PAGE D'ACCUEIL
SOMMAIRE DU SITE
INDEX ET TABLE DES MATIERES
SOMMAIRE DES ARTISTES ET EDITEURS
SOMMAIRE ERGON
SOMMAIRE ERGON-EDITEUR
SOMMAIRE CARTES POSTALES
SOMMAIRE PAGES DIVERSES
SOMMAIRE ACTUALITES
TARIF ERGON ET ERGON-EDITTEUR
 
PAGE PRECEDENTE
SOMMAIRE LETTRE ERGON
PAGE SUIVANTE
 
 
RGON
 
®.gon.26
 
Numéro de JANVIER 2004
© la lettre d'information d'ergon-editeur.fr et artistes associés ©
 
HTMel à parution pas si irrégulière, consacré à la peinture d'Ergon et éventuellement celle des autres, aux arts plastiques et graphiques, à l'art postal et à la carte postale moderne d'illustrateurs - tous les numéros d' ®.gon sont disponibles sur le site ergon-editeur.fr et le cédérom Ergon.

Pour l'impression du texte l'utilisation du format portrait est suffisante. En fonction du navigateur, il faut dans certains cas utiliser le format paysage pour pouvoir imprimer toutes les images.
 
SOMMAIRE
 
SOMMAIRE
ÉDITORIAL
 
NUM 50
© ERGON
Bonne année 2004
 
2004
 

Une année vient de finir et une autre commence, revoilà la corvée, va falloir envoyer ses vœux une fois de plus.

Puisque comme les présidents de nos républiques, nous ne pouvons y échapper, commençons pour un coût des plus modiques, par être politiquement incorrects en souhaitant une très, très mauvaise année aux nombreux ennemis que nous avons probablement. Faut pas être masos et laisser accroire que nous pourrions aimer ceux qui médiraient sur notre compte ; encore qu'il vaut mieux avoir un bon ennemi qui par ses critiques vous accorde une certaine valeur, qu'un mauvais ami qui ne vous veut que du bien, mais vous le rend mal.
Après avoir été par avance désagréables avec ceux qui auraient en 2004, l'envie inavouée d'être méchants avec nous, souhaitons aux amis que nous espérons avoir, une année fabuleuse durant laquelle seront exaucés tous les vœux que le Père Noël n'aura pas daigné réaliser en 2003.
Souhaitons à tous les amateurs d'art et autres collectionneurs de cartes postales, de trouver dans les greniers de leurs grands mères de fabuleux trésors, qui les enverrons au septième ciel jusqu'au bout de l'an.
Enfin souhaitons aux nombreux artistes et illustrateurs qui lisent cette lettre, de pouvoir vendre à prix d'or leur stock d'œuvres du XXe et XXIe siècle, afin qu'ils puissent, ce à quoi ils n'auraient jamais oser même de leur déjà longue vie penser, arriver enfin, ne serait-ce qu'une fois, à toucher du doigt un avis d'imposition sur la fortune qui leur serait personnellement adressé par le gentil Père Noël de l'administration fiscale.
 
À tous, bonne année 2004 !
 
SOMMAIRE
LES PENSÉES PROFONDES
 
 
Il faut mépriser l'argent, surtout la petite monnaie - François CAVANNA

Quand j'étais jeune, j'étais con... je suis resté très jeune - Philippe GELUCK

Si je ne suis pas devenu prêtre, c'est à cause des vœux de chasteté - Michel SERRAULT

Vois ce qui peut te rendre heureux, Vois ce qui peut te satisfaire ; Et comme ton bonheur dépend tout de tes vœux, Songes-y bien avant que de les faire - Charles PERRAULT (Les souhaits ridicules)

Si les Dieux voulaient exaucer les vœux des mortels, il y a longtemps que la terre serait déserte, car les hommes demandent beaucoup de choses nuisibles au genre humain - EPICURE (Doctrines et maximes)

Janvier est le mois où l'on offre ses meilleurs voeux à ses amis. Les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront pas - Georg Christoph LICHTENBERG

Je vous apporte mes voeux. - Merci, je tâcherai d'en faire quelque chose - Jules RENARD

Craignez, seigneur, craignez que le ciel rigoureux ne vous haïsse assez pour exaucer vos voeux ! - Jean RACINE (Phèdre)

On passe toute l'année à se plaindre de la modicité de ses revenus pour s'apercevoir, au moment de payer ses impôts, qu'on n'a pas les moyens de s'offrir l'argent qu'on gagne ! - ANONYME

Puisqu'il faut cotiser plus longtemps et qu'on ne veut pas prendre notre retraite plus tard, il faudrait réformer les années en les faisant passer de douze à quinze mois... - Laurent RUQUIER

1er janvier. Sur le calendrier, on lit circoncision. Ça commence bien ! Qu'est-ce qui va nous rester à la fin de l'année ? - Robert ROCCA

Chaque année, j'ai un an de moins que l'année d'après. Dieu sait comment ça va finir - Tony DUVERT

Tenez, dit l'avare : voici un calendrier neuf, et qu'il vous fasse toute l'année ! - Jules RENARD (Journal)
 
SOMMAIRE
ACTUALITÉS
 
 
L'illustrateur lorrain le plus alsacien expose ses œuvres dans son atelier en décembre 2003 et janvier 2004 - Pat THIÉBAUT - Atelier - Ancienne Brasserie - Rue Antoine Wagner - F 67190 MUTZIG
 
SOMMAIRE
COURRIER DES LECTEURS
 
 
Salut l'artiste ! Est-il normal que le mail 24 du 3 décembre annonçant la lettre 25, normal puisque le 25 décembre c'est Noêl, renvoie en fait à la lettre 24 ? Est-ce par ce que le 24 c'est le réveillon ? Envoyé le 2 décembre on eut pu penser à un coup d'état napoléonien de notre rédac chef préféré, mais pour le 3 décembre les lettres et les chiffres manquent à ma culture... Il s'agit peut-être d'un signe des temps qui sont si mutants ces temps çi... les temps. Vous m'en direz tant. Tant et si bien qu' en navigateur habitué du long fleuve pas toujours si tranquille qu'est le site d'R.gon, et en cliquant sur une flèche jaune, vers la droite, j'ai pu découvrir notre numéro spécial Noël, tout plein de pères rouges à la barbe banche (ce qui vaut mieux que de pères blancs à la barbe rouge, du moins en cette saison) et même des vaches de Noël aussi, signe qu'elles ne sont plus si folles que ça, les vaches, puisqu'elles font la fête elles aussi... peut-être parce qu'à Noêl on mange des dindes, des chapons et du boudin blanc, et qu'on leut fout un peu la paix aux vaches ! Comme dit le dicton: "A Noêl, la vache, paix"... Plus de mort aux vaches. C'est ce qu'on appelle la trêve de Noêl, et les vaches elles nous envoient paître, elles mettent des boucles d'oreilles et il n'y a plus que des vaches qui rient... Bon, on va pas en faire un fromage. Tout ça pour dire que lorsqu'on a pris la peine de la découvrir cette fameuse lettre 25 , mais les bonnes choses ça se mérite, comme les cadeaux de Noêl, il faut avoir été bien sage toute l'année,on découvre un numéro très tendance qu'il fera bon offrir sur papier glacé avec les marrons du même nom, le soir du réveillon. Au fait c'est quand déjà le réveillon ? ... Le 24 ou le 25... en tout cas hier le 3 décembre, chez Ergon, c'était déjà Noêl ! Merci papa Ergon !

Ce n'était pas grave...................;; on tombait sur la 24 puis on allait sur la 25 avec une magnifique présentation "festive" ,bonne lecture toujours... instructive - PG (à propos de l'erreur du mel 24 qui renvoyait à la lettre 24 au lieu de la lettre 25)

Monsieur le Rédac Chef, je voudrais m'indigner, une fois de plus, contre les conditions détestables dans lesquelles vous entretenez (c'est un euphémisme), vos collaborateurs. Ce propos concerne le mail reçu ce jour (4 décembre) relatif à des liens qui n'auraient pas été privilégiés, hier (3 décembre), par un membre de votre équipe... Ils ont bon dos "les membres de l'équipe", qualifiés de "lamentables", ou presque, puisque c'est leur erreur qui est selon vous, "lamentable", ce qui revient à peu près au même ! On reconnaît bien là, une fois de plus, le magnat de presse, déjà évoqué dans des rubriques antérieures, d'une néanmoins, par ailleurs, honorable revue... Ce rectificatif, blâmant les petits, les obscurs, les sans grade, m'est parvenu alors que j'avais "naïvement" pensé qu'il s'agissait, au contraire, d'une astuce de notre rédac chef alors qualifié de "préféré", qui , pour notre petit Noël, s'était amusé à nous entraîner à jouer avec les chiffres et les lettres (cf. mon mail précédent). Quelle déception ! Voilà, monsieur, ce que j'avais à vous dire en ce soir de 4 décembre, qui ne restera pas une grande date dans l'histoire de la liberté de la presse... Libre à vous de publier ou non cette "tribune" qui se voulait "libre"... Rien ne presse, penserez-vous, sans doute, ce n'est qu'un détail, votre revue, de détail et de fond, étant mensuelle, d'ici là ,les fêtes de fin d'année auront passé et vos salariés, probablement gratifiés, comme dans toute maison qui se respecte d'un treizième mois, auront probablement oublié l'injure faite à leur honneur grâce à la trêve des confiseurs ! Un lecteur,assidu défenseur des droits des exploités... PBL

J'ai pu avoir la 25 comme tu m'as dit, à partir de la 24, mais la flèche droite n'était qu'une tête au noir qui ne s'est transformée en flèche jaune qu'après que je sois repassé par la 23 ! Les voies de l'informatique sont impénétrables, tout au moins pour moi ! En tous cas "chapeau !", tu as fait vite pour ajouter l'erratum ! Martian

Très beau site félicitations au webmaster j'ai pris beaucoup de plaisir a parcourir le site. Eddy

Bonjour ergon4, novice j'aime l'art pictural. Je suis collectionneur de cartes postales depuis peu. Hélas je ne suis pas bien riche... Alors aidez-moi, offrez-moi des cartes postales... Merci. Cordialement, sincèrement. F.B.

J'ai vu avec plaisir que, si je n'avais pas trop participé aux textes dans ta dernière lettre, j'y étais néanmoins représenté à travers une abondante iconographie ! Finalement ça sert d'envoyer des cartes postales et des photos aux copains, surtout lorsqu'ils vous en sont reconnaissants ! Merci donc en retour. Les photos avec Maître Pagès jouant les lutins, Ergon un rien goguenard et Yvan Mauger surtout intéressé par le contenu de son assiette avaient en fait été prises au bistrot-routier "Les Mariniers" quai d'Austerlitz du temps de la "splendeur pour des illustrateurs" du salon Numicarta avant que ce salon ne s'installe à Bercy. Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans... Les "Mariniers" ont désormais fait place à des immeubles de bureau et... de rapport dans le cadre de l'aménagement du grand Est parisien autour de la "Grande Bibliothèque"... moyennant quoi, il n'y a plus un seul bistrot sympa dans le coin ! Tout fout le camp mon bon monsieur. Heureusement la Lettre d'Rgon demeure pour nous rappeler le bon vieux temps et continuer à avoir néanmoins envie d'aller de l'avant ! Ce n'est qu'un début... continuons le combat ! Cours, camarade, cours, le vieux monde est derrière toi ! Allez, salut, Joyeux Noêl.

Tu es un excellent cuisinier, ça c'est sûr ! - Jean Marie

Super site que le vôtre, on peut s'y trimbaler un bon bout de temps, sans s'ennuyer, excellent... James EVEILLARD

BON NOËL, monsieur mon RÉDACTEUR EN CHEF - Votre Thaug

2003 avec bien trop peu d'Ergonneries, je me souhaite en 2004 une bonne Ergonothérapie pour redevenir un parfait petit Ergonote. Salut à toi Docteur Ergon, joyeux Noël et si tu vois Wassmer souhaite lui une superbe année 2004 ! Bonne Année Deux Mille Cartes ! Jean Gamba de l'Isle.
 
SOMMAIRE
FOIRE AUX QUESTIONS
 
 
Les collaborateurs de la lettre ®.gon ont-ils droit au 13e mois ?
 
Vous rigolez ! Manquerait plus que çà !

Est-il vrai que vous ayez licencié un de vos collaborateurs ?
 
C'est faux ! Archi, archi faux ! Effectivement un collaborateur ayant commis la faute impardonnable d'avoir inséré un lien inexact dans le mel 24, nous a quitté, mais il faut le dire, de son plein gré, après avoir été convoqué dans le bureau du directeur de la lettre. Conscient de son incompétence, rongé par la culpabilité, l'employé s'est jeté au pied de son patron pour le supplier d'accepter sa démission et de le laisser partir sans aucune indemnité ; ce que notre bien aimé Maître ès-missives a fini par accorder la mort dans l'âme, car c'est toujours un déchirement de se séparer du meilleur de ses éléments. Mais soyons positifs, les bons employés coûtant vraiment beaucoup trop cher, la prochaine lettre sera meilleur marché à fabriquer, et votre abonnement gratuit sera encore plus accessible à ceux qui n'ont pas les moyens de payer davantage pour être informé des dernières nouvelles du monde fascinant de la cartophilie contemporaine.

Qui est cet excellent cuisinier dont on parle dans le courrier ?
 
Bien que rien n'indique explicitement de qui il s'agit, nous pouvons affirmer avec 99,99% de certitudes qu'il s'agit d'Ergon, un artiste que vous connaissez bien et qui ne manque pas de talents, surtout des cachés.

Êtes-vous sûr qu'Ergon est un si bon cuisinier ?
 
Çà nous en somme sûrs à 100%. Nous avons récemment eu l'honneur de pouvoir goûter la très fameuse spécialité alsacienne d'Ergon, le bretzel fourré à la sauce tomate piquante au sel de Guérande vieilli en fût de chêne, enrobé de pépites de chocolat de l'Alaska, sur son lit de choucroute légèrement poêlée et roussie à point. UN DÉLICE INOUBLIABLE !

C'est quoi une 4L ?
 
C'est une sorte de Simca 1000 Pijo qui sort de chez Renault.

C'est du français, hosanna ?
 
Si d'aventure quelqu'un vient vous crier dans les oreilles "Hosanna ! Hosanna !", rassurez vous, vous n'êtes pas suffisamment malade pour que la Sécurité Sociale vous paie des vacances dans un de ses sanatorium. En des temps reculés et uniquement chez les hébreux, le mot "hosanna" avait le sens d'une supplique : "sauve, nous t'en prions". Mais dans le contexte des Évangiles, celui de Marc par exemple, le sens de ce mot a quelque peu évolué. Il est utilisé beaucoup plus comme une exclamation de joie. Réjouissez-vous donc pendant que vous le pouvez-encore, pour le moment vous êtes en pleine forme et une chose au moins est sûre, vous n'êtes pas sourd.

Pouvez-vous me donner le nom du Père Noël de l'administration fiscale ?
 
Comme vous ne m'avez pas dit où vous habitez, cela ne nous est pas possible. Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que celui de Thann s'appelle Septeur et que nous hélons, quand il passe, d'un chaleureux "Bonjour le Père Septeur".

Peut-on avantageusement remplacer le Père Noël par celui de l'administration fiscale ?
 
DANGER ! Si j'étais vous je n'en ferais rien. Des enquêtes journalistiques récentes semblerait mettre en lumière l'appartenance de ces Pères Noël à un vaste réseau de racket international dont les membres se seraient infiltrés, sous des noms différents selon les états, dans la plupart des administrations des pays les plus prospères de l'Occident.

Que pensez-vous des illustrateurs ?
 
DANGER ! Selon une enquête non publiée à ce jour, les illustrateurs feraient parti d'un vaste réseau international de dealers de drogues dures d'apparences anodines. En effet, ceux-ci offrent aux collectionneurs débutants des petits cartons format 10,5x15cm et plus rarement 12x17, sur lesquels ils ont gribouillé des signes cabalistiques incompréhensibles pour le commun des mortels. Si vous en avez reçus, surtout ne les regardez pas avec insistance, car vous pourriez instantanément devenir accrocs à ces petits bouts de papiers et vous retrouver rapidement ruiné parce que votre nouvelle drogue ne sera plus donnée que contre monnaie sonnante et trébuchante. Un conseil de professionnel : Si un illustrateur vous aborde, restez poli mais passez votre chemin !

Puisqu'on ne peut pas faire confiance aux illustrateurs, peut-on au moins se fier aux quidams qui se disent marchands de cartes postales ?
 
DANGER ! Surtout pas ! Contrairement aux illustrateurs qui sont de petits bricoleurs de la revente de shit, les marchands, eux sont de vrais professionnels de la dope. Ils ont crée avec l'aide intéressée des présidents de cercles dits cartophiles, un vaste réseau de foires et de salons de vente de marchandises hallucinogènes et autres substances toxiques. Les marchands travaillent avec une drogue plus pure et donc plus dangereuse, d'un format plus réduit, le 9x14, plus facile à dissimuler. Si l'un d'entre eux vous propose un produit qu'ils appellent drouille, fuyez ! Fuyez ! Fuyez ! Si vous acceptez ne serait-ce qu'une dose, cela deviendra le début d'un engrenage qui sera pour vous pire que l'Enfer et le Paradis réunis. Si vous vous laisser prendre au jeu, la dose de drogue passera très rapidement de 15 centimes d'euro à 100 ou 200 euros. Il paraîtrait que certaines variétés rares et recherchées pour leurs efficacité, élaborées à Vienne en Autriche se vendraient actuellement aux alentours de 7 à 8000 euros la dose. On dit que même des banquiers y ont perdu leur chemise. Maintenant si vous faites quand même avoir, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

Que peut-on faire pour éradiquer cette drogue qu'est devenue la carte postale ?
 
Il n'y a plus grand chose à faire, la dispersion des cartes postales et trop grande et l'offre pléthorique. Un commando anti-cp du pays de Montbéliard à bien essayé récemment de détruite un stock important de marchandise en brûlant la salle polyvalente de la ville où devait se tenir un important salon, mais un mois trop tôt à cause d'une information erronée.

Que faut-il faire pour sevrer un drogué de la carte postale ?
 
Il n'y a à ce jour qu'une seule solution efficace. Il faut confisquer la collection de cartes, enfermer le shooté dans sa chambre et lui donner trois fois par jour un potage aux pâtes en forme de lettres de l'alphabet. Cela l'obligera à boire le bouillon tout en lui permettant se s'amuser à écrire CARTES POSTALES ANCIENNES ET MODERNE sur le bord de son assiette. Ne rien donner d'autre à manger. Vous saurez que le malade est guéri quand il vous réclamera une passoire pour séparer les pâtes du bouillon, pour ne plus consommer que ce dernier. Compter un bon mois de galère, mais le jeu en vaut la chandelle, vous en serez chaleureusement remercié par l'ancien collectionneur qui se fera un plaisir et un devoir de vous céder ses trésors à l'œil.
 
SOMMAIRE
VŒUX 2004
 
Quelques cartes de vœux diligentés en 2003 !
 

Marie Constance Soglo, Jean Marc André Xavier Wassmer, J. Maxwel et Ergon vous remercient pour vos nombreux vœux qui leurs ont fait chaud au cœur.

 
PEG 77
CP 1448-2
JML 6
GIR 5
GIR 6
© PÉGÉ
© ERGON
© FORÉ
© RENÉ GIROT
© RENÉ GIROT
PEG77
CP 1448-2
JML6
GIR5
GIR6
Pierre GAUTHIER
ERGON
Jean Marie LAMOTTE
René GIROT
René GIROT
GUI 1
CP 1450-2
BLA 74
SIE 1
ROU 11
© F. GUITTON
© ERGON
© PATRICK BLANCHARD
© JÜRGEN SIEGMANN
© ANDRÉ ROUSSEY
GUI1
CP 1450-2
BLA74
SIE1
ROU11
Pierre GAUTHIER
ERGON
Patrick BLANCHARD
Mireille SILVANT
André ROUSSEY
SOMMAIRE
LE NOËL DES ILLUSTRATEURS
 
Le banquet des affamés
 
BRU 1
© DANIEL BRUGÈS
Table ouverte
 
Noël est une période très difficile pour les exclus, et en particulier les illustrateurs en manque de reconnaissance et encore plus d'argent. Heureusement, cette année, grâce à une généreuse initiative d'un riche mécène, qui par modestie désire garder l'anonymat, les artistes les plus en vue du monde de la cartophilie contemporaine, ont pu le 24 décembre 2003, se mettre au chaud dans un décor de rêve et déguster les plats les plus goûteux. Si vous avez de très bons yeux, vous pourrez apercevoir sur la photo, assis à la même table, Daniel Brugès, Martian Ayme, Patrick Blanchard, Jean Philippe Porcherot, Daniel Isach et Ergon entre autres. Un soupçon plus timides, Philippe Touchard et Tilo Raush sont également présents, mais quelque peu cachés par leurs confrères plus médiatiques. Merci d'avoir permis à tous ces affamés de passer un inoubliable Noël.
 
Le décor
 
THR 242
THR 238
THR 239
© RAY THAUG
La banderolle
Le sapin
Le décor
 
Vu la présence du gratin de la carte postale le décor à particulièrement été soigné par Roger Arp, montant davantage du sapin que descendant de Jean.
 
Les mets
 
THR 248
THR 243
THR 245
THR 244
THR 247
© RAY THAUG
Le cuisinier
Les escargots
Le saumon fumé
Les huitres
Omar
 
Il y avait bien du gratin à table, mais pas au menu qui comportait suffisamment de services pour que ce plat n'ai manqué à personne.
 
Les cadeaux
 
THR 236
THR 241
THR 246
THR 240
THR 237
© RAY THAUG
Le petit baigneur
King Kong
Les motos du Père Noël
Rintintin
Iti
 
Les artistes n'auraient probablement pas eu droit à des cadeaux de Noël si cette soirée n'avait pas eu lieu. Peu après minuit, ils ont pu essayer leurs nouveaux jouets dans une folle ambience de fête. Il y a eu un moment de grande exitation quand il a fallu les partager équitablement entre tous les convives. Merci au Père Noêl des artistes.
 
SOMMAIRE
MARCHÉ DE NOËL
 
Germanique Lugdunum
 
THR 235
THR 232
THR 234
THR 233
THR 231
© RAY THAUG
L'entrée
Les chalets
Les marchands
La cliente
La foule
 
On dit que l'impériale Amérique impose avec un rouleau compresseur sa culture au monde entier. Ça c'est ben vrai ! Mais pendant ce temps, sournoisement, à petits pas, mine de rien, la Germanie distille la sienne par la troué de Belfort. Les termites remontent vers le nord et les marchés de Noël teutons descendent vers le sud. Cette année, les chalets sont entrés dans Lyon. Prochaine étape Marseille, avant la Bastia et Alger la blanche.
 
SOMMAIRE
LES LUMIÈRES DE LA VILLE
 
Jours sombres à Lyon
 
THR 227
THR 229
THR 230
THR 228
THR 226
© RAY THAUG
Lumières
Arches de Noël
Haute main sur la ville
projections
Voyeur
 
La capitale des Gaules a peur la nuit, et dès le crépuscule, tel Néron en sa Rome antique, les lyonnais se prenants pour des césars, mettent feux à la cité afin que les esprits mauvais ne fassent main basse sur la ville.
 
SOMMAIRE
LE MAGICIEN OSE
 
 
MARTIAN AYME
 
2867
 
2867 ! Non ce n'est pas le numéro donné à l'artiste lors de son arrestation pour pyromanie. Martian n'est pas un vraiment délinquant des bas fonds lyonnais. Mais ne trouvez-vous pas que Martian ressemble à un magicien, et les magiciens ont tous les pouvoirs, même celui d'embraser la Ville de Lyon. Heureusement, contrairement à Montbéliard, il n'y a eu aucun dégât.
Lyon à organisé dans le cadre de la Fête de la lumière 2003, une attraction interactive que l'on pouvait programmer en allant sur le site internet http://www.lyonelevation.net

 
Voici ce qui nous est arrivé par mel :
www.lyonelevation.net - Vectorial Elevation - Nom : Martian AYME - Lieu : LYON - Dédié à : ERGON à VIEUX-THANN - Code : 2867 - Date : 5/12/03 - Envoyé à : 16:32 - Commentaires: "Hier c'est aujourd'hui, "LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE " "Aujourd'hui c'est demain, "LES ABSENTS DES ARTS PLASTIQUES. Cassandre, août 2003
 
Cher(e) ERGON, Martian AYME, qui est à LYON, vient de faire pour vous un dessin de lumière dans le ciel de Lyon, France, grâce à "Vectorial Elevation" une œuvre d'art au http://www.alzado.net. Le code d'identification du dessin est 2867 et vous pouvez voir le dessin en allant à la page web suivante: http://www3.alzado.net/pages/fL2867.html
 
AYM 24
AYM 24a
© MARTIAN AYME
2867 réel
2867 virtuel
 
SOMMAIRE
VIVE L'INFORMATIQUE
 
C'est mieux en couleurs
 
CP 1111C
CP 1111D
CP 1111B
© ERGON
Photocopies noir et blanc de 3 cartes postales tirées d'un bel ensemble de trente pièces uniques dont nous n'avons plus les originaux, et pas davantage la version numérique en couleurs
 
Que la vie d'artiste devait être compliquée avant l'informatique. Rassurez-vous, depuis, elle l'est encore plus, surtout si on n'a pas de dépanneur sous la main ! Comment faisaient donc les créateurs d'images sans cet outil, pour faire connaître leur travail, à l'âge des cavernes de l'époque postmoderne. Il fallait prendre des photographies avec un appareil argentique, envoyer les pellicules au développement, attendre patiemment leur retour, et souvent recommencer, car le photographe était particulièrement nul. Cela coûtait une fortune et vous amenait au bord de la crise de nerf. Les petits malins qui voulaient s'éviter ces désagréments, faisaient faire des photocopies en noir et blanc de leurs œuvres. Parfois quand l'argent coulait à flot, il s'aventuraient dans la copie couleurs qui avait le fâcheux désagrément de fonctionner comme le système de diffusion de la télévision américaine NTSC (Never Twice the Same Color), avec des résultats forcément décevants. Et je ne vous parle même pas de la difficulté de placer correctement la sculpture de 3 tonnes sur la photocopieuse sans rayer la vitre de la machine.
Mais heureusement est arrivée l'informatique et son arsenal d'instruments les plus divers, scanneurs et appareils photographiques entre autres, qui facilitent grandement la diffusion de l'image sous sa forme électronique, pour un coût dérisoire dans la mesure où l'on ne tient pas compte de l'investissement initial obligatoire. Alléluia ! Alléluia ! Remercions le Dieu du pixel !
Le hic est que comme pour J.C., il y a l'avant et l'après. En effet maintenant que nous sommes plus ou moins équipés dans notre entreprise, nous scannons systématiquement les cartes postales qui sortent de nos ateliers, afin de les faire découvrir au monde entier dans leur plus bel appareil.
Mais avant que se passait-il ? Nous faisions des photocopies en noir et blanc des chefs-œuvres issus de nos usines, afin d'en garder une trace qui malheureusement, comme vous le montre les quelques exemples illustrant cet article, ne peut en rien rendre compte de la splendeur de l'œuvre originale.
Que reste-t'il à faire ? Rien sauf prier le ciel que les nombreux amateurs ayant acquis nos productions, n'oublient pas dans leur courrier au Père Noël, de commander un attirail complet du parfait photographe numérique, afin que ceux-ci puissent, dès qu'ils seront au parfum, nous envoyer les images virtuelles des images auxquelles nous n'avons plus accès, afin que la galaxie Mac Luhan puisse profiter de la richesse et du foisonnement des productions contemporaines de la cartophilie et de l'art du XXe siècle.
 
SOMMAIRE
L'ÉLÉGANCE D'MC
 
Un stylo qui habille
 
PEG 78
© PÉGÉ
Marie Constance
 
Grâce au célèbre couturier lyonnais Pégé, le grand maître du ciseau, à Cart'à pub et à Watermann qui signe notre élégance, Marie Constance est habillée d'un rien avec Audace et le porte bien. Merci Pégé !
 
SOMMAIRE
QUATRE AILES EN CASAMANCE
 
Humanitaire sur cartes postales
 
PEZ 3
PEZ 1
PEZ 2
© J PEZOU
4L
8L
20L
 
Les Anciens et Amis de Casamance ont organisé une OPÉRATION 4L, à une époque que nous ne connaissons pas, en faveur d'un village de Casamance dont tout le monde sait, ou au moins devrait savoir pour briller dans les soirées mondaines, qu'elle se trouve dans le sud du Sénégal qui se trouve à l'ouest de l'Afrique qui donc se trouve très au sud-ouest de la France.
La bonne idée a été, non seulement d'équiper un village de véhicules de transports et d'une ambulance dont ils ont un besoin évident, mais également d'immortaliser l'événement sur notre support favori, la carte postale moderne.
 
Les photographies ont été réalisées par J. PEZOU et éditées par les Éditions J.-C. BERNARD - tél. : 00.33.(0)4.73.26.68.32
 
SOMMAIRE
UN ARTISTE TRÈS CATHOLIQUE
 
 
MARC LEDOGAR
 
Pax ledogarensis
 
LED 47
LED 51
LED 49
LED 50
LED 48
© MARC LEDOGAR
La Vierge à l'enfant
L'arche de Noé
Le péché originel
Les rois mages
Jésus
 
Quand il y a quelques mois, Ledogar nous fît part de sa volonté des plus affirmées de réaliser des cartes postales pieuses, nous trouvâmes l'idée un peu Lourdes. Imaginer Marc faisant l'épître, nous amena à craindre le pire. Mais il faut admettre, à l'apparition des premières œuvres encore fumantes de leur passage dans les rotatives, que le résultat n'est pas si mal. La foi du charbonnier aidant, nous avons droit au meilleur, c'est divin. Hosanna ! Hosanna !
Qu'en effet elles sont jolies, ces images d'un temps que les jeunes ne peuvent pas connaître, et que nous avons, comme l'Ange Gabriel chez la Vierge Marie, plaisir à revisiter.
Cela nous rappelle notre jeune temps, quand nous nous bâfrions de chocolat Suchard, rien que pour pouvoir collectionner les images de la plus belle histoire de tous les temps. Depuis d'ailleurs nous sommes accrocs, pas à la religion, mais au chocolat sans aucun doute, et en plus pas moyen de s'en sevrer, c'est toujours aussi bon, même le noir.
Marc, l'Évangile c'est bien, espérons que l'artiste continue à en faire de plus belles encore. Mais il faut se dire que les catholiques ne sont pas les seuls sur terre, il y en a bien d'autres : les protestants, les juifs, mais de ceux-la l'illustrateur s'en occupe déjà avec l'arche de Noé, les orthodoxes,les musulmans, les animistes, les bouddhistes, les sikhs, ceux qui font dans le vaudou du Bénin, les adorateurs de Johnny, les... Ah ! Non ! Pas les sectes en tous genres, faut pas exagérer. Une chose est sûre, il faut que Marc retourne dare-dare à sa cuisine ! Il a encore du pain sur la planche. Et pour le vin de messe, nous lui faisons confiance, c'est un homme au goût très sûr.
 
SOMMAIRE
BOUTURAGE
 
La leçon de jardinage
 
PH 3
PH 4
CP 62-34
© ERGON
La bouture
L'arbre à cartes
Le fruit mûr
 
Aujourd'hui, comme vous ne savez sans doute pas que faire de vos nuits, nous allons vous donner un cours de jardinage.
Pourquoi un cours de jardinage ? Parce que nous avons constaté, en nous promenant dans les salons de cartophiles et en discutant avec les collectionneurs de tous poils, que ceux-ci n'arrivaient pas toujours à remplir leur panier de la ménagère des cartes postales dont ils rêvent le soir en secret, à cause soit de leur rareté, soit de la cherté de certaines d'entre elles, surtout dans les modernes. Pour remédier à une pénurie qui pourrait être préjudiciable à la collection, nous allons vous apprendre à bouturer vos plus belles pièces.
Pour ce faire, prenez une carte postale dont vous aimeriez posséder plusieurs exemplaires, et déchirez-la en bandes de un à deux centimètres de large dans le sens de la longueur. Puis préparez autant de pots de fleurs remplis de bonne terre à cartes postales que de bande découpées. Plantez les bandes verticalement en les enfonçant d'un tiers dans la terre. Arrosez copieusement. Nous tenons à vous signaler qu'il ne faut en aucun cas bouturer une carte pièce unique, elle perdrait à tout jamais sa caractéristique la plus intéressante. D'autre part si vous utilisez une carte numérotée, effacez celui-ci avant la plantation car il serait reproduit à l'identique sur toute la descendance, ce qui laisserait planer un doute sur l'authenticité de vos reproductions.
Vérifiez régulièrement si la bouture à besoin d'eau et d'un peu d'engrais. Si vous avez la main verte, vous verrez les boutures pousser et devenir de beaux arbres à cartes postales, presqu'aussi élégants que Marie Constance. Au bout de six mois environ, vous pourrez faire votre première récolte. Ne soyez pas trop pressé, ne cueillez pas la carte encore verte, attendez qu'elle prenne une belle couleur rouge des plus appétissantes. Récoltez dès que la carte est arrive à maturité pour qu'elle ne devienne pas blette et puisse permettre à votre plante de produire un nouvel exemplaire dans un laps de temps raisonnable.
Avant insertion dans vos plus beaux classeurs ou commercialisation après de quelques uns de vos confrères bavant d'envie devant vos nombreux trésors, demandez à l'illustrateur ou au photographe de vous signer les cartes postales produites par vos soins, elle n'en n'auront ainsi que plus de valeur.
 
SOMMAIRE
L'INVITATION
 
Bravo & félicitations !
 
OBJ 16C
OBJ 16B
© ERGON
Dos
Face
 
Vous* faites partie des 50 nantis privilégiés à recevoir le tout premier KIT au monde "spécial Soirée Virtuelle Interactive"

Vous trouverez ci-joint :
- 1 invitation,
- 1 CD de plus d'une heure de musiques soigneusement sélectionnées à votre attention,
- 1 mode d'emploi pour ne pas être pris au dépourvu et éviter ainsi tout risque d'accident qui pourrait survenir pendant la soirée. (l'organisateur décline toute responsabilité lors d'une utilisation frauduleuse du concept hors soirée référencée : Jean 1963/2003 THE VIRTUAL BIRTHDAY PARTY)
- 1 lettre de commentaires pré-imprimée à remplir par vos soins au lendemain de la fête, et à retourner à l'organisateur, Jean Pozzetta,
- Accessoirement des tas de souvenirs fabuleux à faire pâlir d'envie vos collègues de bureau.

Invitation...
- 20 ans dans la même société
- 40 ans d'état civil
- 50 invités en France et en Europe
- 17m2 dans le 9e arrondissement.

Le problème (d'ordre logistique) :
- Arrêter une date qui convienne à tous
- Entasser 50 personnes dans 17m2.

La solution :
Jean vous invite... Chez VOUS pour
"LA SOIRÉE VIRTUELLE INTERACTIVE"
Le samedi 27 décembre 2003 à 20h.

Mode d'emploi
- Habillez-vous pour une grande occasion
- Coiffez-vous, au besoin, rectifiez votre maquillage
- Servez-vous un verre de votre boisson préférée (ne rangez pas la bouteille...)
- Insérez le CD dans le lecteur
- Installez-vous confortablement
- Écoutez, savourez,
- Contemplez la sérigraphie d'Ergon, vous êtes en possession d'une œuvre d'art numérotée et signée de l'artiste
- Répétez-vous que vous êtes un privilégié, vous faites partie des, 50 personnes sélectionnées par Jean pour assister à la première soirée virtuelle au monde.
- Répétez-vous que vous avez beaucoup de chance d'être ainsi aimé par Jean
- Portez un toast, buvez à ma santé et à celle des 49 autres invités
- Prolongez la soirée à l'envie
- Le lendemain, remplissez la lettre ci-jointe et n'oubliez pas de l'expédier.
 
Jean Pozzetta
 
* ce vous s'adresse à ceux qui ont reçu le CD et non pas malheureusement pour vous, sauf exception, à ceux qui lisent cet article

La soirée virtuelle interactive du 27 décembre 2003
 
PH 5
SOG 24
PH 6
© ERGON
© MARIE CONSTANCE SOGLO
© ERGON
Les invités de gauche
La table dressée
Les invités de droite
 
Suite aux vœux formulés sur le courrier joint au CD-audio envoyé par Jean Pozzetta, pour partager la chance que nous avions d'être l'un des 50 privilégiés, nous avons réunis quelques invités triés sur le volet, pour participer à la Soirée Virtuelle Interactive du 27 décembre 2003. Après avoir montré patte blanche pour entrer dans l'auditorium, l'assistance écouta avec une grande ferveur le concert au moment de l'apéritif. À la fin de celui-ci, les convives se levèrent pour applaudir à tout rompre l'hôte absent et sa musique préférée.
Puis ce fut le moment de passer à table et à la succession de plats plus appétissants les uns que les autres : Colin à la provençale sur son lit de riz parfumé - Poulet à l'ail aux conchiglie rigate - Ronde des fromages du terroir - La bûche du surlendemain de Noël - Café, thé ou tisane - Pousse-café (uniquement pour ceux qui ont pris du café).
Les convives se quittèrent ravis après une ultime écoute du CD. Merci Jean pour cette mémorable Soirée Virtuelle Interactive.
 
SOMMAIRE
LA MÉMOIRE RETROUVÉE
 
Le passé décomposé de Ray Thaug (suite sans fin)
 
RAY THAUG
 
 
Nous avons demandé à notre cher collaborateur Ray THAUG, de nous faire sa biographie, mais suite à un accident survenu il y a quelques années, il a presque entièrement perdu le souvenir de son passé. Si vous savez quelque chose lui, envoyez nous l'information afin de combler les blancs de sa vie aussi passionnante que tumultueuse. N'oubliez pas, dans la mesure du possible de dater le souvenir. Merci d'avance.

Première voiture de Ray
 
Pierre Gauthier nous à fait parvenir une photo d'une voiture qui aurait appartenu à notre reporter préféré.
 
THR 249
 
ON ME DIT: Elle avait été achetée par des copains.......et a servie à sa premiere mission elle est je pense maintenant au musée - Pierre GAUTHIER
 
THR 250
 
Il semblerait, selon une autre photo que nous avons pu dérober dans la poche du pardessus de Thaug, que pour passer inaperçu, Ray utilise au moment des fêtes de fin d'année un véhicule banalisé adapté aux circonstances. La petite fille de la deuxième voiture serait une descendante de notre collaborateur.
 
SOMMAIRE
ART POSTAL
 
NADA3-1
 NADA-ZÉRO N°43 HIVER 2003/2004
© ALLE Christian - NADA-ZÉRO - 9, rue du Pré de la mer - F 50460 URVILLE NACQUEVILLE
Fanzine trimestriel consacré à l'art postal, réalisé sur feuilles de papier A4, qui contient des œuvres d'artistes éditées à 20 exemplaires au format 8x8cm ainsi que des timbres d'artistes. On y trouve également des informations sur les projets d'art postal en cours et deux textes de Kafka.
Pour y participer il faut envoyer 20 multiples ou originaux format 8x8cm à Christian ALLE, ce que fit Ergon pour ce numéro.
 
NADA3-1
voir Christian ALLE
SOMMAIRE
L'OR DES SITES
 
CARTES POSTALES  
CARTOLIS (30 000 cartes postales anciennes de Bretagne en ligne)http://www.cartolis.org
SOMMAIRE
NOUVEAUTÉS
(œuvres du XXIe siècle de différents éditeurs)
 
CP 1443
 CP1443 - ]parlez-moi (d'abord*) d'Amour[ *d'abord des bordées d'Amours débordées - novembre 2003
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Carte postale tirée à 50 exemplaires en sérigraphie sur carton pur coton format 11,8x13,8cm. Carte postale insérée dans un boitier de CD-audio édité par Jean Pozzetta à l'occasion de son 40e anniversaire.
  L'amour, toujours l'amour.
CP 1443
 
tirage épuisé
 
CP 1448-1
 CP1448 - DÉJÀ 2004
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Cartes postales pièces uniques, 30 dessins l'acrylique et au crayon graphite sur vélin d'Arches pur coton format 12x17cm.
 Avec tous nos vœux pour 2004.
CP 1448-1
 
tirage épuisé
 
CP 1450-1
 CP1450 - 2004
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Carte postale tirée à au moins 102 exemplaires en sérigraphie sur vélin d'Arches teinté format 12x17cm, éditée par Ergon comme carte de vœux 2004. 2 dessins différents dans le tirage.
  2004, une année renversante !
CP 1450-1
 
prix de vente atelier : C (voir tarif ergon)
 
CP 1451-1
 CP1451 - LES ÊTRES DE L'ALPHABET
 © ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
 Cartes postales pièces uniques, 26 dessins l'acrylique sur carton pur coton format 12x17cm.
 26 cartes de A à Z. Remplacent avantageusement les pâtes en forme de lettres de l'alphabet.
CP 1451-1
 
prix de vente atelier : O (voir tarif ergon)
SOMMAIRE
LA CARTE POSTALE ANCIENNE DU MOIS
(carte postale du XXe siècle)
 
CP 714
  CP 714 - NU
  © NAT PARSEIHIAN
  Dessin éditée à 48 exemplaires signés et numérotés de 1/48 à 48/48, en sérigraphie sur carton pur coton, format 12x17cm . 12 variantes dans le tirage.
  

C'est un nu, cela ne fait pas un pli.

CP 714 (ref Ergon)
  
voir Nat PARSEIHIAN
SOMMAIRE
LE CHOIX DES LECTEURS
(cartes du XXIe siècle et autres)
 
ALL 2
 ALL2 - HOMMAGE À BAPTISTE MOULIN
 © CHRISTIAN ALLE
 Carte postale en offset noir et blanc format 10,5x15cm, envoyée par Christian Alle, éditée par Carted.
 "Né et mort à Saint Léger de Peyre - Gévaudan - Lozère - France. Simple de village, berger, leveur de murs et greffeur de génie, il a, par son sourire fou et son harmonica désaccordé, enchanté mon enfance."
ALL2 (ref Ergon)
 
voir Christian ALLE
SOMMAIRE
 
Nous signalons aux illustrateurs de talent que des jeux cartophiles fonctionnent actuellement dans le cadre d'Ergon Éditeur (CP 1258 - CP 1259 - CP 1265 - CP 1266 - CP 1270 - CP 1271 - CP 1272 - CP 1273 - Jeu2002).
 
CP 1270-A86
CP 1270-R81
CP 1270-A84
CP 1270-R83
CP 1270-A83
       
CP 1270-A86
CP 1270-R81
CP 1270-A84
CP 1270-R83
CP 1270-A83
© MARTIAN AYME
© ERGON
© PHILIPPE CHARRON
© ERGON
© RAYMOND PAGÈS
 
SOMMAIRE
LES MELS D'ERGON
 
LE MEL D'ERGON
Courrier électronique agrémenté d'un dessin numérique réalisé pour l'occasion, annonçant la parution de la dernière lettre ®.gon avec lien vers celle-ci pour chargement de la lettre du site vers votre ordinateur.

Comme nous ne voulons pas encombrer vos boites à lettres électroniques avec des courriers non désirés, l'envoi systématique du MEL D'ERGON ne se fera que sur demande d'abonnement gratuit à l'adresse ergon@ergon4.fr
 
SOMMAIRE
LE CÉDÉROM ERGON
Pour visualiser les vignettes des pochettes de cédéroms de la série CP 1300, cliquez sur le carré rouge. vous serez connecté à la page correspondante du site ergon-editeur.fr - les pochettes suivies d'un carré rouge ne sont plus disponibles .
VIGNETTES DES POCHETTES CP 1300
En cas de commande n'oubliez pas de me faire parvenir vos adresses postale et électronique.
CP 1300
CP 1300-47
CP 1300
 
Le CD-Rom ERGON À JOUR (469 Mo en HTML - pour PC uniquement) EST DISPONIBLE EN VERSION D'ART POSTAL ET VERSION DE BASE.

CP 1300 VERSION D'ART POSTAL, signée et numérotée, avec dessin original : CD-ROM (PC ou MAC) CARTE POSTALE DE COLLECTION DU SITE À JOUR CARTOLISTE (EXCEL, PC uniquement), INSÉRÉ DANS UNE POCHETTE PIÈCE UNIQUE, SIGNÉE ET NUMÉROTÉE.

 
SOMMAIRE
®.gon.26
 
si vous ne désirez plus recevoir LE MEL D'ERGON qui annonce la parution de cette lettre, si vous avez des informations à communiquer concernant le sujet de cette lettre, veuillez écrire à la rédaction par courrier postal ou électronique. Les anciens numéros sont disponibles sur le cédérom et le site internet.
 
ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN - Tél. : 00.33.(0)3.89.37.25.74
 
site
 
ASCENSEUR