte que l'euro soit en or massif et la plaque et le chevalet en platine, ce serait mieux.

Est-il exact que l'on ait condamné un juge nigérian à la lapidation ?
 
Non, cette information est fausse. Ce qui est vrai par contre, c'est qu'un tribunal islamique nigérian vient de condamner un fermier à la peine de mort par lapidation pour avoir eu des relations sexuelles avec sa belle-fille de 15 ans. Le président du tribunal a aussi condamné l'adolescente à recevoir cent coups de fouets, bien qu'elle ait déclaré avoir été violée par son beau-père âgé de 45 ans. On parle d'instituer la lapidation obligatoire à l'encontre des juges faisant preuve de débilité mentale avancée ?

Est-il exact que l'on ait condamné un malade mental à mort ?
 
Oui, cette information est exacte. Un homme souffrant d'une grave maladie mentale à été condamné à mort pour le meutre d'une jeune femme et vient d'être exécuté dans une prison américaine (USA). Il y a du progrès dans le laboratoire mondial pour le bonheur universel, on n'y a pas encore institué la lapidation obligatoire à l'encontre des juges faisant preuve de débilité mentale avancée, mais on y trucide déjà des malades du cerveau. Il ne reste plus qu'à passer à l'étape suivante, en les liquidant tous afin de rendre la société plus sûre et plus harmonieuse.

C'est vrai cette rumeur qui dit que vous auriez le foie malade ?
 
C'est absolument faux !!! Et les nombreuses personnes qui récemment nous ont envoyé des emballages de chocolat vides seraient bien avisées de nous faire parvenir la partie manquante, afin que nous puissions leur prouver que notre foie se porte bien !

A-t'on le droit de voler des cartes publicitaires gratuites ?
 
Oui et Non, cela dépend ; Oui, si elle sont proposées sur des présentoirs dans des lieux publics à la disposition gratuitement du chaland qui passe ; Non si elles sont dans les albums des collectionneurs.

Patrick Blanchard avait-t'il le droit de voler le stock de cartes postales publicitaire du Musée National d'Art Moderne ?
 
Oui, parce que les cartes postales étaient dans un lieu avec beaucoup de public à la disposition du chaland qui passe. Si vous étiez intéressé, fallait passer avant, car là ou Patrick Blanchard passe, la carte postale publicitaire gratuite trépasse.

A-t'on le droit de vendre des cartes publicitaires gratuites ?
 
Oui et non, cela dépend ; Oui, si elle sort du classeur d'un collectionneur ; Non, si elle est sur des présentoirs dans des lieux publics à la disposition gratuitement du chaland qui passe. En passant, la rédaction aimerait signaler à ses lecteur qu'elle est en possession d'un très bel ensemble du quadriptyque du Musée National d'Art Moderne massacré et signé par Patrick Blanchard. Comme nous avons quelques petits problèmes de trésorerie qui nous empêchent de payer les émoluments de nos collaborateur adorés pour le mois prochain, nous mettons en vente ce très rare et très bel ensemble pour un prix de départ d'un million d'euros. Faire offre à la rédaction.

Est-ce que le Musée National d'Art Moderne est intéressé par le quadriptyque de Patrick Blanchard ?
 
À ce jour nous n'en savons encore rien. Mais ce serait indubitablement une occasion unique pour cette institution d'augmenter ses collections d'un ensemble absolument remarquable à la gloire du prestigieux musée. Espérons qu'il saura prendre la balle au bond.

Quel est l'artiste cartophile le plus en vue du moment ?
 
Nous avons fait faire un sondage par l'intermédiaire d'un organisme spécialisé dans la carte postale, et le nom de celui qui vient en tête du baromètre de la cartophilie contemporaine francophone pour ce mois est Patrick Blanchard. La rédaction tient à féliciter Patrick pour ce score remarquable.
 

C'est normal qu'une fois de plus il n'y en ait que pour Patrick Blanchard dans la lettre du site ?
 
Normal pas vraiment, mais vous savez comment c'est, certains collaborateurs du journal essayent toujours d'en faire un max pour justifier leurs prétendues compétences, leurs salaires et pour tirer la couverture un peu trop vers eux. Quand aux magnats de la presse qui ont tendance à penser que leur journal est le meilleur de la place, ils se sentent obligés de faire mousser leurs employés les plus médiatiques afin de justifier leurs convictions les moins intimes. Ici c'est un peu la Star'académie de la carte postale moderne.

Vous avez vu, comment il vous incendie dans le courrier des lecteurs le PBL ?
 
Oui nous avons vu ! Vive l'ingratitude ! Une chose est sûre, c'est que son petit copain le Patrick, il peut courir pour avoir un numéro spécial Blanchard avant longtemps. S'il faut boucher des trous, on prendra quelqu'un d'autre, ça manque pas dans la salle d'attente de la rédaction. Faudrait vraiment qu'il devienne un des artistes les plus officiels du Musée National d'Art Moderne pour que nous fassions de nouveau de la pub pour cet individu un peu chelou.

Allez-vous faire un effort particulier pour l'année bissextile 2004 ?
 
Oui, nous allons vous montrer tout au long de l'année de beaux corps très sexe et avec le moins de textile possible. Nous avons commencé dans ce numéro à la rubrique NETIQUETTE avec une meuf initialement prévue pour le numéro de mai.

Le patron de la lettre ®.gon a-t'il l'âme d'un boucher ?
 
Non, nous vous en donnons la preuve dans ce numéro, le cochon de Vieux-Thann est toujours vivant, et ce malgré le fait qu'il faille nourrir copieusement les nombreuses rubrique de la lettre et les rédacteurs affamés.

Qui c'est Bertrand Lavier ?
 
C'est l'artiste qui a réussi à vendre au Musée National d'Art Moderne la sculpture titrée BRANDT/HAFFNER, réalisée en 1984, qualifiée d'assemblage et qui est caractérisée par la superposition d'un réfrigérateur et d'un coffre-fort, au format 251x70x65cm, achetée par le Centre Georges Pompidou en 1988 et exposée au 4e étage dans la salle 08b sous le numéro d'inventaire AM 1988-5. Chapeau l'artiste !

Quel est le prix d'achat de l'œuvre numéro AM 1988-5 ?
 
Désolé mais nous ne savons pas. C'est un investissement de l'État français dont le prix est semble-t'il classé TOP-SECRET mais qui est probablement supérieur à la somme du prix du réfrigérateur Brandt et du coffre-fort Haffner prix état neuf, puisque ce qui fait la qualité d'une œuvre d'art est la transcendance, et la transcendance ça n'a pas de prix.

Pourquoi ne montrez-vous pas une photo de l'objet AM 1988-5 ?
 
C'est une question de droits d'auteurs. Nous aurions le droit de vous montrer une photo réalisée par Ray Thaug d'un réfrigérateur Brandt et d'un coffre-fort Haffner pris séparément ou accollés horizontalement. Mais il nous est interdit sans autorisation écrite de l'artiste de vous présenter la superposition des deux objets, surtout si le réfrigérateur est au dessus du coffre-fort.
Pour que vous ne soyez pas trop frustrés de l'absence de l'image de cette œuvre magistrale, nous vous donnons l'adresse de la page sur laquelle elle est visible : http://www2.centrepompidou.fr/cgi-bin/collection_e-97&oeuvre&zoom+AM_1988-5.htm

C'est quoi la transcendance ?
 
La transcendance, c'est quand la réalité créée par l'assemblage de deux objets est d'un ordre supérieur à la somme de la réalité de chaque objet pris séparément. L'œuvre numéro AM 1988-5 est à ce titre remarquable. Le réfrigérateur et le coffre on probablement été achetés séparément dans le commerce à un prix très inférieur à celui de la revente par l'artiste de son assemblage à l'institution phare de l'État français. C'est donc une œuvre transcendante.

Quel est le premier lien commercial qui apparaît quand on fait la recherche "Bertrand Lavier réfrigérateur" dans Google ?
 
Le premier lien commercial qui apparaît est : Déstockage réfrigérateur 2 portes, 1 porte, américain. Les grandes marques jusqu'à -40% ! www.mistergooddeal.com

Les sociétés Brandt et Haffner vendent-t'elles des assemblages Brandt/Haffner ?
 
Nous avons fait d'infructueuses recherches sur internet à ce sujet. Il semblerait que ces deux sociétés ne commercialisent pas ce produit. Si tel est le cas, c'est selon nous une grave erreur de stratégie, car pour de nombreuses raisons, il existe un potentiel gigantesque de vente de cet ensemble sur le marché :
1 - Très peu de cuisines sont équipées d'un coffre-fort.
2 - Très peu de bureaux sont équipés d'un réfrigérateur.
3 - Le potentiel de remplacement de tous les réfrigérateurs et coffres-fort par des superpositions d'ensembles à deux fonctions est immense.
4 - le surcoût de colle pour faire tenir l'assemblage des deux objets est négligeable.
5 - Les coûts de productions peuvent être grandement diminués en regroupant les chaînes de fabrication.
7 - La plus-value réalisée sur l'ensemble par rapport à la vente de chaque élément au détail est, grâce à la transcendance, immense.
8 - L'installation d'un ensemble réfrigérateur/coffre-fort dans les cuisines et les bureaux entraine, la transcendance frappant dans ce cas une deuxième fois, une plus-value considérable du bien immobilier qui accueille le meuble, surtout si le coffre-fort est solidement fixé au sol.

Ça se dit comment le patelin qui s'appelle "llanfairpwllgwyngyll gogerychwyrndrobwllll antysiliogogogoch*" ?
 
Il paraît que ça se dit !
* pour des raisons d'affichage sur votre écran nous avons été obligés de couper le nom en trois parties plus ou moins égales, il n'y a en fait aucun espace entre les lettres

M'sieu, m'sieu, j'ai trouvé "Krungthepmahanakhon Amornrattanakosin Mahintharayutthaya Mahadilokphop Noppharat Ratchathaniburirom Udomratchaniwetmahasathan Amonphiman Awatansathit Sakkathattiyawitsanukamprasit" ?
 
Écoutez, on va pas commencer pas le plus difficile. N'oublions pas que de nombreuses personnes dans le monde ne connaissent encore qu'une ou deux lettres de l'alphabet.
1er exemple : F 80190 Y se prononce probablement "igrec" parce que s'ils avaient voulu que le village se prononce "i", en Somme, ils l'auraient appelé I.
2e exemple : F 76260 EU ne se prononce pas "u" ni "hue cocotte" mais "e" comme "œufs" mais surtout pas comme "œuf". Faites très attention avant de vous lancer dans la prononciation du nom de cette ville, vous marchez sur des œufs.
3e exemple : Pour la ville dont vous nous parlez dans votre question ci-dessus, lisez "Krungthepmahanakhon Amornrattanakosin Mahintharayutthaya Mahadilokphop Noppharat Ratchathaniburirom Udomratchaniwetmahasathan Amonphiman Awatansathit Sakkathattiyawitsanukamprasit" mais prononcez "bancoque".
 
SOMMAIRE
L'ANNÉE DU SINGE
 
Nous aussi on veut singer in the rain
 
MPL 1
© PIERRE LOUIS MARTIN
Duo de choc
 
Très nombreux, les chinois sont entrés dans l'année du singe. Nous ne pouvions pas faire moins que d'en faire de même, ce qui nous est possible grâce à la carte de vœux que nous à fait parvenir le sympathique photographe Pierre Louis Martin dont nous avons pour la première fois pu apprécier les travaux à la déjà presque célèbre biennale de Montmorillon.

 
Bonne année du Singe
 
Nous quittons une année de mouton, année calme et tranquille en astrologie chinoise. Nous entrons le 22 janvier 2004 dans une année du singe une année de grands changements positifs.
L'année du singe sera une année de discussion et d'échanges d'idées, d'innovation, de manipulation intelligente des choses pour un futur meilleur. Il devrait en déboucher de grands changements positifs, notamment dans la condition des hommes et, plus particulièrement, dans le respect des droits des femmes. Cette année sera aussi celle d'une prospérité renouvelée.
Mais l'année de la chèvre était censée être une année calme, douce, et tranquille, on se demande ce que pourra être une année de changement positif !!!
 
Un peu de légende :
La création du zodiaque chinois basé sur des animaux date du VIème siècle et vient de la légende suivante : Une nuit de Nouvel An, l'Empereur de Jade invita tous les animaux de la terre à lui rendre visite. Seuls, douze d'entre eux obéirent. Le buffle arriva le premier, mais le rat opportuniste s'était perché et lui apparût le premier aux yeux de l'empereur. Arrivèrent ensuite le Tigre souriant, le Chat prudent, l'étincelant Dragon, le sage Serpent, le Cheval talentueux, la Chèvre sensible, le malin Singe, le Coq fier, le Chien fidèle et pour finir le Cochon scrupuleux. En guise de remerciement, Bouddha instaura une année " symbolique " en l'honneur de chacun de ses visiteurs Et il décréta que chaque nouveau-né hériterait désormais des caractéristiques de l'animal porté aux nues de cette année-là.
 
Aimé Marcel FAUCHER
LE CLUB MANDARIN* - 9 rue St Denis - F 86500 MONTMORILLON
 
* association culturelle franco-chinoise qui a pour objectif de favoriser la découverte de la Chine et de ses cultures. Son but est de faciliter les rencontres et les échanges entre personnes intéressées par la Chine, de toutes nationalités, de tous ages et de tous milieux, par des moyens divers et variés
 
SOMMAIRE
L'HUMEUR D'UN JOUR
 
 
PATRICK BLANCHARD
 
Lundi 5 janvier 2004
 
C'est lundi, il fait gris, gris comme un lundi, mais encore plus gris que les gris lundis gris habituels, vu que c'est le premier lundi du mois et le premier lundi de l'année… de la toute nouvelle année.
Une nouvelle année que l'on vient tout juste de terminer de fêter, hier soir encore avec les rois, qui avaient débarqué, d'une façon anticipée, presque sans prévenir pour la nouvelle année et forcément, quand des rois arrivent chez vous, c'est pas tous le jours, on fait la fête et du coup, bien sûr, ce lundi 5 janvier 2004, alors que la veille on bambochait avec la jet set, et qu'il faut qu'on retourne au turbin, sans turbans, ni couronnes, et que c'est un lundi gris, ce lundi gris est encore plus gris que tous les autres lundis gris de l'année écoulée.
Et puis il y a la télévision qui nous a un peu gâché la fête en nous repassant, en boucle, les non-images de la catastrophe aérienne qui vient de toucher 133 français et plus de trois cents familles, et que ça tombait bien, si on peut dire, pour la télévision, puisque la télévision en avait marre de nous passer en boucle les images du Terrible Tremblement de Terre en Iran : cinq mille, sept mille, quinze mille, vingt mille, vingt-cinq mile, 30 000 morts… le chiffre était stabilisé depuis quelques jours, il n'y avait plus de suspense, alors un avion avec 133 français à bord, ça tombe bien, forcément, vous vous rendez compte 1500 mètres en 17 secondes…
C'est bien la télévision, ça montre des choses qu'on ne voit d'ailleurs pas et qu'on ne peut pas voir ailleurs, alors on regarde quand même parce qu'on est un peu voyeur et que c'est important ce qu'on nous montre même s'il n'y a rien à voir, et comme on est voyeur, surtout s'il n'y a rien à voir, on regarde à nouveau, on zappe, on circule… allez, zappez, circulez, y a rien à voir, mais regardez bien des fois qu'il y aurait quelque chose de terrible ou d'extraordinaire que vous n'auriez pas encore vu… au cas où vous auriez pas encore vu ce qu'il n'y avait pas à voir, ils vous repassent en boucle ce que vous avez déjà entrevu…
Il paraît qu'Arthur a fait Une Soirée Extraordinaire sur TF1 le soir du 31 décembre… avec tous ceux qu'on voit d'habitude, sur la même chaîne, tous les autres soirs que le 31 décembre, mais comme là c'était le 31, c'était une "soirée spéciale", ils s'étaient tous mis sur leur 31, et, exceptionnellement, ils étaient tous là, pour nous, pour le 31 décembre, pour "notre 31", pour que ça soit exceptionnellement exceptionnel et il paraît que ça a même fait un exceptionnel score d'audience, ce qui est exceptionnel pour un 31 décembre alors que la majorité des gens normaux sont d'habitude dans les rues en train d'incendier des voitures, et bien cette année, grâce à Arthur : 15% d'audience en plus et 15 % de voitures brûlées en moins… c'est les fabricants de bagnoles, qui vont en faire une tête…
Moi je vous dis ça mais je l'ai pas vu, parce que je l'ai pas, moi, la télé, mais j'en ai entendu parler à la radio parce que maintenant la télé s'invite à la radio… C'est fou, je sais pas si vous avez remarqué, mais ça pullule les émissions du style " écoutez la télé ", dans lesquelles, des animateurs télé, viennent à la radio faire la promotion de leurs émissions de télé débile ou poubelle (au choix de l'auditeur)… et parfois on se surprend à écouter, surtout quand on a pas vu… et qu'on est voyeur.
Même ARTE est venu expliquer à la radio qu'elle changeait sa grille, qu'elle se rénovait, qu'elle souhaitait un "nouvel habillage" bref qu'elle n'allait bientôt plus faire de l'ARTE, mais faire une télé plus "ancrée dans la réalité de notre temps et de notre époque"… À quand… le Télé Achat sur ARTE ?
Enfin, ma mère, qui l'a, elle, la télé, m'a dit que la soirée d'Arthur "c'était minable", mais je la crois un peu partisane ou dépassée par les évènements même si la vérité sort parfois un peu, aussi, de la bouche des personnes âgées… De plus elle était pas contente parce qu'il n'y a même pas eu d'opérette le jour du 1er janvier… vous me direz elle est pas abonnée au câble, alors, forcément…
Bref, tout ça pour dire que ce lundi était un lundi bien triste et bien gris quand je me rendais à mon boulot ce matin, bien triste avec tous les sapins qui jonchaient les trottoirs, à même le sol ou dans des sacs éventrés, et que le gens ils sont pas malins, ils avaient même pas jeté les guirlandes avec leurs sapins pour égayer la vie des SDF qui étaient allongés à côté des sapins, à côté des bouches de chaleur et des bouches d'égout… de quoi vous dégoûter des sapins… Vous me direz, l'égout et les couleurs…
Enfin ce lundi, c'était un lundi comme les autres, sauf qu'il y a eu plein de gens qui m'ont fait la bise alors qu'ils ne me la font pas d'habitude, et qu'on m'a même offert des chocolats comme si je n'avais pas eu les moyens de m'en payer, moi-même, des chocolats, pendant "les fêtes"…
Je sais pas si j'aurai le courage de faire la bise aux SDF, que je connais pourtant, un peu, en rentrant chez moi ce soir, et puis c'est con, les chocolats qu'on m'a offerts, je les ai mangés, j'ai voulu faire plaisir, forcément et j'ai même pas pensé à les garder pour les SDF et les déposer au pied de leurs sapins sans guirlandes…
Heureusement la Ville va nettoyer les trottoirs ce soir. Demain matin, j'aurai moins honte.
Je vous le disais, ce lundi il faisait gris, gris comme un lundi, mais un lundi encore plus gris que les gris lundis gris habituels, c'était le premier lundi de la toute nouvelle année.
 
Patrick Blanchard
 
SOMMAIRE
DCF
 
Le dictionnaire de la cartophilie francophone
 
COUVERTURE DU DCF
CP 652
© FORÉ
© ERGON
Le DCF
E
 
de Paul Noël ARMAND
4400 notice et 1400 illustrations dont le magnifique E d'Ergon
 
Le DCF qui est paru en 1990, reste d'actualité et est absolument indispensable, ne serait-ce que parce qu'il n'a pas été réédité à ce jour et qu'il est le seul dictionnaire existant de ce genre. Vous y trouverez presque tout sur la carte postale francophone de l'origine à 1990, entre autres Patrick Blanchard, Ergon, Jean-Philippe Porcherot et même Pablo Picasso, mais pas Martian Ayme, ce qui prouve bien, comme disait Émile Littré, qu' "un dictionnaire n'est jamais complet, ni terminé". La grande particularité de cet ouvrage est d'aller de ZÈBRE à ZUT.

Pour tous renseignements supplémentaires, veuillez vous adresser à Paul-Yvon ARMAND - Revue CPC - BP 15 - F 95221 HERBLAY CEDEX
 
SOMMAIRE
PROGALACARTE
 
Un utilitaire pour cartophile
 
Nous avons trouvé dans le N°51 de la revue Freelog, un logiciel graphique simple d'assistance à la création de cartes postales nommé PROGALACARTE, qui vous permet de d'imprimer une carte postale recto-verso très facilement. Vous pouvez personnaliser les deux cotés de la carte. En plus il est en français et gratuit. La seule obligation est de vous enregistrer auprès de l'auteur afin que le logiciel fonctionne plus de 30 jours. Cette façon de procéder permet au créateur du logiciel de savoir si son travail est utile, car les utilisateurs de logiciels gratuits écrivent rarement à leurs auteurs.

Pour essayer le logiciel vous pouvez soit acheter la revue FREELOG 51 avec son cédérom, soit télécharger le logiciel sur le site de l'auteur :
Thierry GAILLARD - SITE : http://www.progalacarte.com

Nous vous rappelons qu'il ne suffit pas d'avoir un bon logiciel pour réaliser une belle carte postale. Il faut également une photographie ou illustration de qualité, un support adapté genre carton épais et une encre qui résiste un minimum à la lumière et à l'humidité. Il est également à considérer que pour le moment les imprimantes ne permettent pas vraiment de faire un travail à la hauteur de ceux réalisés par un professionnel en offset ou typographie, encore moins en sérigraphie ou gravure.
 
SOMMAIRE
UN CONCOURS À L'ŒIL
 
Y a pas marqué...
 
Nous avons récemment reçu un courrier à nous adressé, émanant du Service National des Timbres-poste et de la Philatélie, mazette !

Voici la missive :
 
"Fontenay aux Roses, le 8 janvier 2004
 
Madame, Monsieur,
 
Votre métier, c'est de créer
Et si votre création devenait l'une des œuvres les plus diffusées de France ?
C'est possible.
À l'occasion du renouvellement du timbre Marianne, le Président de la République a exceptionnellement demandé à La Poste de faire appel aux talents de tous.
Participez au grand concours «Dessinez la nouvelle Marianne».
Pour cela, il vous suffit de nous envoyer avant le 15 mars 2004 un dessin noir sur fond blanc au format 9cm X 13cm.
Votre dessin devra illustrer l'engagement de Marianne en faveur de l'environnement et des valeurs fondamentales de la République.
Après une première sélection, cent dessins finalistes seront qualifiés par le jury national présidé par Véronique Genest puis soumis au vote du public.
Enfin, le gagnant sera désigné par le Président de la République parmi les trois dessins préférés des Français. L'émission du nouveau timbre interviendra début 2005.
La Marianne 2005 sera-t-elle le fruit de votre talent ? Pour le savoir, nhésitez pas ! Participez avec les professionnels qui vous entourent et diffusez les documents joints qui comportent les principales modalités du concours.
Pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez vous connecter sur www.laposte.fr ou appeler le 0 810 811 134 (prix d'un appel local). Bonne chance et à bientôt.
 
XXX - Directrice du Service National des Timbres-poste et de la Philatélie"

À partir ce ce point c'est la rédaction de la lettre, celle de votre site préféré, qui vous recause les yeux dans les yeux :
 
À première vue on se dit chic quel grand honneur nous fait cet organisme d'intérêt public pas encore totalement privatisé. Mais à y réfléchir, est vraiment un faveur qui nous est faite ?
1 - La lettre dit "votre métier, c'est de créer", laisse supposer avec raison que l'on s'adresse, semble-t'il à un professionnel, et que par essence, et parce que celle-ci coûte de plus en plus cher, un professionnel ça ne travaille pas à l'œil, même s'il en a besoin pour travailler, de l'œil pas de l'essence, encore que les peintres qui travaillent à l'huile... Nous avons vainement cherché le chèque qui est censé accompagner toute commande faite à un professionnel de la profession elle même.
2 - Compte tenu du fait que l'envoi est imprimé dans sa totalité (lettre, explicatif, affiche, enveloppe et même signature de la directrice du service, avec une petite faute de goût puisque on a oublié d'imprimer le timbre sur l'enveloppe, remplacé par un simple "affranchissement en compte avec La Poste"), nous supposons que nous n'avons pas été les seuls à être contactés, ce qui laisse à penser qu'ils espèrent que de nombreux professionnels vont également travailler gratis pour les beaux yeux de Marianne, surtout en ces temps de baisses d'impôts largement compensées par de subtiles hausses à peine déguisées de toutes sortes de taxes. C'est pas cher payé pour tant de maquettes espérées.
3 - La lettre dit "et si votre création devenait l'une des œuvres les plus diffusées de France ? c'est possible". Il est tentant de s'imaginer dans la peau d'un des artistes les plus diffusés de France, quelle promotion ! Mais comment se fait-il qu'en tant normal, il faille être largement mort ou au moins sérieusement célèbre dans le monde entier, pour avoir droit de voir une de ses œuvres reproduite par cet organisme ? Ils ont dû faire erreur en nous faisant parvenir ce courrier car nous ne sommes point célèbre et pas davantage mort pour le moment.
4 - La lettre dit "le Président de la République a exceptionnellement demandé à La Poste de faire appel aux talents de tous." Ce serait pas un peu démago sur les bords de faire cette proposition. Vu le nombre de français encore vivants à ce jour, cela fait quand même environ soixante millions de talents, qui probablement s'ignoraient avant d'avoir lu cette publicité. S'ils écoutent tous, la poste va crouler sous les envois. Juste une question : Pour l'envoi de la photocopie de la maquette, c'est qui qui paie le timbre, et c'est qui qui empoche les sous des affranchissements ?
5 - La lettre dit que le "dessin devra illustrer l'engagement de Marianne en faveur de l'environnement et des valeurs fondamentales de la République". Cela ressemble furieusement à l'un des grands travaux d'Hercule de la République en danger. Va falloir très sérieusement compresser ces Grandes Idées pour les faire tenir dans un rectangle de 5cm². Mais avec les constants et gigantesques progrès de l'informatique on devrait pouvoir y arriver.
6 - La lettre dit qu'"après une première sélection, cent dessins finalistes seront qualifiés par le jury national présidé par Véronique Genest puis soumis au vote du public". La Véronique en question, ce ne serait pas la comédienne qui officie régulièrement dans des séries de nos plus belles chaînes de télévision nationales et internationales que le monde entier nous envie. Nous ne savions pas à quel point comédien était la profession idéale pour juger de la qualité d'un timbre poste. Encore que le fait de choisir Véronique, contre qui nous n'avons aucun grief à ce jour, d'autant plus qu'elle joue souvent la commissaire de police, ce n'est donc pas un si mauvais choix, d'abord parce qu'un policier c'est censé avoir du flair, et surtout parce que Véronique signifie "la vraie vue", ce qui laisse supposer non seulement qu'elle a de très bons yeux mais que cette vue là est la seule acceptable, puisque soit c'est vrai, soit c'est pas vrai. Pas vrai ! Vu !
7 - La lettre dit que "le gagnant sera désigné par le Président de la République parmi les trois dessins préférés des Français". En fin de compte, c'est qui qui choisit : la Véronique, les soixante millions de français ou le Président de la République ? On n'est pas sorti de l'auberge franco-navarraise ! Au fait, le Président de la République il a pas autre chose à faire de plus important ?
8 - La lettre dit "la Marianne 2005 sera-t-elle le fruit de votre talent ?" D'abord savent-ils seulement ce que nous faisons et si nous avons du talent ? Et une chance sur soixante millions, ça laisse juste un peu plus de chances de gagner que quand on joue au loto. Sauf que le loto c'est moins fatigant, l'argent pour y jouer, on n'est même pas obligé de travailler pour le gagner, on peut le voler. Vous me direz que nous pourrions voler la maquette d'un des soixante autres millions de participants à ce concours, mais voler c'est pas bien, et de toute façon le règlement de ce nouveau jeu de loterie interdit expressément d'utiliser le travail des autres.
9 - La lettre dit "Participez avec les professionnels qui vous entourent et diffusez les documents joints qui comportent les principales modalités du concours." Si jamais on avait eu l'idée saugrenue de participer, nous n'aurions certainement pas été assez nuls pour en informer le monde entier et surtout nos concurrents, histoire d'augmenter encore le nombre de participants et de diminuer nos infimes chances de gagner.
10 - La lettre dit que "pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez vous connecter sur www.laposte.fr ou appeler le 0 810 811 134 (prix d'un appel local)". Dites, les numéros verts gratuits ça n'existe plus, ou ils les gardent dans un coffre de peur qu'on les leur vole ?
11 - Sur les affiches et les explicatifs ont été reproduits trois faux timbres de trois vrais artistes de talent reconnu (Jacques FAIZANT, Titouan LAMAZOU, et Jean GIRAUD-MOEBIUS) Question : les maquettes, les artistes les ont-ils faites à l'œil, ou celles-là au moins ont-elles été payées ?
 
En conclusion, avez-vous bien regardé sur notre front, oui là, juste sous la mèche de cheveux, attendez je dégage un peu, vous voyez y'a pas marqué...
 
SOMMAIRE
L'ART C'EST PAS DONNÉ
 
Le prix de l'art, c'est pas celui du cochon
 
THR 251
© RAY THAUG
Rencontre du troisième type
 
Nous venons de recevoir une invitation à participer virtuellement à une foire internationale d'art qui se tient en Suisse. Chic on s'intéresse à nous dans les hautes sphères de l'Art avec un très grand A. Mais en lisant bien, c'est pas gratuit et assez loin du prix du cochon au moment de devenir porc.
 
Reproduction d'une œuvre dans le catalogue sur une demi-page : 710 CHF (TVA incluse) (env. 460€)
Reproduction d'une œuvre dans le catalogue sur une page entière : 1200 CHF (TVA incluse) (env. 780€)
Reproduction d'une œuvre dans le catalogue sur une demi-page et d'une autre œuvre sur le site internet de la foire (l'œuvre restera sur le site du 1er avril au 30 décembre 2004) : 960 CHF (TVA incluse) (env. 620€)
Reproduction d'une œuvre dans le catalogue sur une demi-page et d'une autre œuvre sur le site internet de la foire (l'œuvre restera sur le site du 1er avril au 30 décembre 2004) : 1460 CHF (TVA incluse) (env. 950€)
Nous n'avons pas reçu le tarif de participation non virtuelle à la foire qui doit être en conséquence.

Ne vous étonnez donc pas, chers lecteurs, si le prix des œuvres d'art atteint des sommets, étant donné que les chiffres que nous venons de vous donner ne sont qu'une goutte d'eau dans la cascade de sommes demandées pour que des sociétés et organismes en tous genre daignent parler d'un créateur, forcément génial puisqu'ils sont payés pour le dire.
 
SOMMAIRE
ALLÉCHANT MAIS PAS DONNÉ NON PLUS
 
Un guide pas vraiment gratuit
 
Nous venons également de recevoir un courrier d'un guide censé couvrir toute l'Europe et qui nous écrit :
"Nous recueillons actuellement des informations pour le guide XXX. Remplir ce formulaire vous donnera l'occasion d'être publié dans notre guide interprofessionnel en CD-Rom. Afin de bien présenter votre établissement et votre ville, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir remplir, vous aussi, ce document et de nous le retourner accompagné de toute information supplémentaire le plus rapidement possible dans l'enveloppe ci-jointe. Nous vous remercions d'avance de votre coopération."
On se dit chic on s'intéresse à nous dans les hautes sphères de l'économie.

En regardant de plus près on peut lire sur la même page :
"Veuillez vérifier votre adresse attentivement pour une actualisation des données, complétez ce formulaire et nous le retourner dans l'enveloppe ci-jointe. L'actualisation n'entraîne aucun frais. Signez uniquement si vous souhaitez être inséré."
On se dit tiens, curieux, ils veulent des informations à jour mais c'est gratuit s'ils n'en font rien.

En regardant d'encore plus près, faut avoir l'œil, on peut lire en bas de page, toujours la même :
"COMMANDE : Veuillez retourner ce document... le prix est de euro 857,00 par édition, ce qui inclut l'insertion ainsi que l'envoi d'un CD-Rom à l'annonceur. Ce contrat se prolongera à chaque fois d'une édition supplémentaire, si une résiliation n'intervient pas trois mois avant la fin de l'année civile... Date : ....... Signature légale : ......."
En conclusion, si vous n'êtes pas riche, vaut mieux mieux investir dans une bonne paire de lunettes avant d'ouvrir votre courrier, ça peut rapporter gros. Un peu cher du CD-Rom, non ?
 
SOMMAIRE
PRÉSENTOIRS
 
AZUR PLV
 
AZUR PLV 2004
© AZUR PLV
Le catalogue 2004
 
Nous avons aussi reçu un catalogue des plus sympathiques de la part de la société AGEC. Comme vous aimez avoir vos cartes postales à l'œil, nous insérons dans ce numéro, une publicité gratuite, ce qui veut dire que nous n'avons touché aucun pot de vin, pour un fabricant de présentoirs de cartes en tous genres, dont le slogan de l'année 2004 est : "L'année des plus - Plus de grilles - Plus de solutions - Plus de nouveautés". Collectionneurs et marchands de cartes postales, il n'y a sans doute pas plus mieux !

AZUR PLV
16 Parc d'activité de la Bouverie - F 83520 ROQUEBRUNE SUR ARGENS - Tél : 04.94.51.03.95 - Fax : 04.94.44.87.24 - Mel : info@azurplv.info - Site : www.azurplv.info
 
SOMMAIRE
PREMIÈRE MONDIALE
 
 
PATRICK BLANCHARD
 
Le scoooooooooooooooooooop !
 
Vous assistez en direct presque live à une première mondiale intergalactique. Vous pouvez découvrir ci-dessous le premier mel envoyé par PBL en personne de son domicile même. Merci Patrick de l'exclusivité de ce moment historique que vous faites à notre lettre.

De : patrick.blanchard21@wanadoo.fr
À : ergon@ergon4.fr
Date : dimanche 4 janvier 2004 18:17
Objet : Ça marche... presque !
C'est-y mieux soigné comme ça monsieur au niveau de l'écriture ? Ou comme ça ! Wanadoo est installé depuis hier soir... mais avec quelques problèmes : difficultés pour entrer sur Outlook directement... nécessité de taper son code secret à chaque manipulation nouvelle sur internet ou Outlook... Une fois sur deux, voire deux fois sur trois affichage d'une page "connexion impossible" ou "erreur de connexion" après avoir entré mon code ! Je tirerai cela au clair demain ...au jour avec mon service après vente. Viens seulement de pouvoir surfer un moment ce qui m'a donné le plaisir de découvrir la dernière lettre d'Ergon, toujours aussi sympa et plutôt festive, ce qui est encore de saison. Félicitations.D'ailleurs à propos, il faut que je te laisse... je reçois à nouveau ce soir pour un repas qui n'a rien de virtuel. A + Bonjour chez toi Amitiés Patrick
 
SOMMAIRE
MISE EN GARDE
 
Danger ! Bombe sur la page !
 
Nous tenons à mettre en garde nos lecteurs américains des USA, de la présence d'une bombe sexuelle dans ce numéro de la lettre. Nous savons que le mot cendrier, sa possession et son usage peuvent avoir des conséquences judiciaires extrêmement néfastes pour nos amis américains. Voulant leur éviter d'autres désagréments, nous demandons à tous les ressortissants américains se trouvant sur le sol de leur chère patrie de zapper l'article nommé NETIQUETTE, car de gros ennuis pourraient leur tomber dessus sans qu'ils aient le temps de dire ouf. C'est ouf, mais dans certains pays, le seul fait de dire le mot bombe peut vous envoyer pour de longues années dans les prisons que l'armée américaine à construites exprès à Guantanamo à Cuba. Nous tenons à dire que nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables, en cas d'arrestation suite à la non observation des recommandations de cette mise en garde.
 
SOMMAIRE
NETIQUETTE
 
Un leçon de savoir-vivre à l'usage des internautes
 
Aujourd'hui nous allons vous parler de ce que vous devez ou ne devez pas faire quand vous envoyer des images à un correspondant qui deux adresses électroniques : une adresse personnelle et une adresse professionnelle
En effet il n'est pas possible d'envoyer n'importe quoi n'importe où et à n'importe qui. Un minimum de savoir-vivre s'impose, comme le montre l'exemple ci-dessus, celui de Patrick Blanchard qui a deux adresses.
Si vous écrivez à une adresse professionnelle, il ne faut en aucun cas faire parvenir des images du genre de celle-ci :
 
CP 1266-R70
© ERGON
En mai, la louve se mut gaie
 
Pensez qu'au travail, votre correspondant est entouré de collaborateurs peut-être issus d'un milieu où les images érotiques étaient strictement bannies, y compris chez les vendeurs de muguet du 1er mai. Envoyez donc vos images les plus osées au domicile de celui-ci, domicile où nous pouvons supposer qu'il ne tient jamais bureau.
Pour agrémenter les mels que vous enverrez au bureau de votre interlocuteur, qui a quand même le droit de voir ce qui se fait de mieux dans le domaine de la photographie contemporaine, faites-lui plutôt parvenir des images de ce genre :
 
BLA 34
© PATRICK BLANCHARD
La femme voilée
 
Vos correspondants électroniques vous seront reconnaissants de respecter cette règle essentielle de bienséance à l'usage des internautes. Pour finir la leçon, nous vous rappelons ce dicton encore usité chez un pépiniériste nantais en plants de toutes tailles : Pensée de bureau repousse bouquet de muguet au pied du lit.
 
SOMMAIRE
L'EURO D'OR
 
Distinction pour un artiste
 
PH 7
© JEAN MARIE PETEY & ERGON
L'Euro d'or
 
Merci mon cher ami de tes vœux amicaux arrivés comme d'habitude parmi les tous premiers. Comme je n'ai pas encore l'ombre d'un début d'idée pour ma carte de vœux 2004, je t'enverrai celle-ci à Pâques ou à la Trinité.
Pour te faire patienter, et à cause de ton action passée, présente et à venir, concernant le passé, le présent et l'avenir de la carte postale dite "contemporaine", à cause aussi de ta non-participation à feu (si j'ose dire) le salon de Montbéliard, j'ai décidé de t'attribuer un Euro d'or qui est aussi un Ergon d'or, monté sur chevalet et monté à cheval sur les principes.
Je te souhaite en outre une bonne année, etc., le tout emballé avec beaucoup de soin dans une peau de Montbéliarde, n'ayant pas pu me procurer celle du lion d Belfort, déjà réservée en cette année 2004 par Fred Auguste Bartholdi notre collègue.
À te revoir bientôt j'espère.
 
Jean Marie PETEY
 
SOMMAIRE
CHOCOLAGE
 
Amour, art et chocolat
 
BLA 76
BLA 77
BLA 78
BLA 79
© PATRICK BLANCHARD
Musée
National
d'Art
Moderne
 
Pour l'amour de l'art, de la gastronomie et de ses amis les plus chers, Patrick BLANCHARD ne recule vraiment devant aucun sacrifice, pas même celui de faire une entorse à son régime draconien qui lui interdit entre autres de bâfrer une montagne de chocolats, afin de pouvoir réaliser son œuvre maîtresse de ce début d'année 2004. Cette œuvre digne d'entrer par la grande porte ou au moins par la fente de la boite aux lettres du Musée National d'Art Moderne, dit Centre Pompidou ou également Centre Beaubourg.
Patrick Blanchard est donc, à l'instar de nombreux artistes contemporain, entré par la grande porte du temple de l'art d'aujourd'hui. Mais contrairement aux autres qui freinent des quatre fers pour ne pas en ressortir, Patrick, lui, n'a pas hésité à s'éclipser discrètement par une porte dérobée, lesté du stock de cartes postales gratuites réalisées par le centre d'art pour sa communication. Le Lupin de la carte postale à encore frappé. Celui du chocolat également, mais n'ayant pas encore eu vent de plaintes auprès de la gendarmerie en provenance des fournisseurs de l'artiste, nous n'en dirons pas plus pour le moment.
Merci Patrick pour ce premier grand événement 2004 de la carte postale et de l'art contemporain.

 
PATRICK BLANCHARD
 
Communiqué de l'artiste*
 
RécuPart'… rick Blanchard !
Cette année, Patrick Blanchard n'ayant ni carte de vœux institutionnelle, ni nouvel autoportrait de ses vingt ans (cela aurait eu un air de réchauffé) à proposer à ses aficionados, il s'est goinfré de chocolats afin de faire son intéressant et œuvre originale, faisant fi d'un régime qui lui avait pourtant permis de perdre 5 kilos… et ceci dans le seul but de s'associer, de son plein gré et à l'insu de ce dernier… au musée national d'art moderne, rien que ça, pour présenter ses vœux !
Ce sont donc ainsi un des éléments d'un "quadriptyque", parsemés de papier généralement doré venant d'un des meilleurs chocolatiers, qu'ont reçu ses amis, les uns recevant le "musée", d'autres le "national ", certains le "d'art", les derniers le "moderne"…
"Centre Pompidou et PBL" vous présentent au recto tout simplement leurs vœux, en rappelant leurs heures d'ouverture respectives… PBL précisant qu'il présente par la même occasion sa collection de "récup'art", la dite carte de vœux étant elle-même une "récupart' de vœux"… CQFD comme dit PBL !
Les petits malins essayeront de récupérer les 4 cartes, mais ce sera dur, PBL jurant qu'il ne lui reste plus dans son atelier que deux seuls jeux complets et plus un seul chocolat.
Espérons, en tout cas, que la boulimie de "récupération" de PBL n'aura été que passagère et qu'il reperdra bien vite les kilos acquis pour l'amour de l'art, de ses amis… et peut-être , quand même un peu… du chocolat !
* il communique beaucoup l'artiste !
SOMMAIRE
PASSION CHOCOLAT
 
Poids plume
Des livres à poster
 
EMA 1
© P. DESGRIEUX & MARABOUT
Poids plume
 
La maison d'édition Marabout à créé en l'an 2000, une série de petits livres à poster sur des sujets variés, dont le chocolat. Ces petits fascicules, format carte postale 10,5x15cm, peuvent être envoyés en l'état par courrier postal. Il suffit pour cela d'inscrire l'adresse du destinataire au dos du livre, de coller le timbre à l'emplacement indiqué et de se donner la peine de déposer le tout dans la boite jaune la plus proche de votre domicile.
 
SOMMAIRE
GÂTERIES LYONNAISES
 
Papillotes, cocons et chocolats
 
PH 7
© ERGON
Le colis suspect
 
Merci Monsieur Charles Aimé de nous avoir fait parvenir les spécialités lyonnaises pour gourmets avertis n'ayant pas peur de prendre du poids. Vous me direz qu'il y avait pas beaucoup de risques puisqu'il y avait deux papillotes de chez Révillon (Malakoff & truffe fantaisie), deux cocons et deux pralinés au chocolat. D'après les restes de la dégustation de monsieur Charles Aimé il y a d'autres variétés de papillotes que nous n'avons pas eu le plaisir de goûter.
La particularité des papillotes de chez Révillon c'est de vous rendre intelligent, dabord parce que manger du chocolat c'est pas particulièrement idiot, ensuite et surtout parce que chaque bonbon est enveloppé dans une pensée profonde dont nous vous offrons un florilège.
Où çà ?
Juste à l'étage ci-dessous.
 
SOMMAIRE
DOUZE PENSÉES PROFONDES DE CHEZ RÉVILLON
 
 
Je peux résister à tout sauf à la tentation - Oscar WILDE

Le piston ne marche qu'avec les huiles - Philippe BOUVARD

Le mot "homme" est un terme générique qui embrasse les femmes - Gérard de ROHAN-CHABOT

Le talent suprême est de faire croire qu'on en a - Yvan AUDOUARD

Un paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler - Alphonse ALLAIS

Si la matière grise était rose, personne n'aurait plus d'idées noires - Pierre DAC

C'est toujours par la faim que commence un bon repas - Jean COMMERSON

Les talons haut ont été inventés par une femme qu'on embrassait toujours sur le front - Marcel ACHARD

La modestie est l'art de faire dire par d'autres tout le bien que l'on pense de soi-même - Philippe BOUVARD

Je ne promets jamais rien parce que j'ai la mauvaise habitude de tenir mes promesses - Jules RENARD

On tourne souvent en rond avec des gens dont on a vite fait le tour - Jean DELACOUR
 
SOMMAIRE
MULES D'ARTISTE
 
Les chaussons de travail
 
PH 13
© ERGON
Les mules de l'artiste
 
Un artiste est un travailleur comme les autres, et comme tout travailleur qui se respecte, son patron doit régulièrement fournir des chaussons de travail adaptés au genre d'artiste qu'il emploie. En effet, le créateur, pour développer son œuvre, doit se sentir bien dans ses baskets. Et les baskets de l'artiste qui a tendance à mettre les pieds sous la table de travail, se doivent d'être très confortables et faciles à retirer quand une envie irrépressible de se gratter l'orteil droit avec l'orteil gauche ou vice-versa le prend. C'est le cas du modèle que nous vous présentons ci-dessus, particulièrement ergonomique pour une mule. En plus, le dessus en fausse peau de tigre va donner du mordant à la patte du génie créateur.
Notez bien que ce type de chausses n'est pas adapté au pieds de sculpteur ou d'artiste d'extérieur. Seuls les pantouflards s'y sentirons à l'aise.
 
SOMMAIRE
LES NOUVELLES MULES DE L'ARTISTE
 
C'est mieux quand c'est neuf
 
PH 13
© ERGON
Les nouvelles mules de l'artiste
 
Les chaussons de travail de l'artiste s'usant plus ou moins régulièrement, le saint patron du travailleur aux mules tigrées, lui a offert pour son petit Noël une nouvelles paire de chausses afin de rendre les petites mains de l'illustrateur encore plus véloces en 2004. Merci Patron !
 
SOMMAIRE
GRAND CONCOURS INTERGALACTIQUE
 
Gagnez une mule de l'artiste !
 
Les mules tigrées de l'artiste n'ayant plus d'usage pour celui-ci, nous avons décidé de lancer un grand concours ouvert à toute personne vivant dans les galaxies Gutemberg et Mac Luhan, afin de faire gagner une mule postale à deux personnes des plus sympatiques.
Comment peut-on gagner ces magnifiques chausses ? C'est très simple. Il suffit d'envoyer à la rédaction une carte postale à découvert, dont le sujet est "LA MULE" en y inscrivant votre NOM, votre ADRESSE et la réponse à la question subsidiaire suivante : "QUELLE EST LA TAILLE DES CHAUSSES DE L'ARTISTE". Les deux premières réponses, le cachet de la poste et un test ADN de la salive prélevée sur le timbre faisant foi, seront récompensées d'un chausson signé et envoyé par l'artiste en personne. Une seule réponse par foyer. La rédaction ne rembourse ni la carte postale, ni l'encre, ni la salive, ni le timbre de votre envoi, ni les coups de fils incendiaires de ceux qui n'auront pas gagné. Nous attendons vos envois avec impatience. Nous espérons d'autre part que la mule ne fera pas trop l'âne une fois placée sur votre cheminée.
 
SOMMAIRE
VÊTEMENTS DE TRAVAIL
 
Bleus délavés
 
PH 10
PH 12
PH 11
© ERGON
Le hiatus
Le point blanc
Le genou est clair
 
Un soupçon de bleu pour un jour sans blouse.
 
SOMMAIRE
C'EST ARRIVÉ DEMAIN
 
 
Nous avons reçu d'un certain lyonnais de naissance et de cœur et artiste qui se veut lyonnais, "de province" et d'ailleurs cet article écrit pour le Bloc-Notes de la Maison des Arts Plastiques Rhône-Alpes sur la "Biennale d'Art Contemporain de Lyon", qui se veut phare médiatico-artistique de la ville.
Tous ceux qui le connaissent savent qu'il a pris le plus sérieusement du monde tout son temps, et même plus, à chercher la perle cachée et rare et qu'il n'a point trouvée dans l'huître béate qui s'est ouverte a un public en panne de béatitudes pendant trois mois... Mais son texte vous en dira autant et peut-être un peu moins obscurément que le fascicule de 48 pages de notices et de plans distribué à tous les visiteurs...

 
MARTIAN AYME
 
L'hier est triste ! Le demain l'était aussi ?
Biennale 2003 est morte, vive Biennale 2005.
 
Comme chaque fois j'espérais cette année encore "...découvrir une ou deux œuvres "fortes", ou trois..." (cf. Bloc-Notes de septembre), mais au cours de mes différentes visites je n'y ai rencontré que quelques amis et amies ; et si j'ai bien "vu" je n'ai rien "découvert".
"Vu" des points noirs du sol au... mais pourquoi pas au plafond ? "Vu" des tentes inutiles sous un plafond étanche ! "Vu" des "reliques" serrées comme ex-votos ! Une "Chambre rouge", pas le moindre mystère. Des néons, des néons encore. Des dalles sur lesquelles il ne fallait pas marcher. Une sculpture autour de laquelle... interdiction de tourner. Deux œuvres en panne. Cris, sons et silences... "Vu" 17 artistes pour lesquels, plan et notice en main, mon encéphalogramme reste désespérément plat, autant que ma rétine, ou mon tympan...
J'ai "vu" du grand, du spectacle, de la décoration d'intérieur ou de théâtre, de la mise en scène ; quelques images sages ou qui bougent, si peu décalées... Mais pas "découvert "la moindre" ...petite sensation...".
Hier, l'artiste avait une "idée", sa petite sensation faisait le reste, la faisait évoluer selon son être vers une œuvre qui, par bonheur parfois, le dépassait. Aujourd'hui, il faut qu'il ait un "concept", et s'il veut faire "œuvre" doit absolument s'y accrocher, comme tique au discours... Et par malheur, si la carrière venait à dérailler !
Déjà d'hier les Salons m'indiffèrent et m'ennuient, vide, nombril et caquetage ; aujourd'hui c'est de notre Biennale 2003 qu'il s'agit, discours, simulacre et puis déco... Alors demain, que nous reste-t'il ? Qui sait ? Osons vivre dangereusement : vive Biennale 2005 !
 
Martian AYME (janvier 2004)

 
Pour que votre information soit complète, nous n'hésitons pas à vous proposer un extrait de la page 24 du catalogue de la biennale 2003, qui nous parle d'une œuvre de Bertrand lavier exposée au 2e étage de La Sucrière : "Greffes, superpositions, mixages temporels, culturels ou géographiques : l'art de Bertrand Lavier est avant tout un art de la composition. Le travestissement d'une Citroën "Picasso"* à l'aide du bleu qui est la signature d'Yves Klein, en sus de commenter les télescopages souvent hallucinants de la culture et des stratégies marketing, est ainsi l'élément central d'une composition rigoureuse où Lavier remet en scène ses Vitrines. Explorant chaque fois les étonnantes aptitudes de ses oeuvres à faire exposition. Lavier en permanence vérifie la muséographie possible des éléments de ses différents "chantiers", envisageant le changement de contexte comme la possibilité temporaire d'une nouvelle vie pour l'œuvre. Bertrand Lavier "expose" ses œuvres tout autant que l'exposition qui les porte, montrant alors la fugacité et l'inconséquence du temps d'exposition."
 
C'est beau, non, tellement beau que nous n'avons pas hésité à le faire lire à la technicienne de surface du site, vous savez, la personne que nous avons engagée pour nettoyer les pages HTML avec un chiffon propre afin quelles brillent toujours de mille feux sous vos yeux éblouis, et qui a droit elle aussi à sa part de culture la plus pointue de l'hexagone. Suite à cette expérience et à une étrange incompréhension devant un texte aussi limpide, nous avons décidé de le transcrire dans un langage moins poétique mais plus accessible au commun des mortels : Les œuvres que nous présentons à la biennale sont sublimes, forcément sublimes puisque c'est nous même en personne qui les avons choisies et qu'en plus il y en a plein les musées d'art contemporains de la planète entière et que l'État a fait exprès une campagne de réduction massive d'impôts pour que vous puissiez venir très nombreux à la biennale dépenser les euros qui ont échappé à la razzia.
 
* Nous tenons à préciser que la publicité que la lettre fait à la Biennale d'art contemporain de Lyon (http://www.biennale-de-lyon.org), au Musée National d'Art Moderne (http://www2.centrepompidou.fr), à Lavier, Klein, Picasso, Citroën, ainsi qu'à Mistergooddeal (http://www.mistergooddeal.com), Brandt et Haffner est entièrement gratuite, nous ne faisons que reproduire l'intégralité de l'extrait sans aucune censure de notre part (ndlr)
 
SOMMAIRE
ART POSTAL
 
 
LA CANICULE - Projet d'art postal avec exposition dans l'atelier-galerie - Délai fin 2004
Adresse : LA RAGE c/o LOREN - 33 rue Pasteur - F 69007 LYON
 
SOMMAIRE
L'OR DES SITES
 
CARTES POSTALES  
YVON (éditeur de plus de 8000 cartes postales de paysages) http://www.yvon.net
SOMMAIRE
NOUVEAUTÉS
(œuvres du XXIe siècle de différents éditeurs)
 
CP 1445
 CP1445 - JOINT LYONNAIS - CARTE DE VŒUX 2004
 © ERGON - JOINT LYONNAIS
 Carte postale tirée à 100 exemplaires en sérigraphie sur vélin d'Arches format 10,5x31cm, éditée par la société Joint Lyonnais comme carte de vœux 2004. 6 variétés de couleurs dans le tirage.
  2004, une année à ouvrir les esgourdes pour ne pas passer pour un double zéro !
CP 1445
 
voir JOINT LYONNAIS
 
CP 1452-1
 CP1452 - LES ÊTRES À DEUX LETTRES
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Cartes postales pièces uniques, dessins à l'acrylique sur carton pur coton format 12x17cm.
 Cartes comportant deux lettres de l'alphabet. Plus il y en a, mieux c'est.
CP 1452-1
 
prix de vente atelier : O (voir tarif ergon)
 
CP 1453-1
 CP1453 - LIGNE PAS TRÈS CLAIRE
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Cartes postales pièces uniques, dessins à l'acrylique sur carton pur coton format 12x17cm.
 Têtes noires sur fond blanc. En somme c'est du noir & blanc.
CP 1453-1
 
prix de vente atelier : O (voir tarif ergon)
SOMMAIRE
LA CARTE POSTALE ANCIENNE DU MOIS
(carte postale du XXe siècle)
 
CP 714
  CP 772 - WOLSCHWILLER - SUNDGAU
  © ERGON - MUSÉE DES AMOUREUX - F 68480 WERENTZHOUSE
  Carte postale éditée à 350 exemplaires numérotés de 1/350 à 350/350, en quadrichromie offset sur carton, format 10,5x15cm. Carte postale n°50 de la série du
  

 

CP 772 (ref Ergon)
  
voir MUSÉE DES AMOUREUX
SOMMAIRE
 
Nous signalons aux illustrateurs de talent que des jeux cartophiles fonctionnent actuellement dans le cadre d'Ergon Éditeur (CP 1258 - CP 1259 - CP 1265 - CP 1266 - CP 1270 - CP 1271 - CP 1272 - CP 1273 - Jeu2002).
 
CP 1265-A156
CP 1265-R156
CP 1265-A154
CP 1265-R159
CP 1265-A152
         
CP 1265-A156
CP 1265-R156
CP 1265-A154
CP 1265-R159
CP 1265-A152
© DOMINIQUE FASSEL
© ERGON
© ZENÓN
© ERGON
© MARTIAN AYME
 
SOMMAIRE
LES MELS D'ERGON
 
LE MEL D'ERGON
Courrier électronique agrémenté d'un dessin numérique réalisé pour l'occasion, annonçant la parution de la dernière lettre ®.gon avec lien vers celle-ci pour chargement de la lettre du site vers votre ordinateur.

Comme nous ne voulons pas encombrer vos boites à lettres électroniques avec des courriers non désirés, l'envoi systématique du MEL D'ERGON ne se fera que sur demande d'abonnement gratuit à l'adresse ergon@ergon4.fr
SOMMAIRE
LE CÉDÉROM ERGON
Pour visualiser les vignettes des pochettes de cédéroms de la série CP 1300, cliquez sur le carré rouge. vous serez connecté à la page correspondante du site ergon-editeur.fr - les pochettes suivies d'un carré rouge ne sont plus disponibles .
VIGNETTES DES POCHETTES CP 1300
En cas de commande n'oubliez pas de me faire parvenir vos adresses postale et électronique.
CP 1300
CP 1300-4
CP 1300
 
Le CD-Rom ERGON À JOUR (477 Mo en HTML - pour PC uniquement) EST DISPONIBLE EN VERSION D'ART POSTAL ET VERSION DE BASE.

CP 1300 VERSION D'ART POSTAL, signée et numérotée, avec dessin original : CD-ROM (PC ou MAC) CARTE POSTALE DE COLLECTION DU SITE À JOUR CARTOLISTE (EXCEL, PC uniquement), INSÉRÉ DANS UNE POCHETTE PIÈCE UNIQUE, SIGNÉE ET NUMÉROTÉE.

 
SOMMAIRE
®.gon.27
 
si vous ne désirez plus recevoir LE MEL D'ERGON qui annonce la parution de cette lettre, si vous avez des informations à communiquer concernant le sujet de cette lettre, veuillez écrire à la rédaction par courrier postal ou électronique. Les anciens numéros sont disponibles sur le cédérom et le site internet.
 
ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN - Tél. : 00.33.(0)3.89.37.25.74
 
site
 
ASCENSEUR