PAGE D'ACCUEIL
SOMMAIRE DU SITE
INDEX ET TABLE DES MATIERES
SOMMAIRE DES ARTISTES ET EDITEURS
SOMMAIRE ERGON
SOMMAIRE ERGON-EDITEUR
SOMMAIRE CARTES POSTALES
SOMMAIRE PAGES DIVERSES
SOMMAIRE ACTUALITES
TARIF ERGON ET ERGON-EDITTEUR
 
PAGE PRECEDENTE
SOMMAIRE LETTRE ERGON
PAGE SUIVANTE
 
 
RGON
 
®.gon.22
 
Numéro de SEPTEMBRE 2003
© la lettre d'information d'ergon-editeur.fr et artistes associés ©
 
HTMel à parution pas si irrégulière, consacré à la peinture d'Ergon et éventuellement celle des autres, aux arts plastiques et graphiques, à l'art postal et à la carte postale moderne d'illustrateurs - tous les numéros d' ®.gon sont disponibles sur le site ergon-editeur.fr et le cédérom Ergon.

Pour l'impression du texte l'utilisation du format portrait est suffisante. En fonction du navigateur, il faut dans certains cas utiliser le format paysage pour pouvoir imprimer toutes les images.
 
SOMMAIRE
 
SOMMAIRE
ÉDITORIAL
 
NUM 43
© ERGON
Un fainéant en spectacle
 
Des fainéants vous dis-je !
 

Les grands chefs d'entreprises n'aiment pas les fainéants et ils ont bien raison. En effet les fainéant vivent sur le dos de la société et par dessus tout sur celui des barons de l'industrie et de la finance, les grands créateurs de richesses de nos sociétés à l'idéologie libérale avancée. Les tycoons n'aiment pas les intermittents du spectacle, car ces gens, c'est de notoriété publique, travaillent le moins possible pour vivre toute l'année en touchant des indemnités de chômage exorbitantes. Des fainéant, et qui en plus ne servent à rien puisqu'ils font des trucs qu'ils aiment au lieu de travailler à l'usine comme tout le monde, et dans le spectacle en plus, c'est un comble ! Ça sert à quelque chose le spectacle ? À rien, juste à occuper des fainéant qui préfèrent s'amuser au lieu d'œuvrer pour la collectivité des gens qui font des métiers utiles.

Il y a juste un petit détail qui nous tracasse, quand ces fainéants d'intermittents du spectacles font grève (ce qui laisse supposer que quand ils ne font pas grève, éventuellement ils travaillent), des villes entières se plaignent de grosses pertes de chiffre-d'affaire, ce que l'on croit aisément puisqu'il s'agit de travailleurs, des vrais eux, des commerçants, des hôteliers, des professionnels en tous genres au service du touriste et du festivalier qui le disent. Étonnant non ! Y'aurait-t'y pas quelque chose qui cloche au Royaume de France ?
En fait messieurs les barons de l'industrie et de la finance, vous devriez remercier les intermittents du spectacles de faire le travail que vous n'oser entreprendre de peur de passer pour des barbares, c'est à dire de supprimer tout ce qui coûte à la collectivité et ne fait pas rentrer de confortables bénéfices dans vos escarcelles, par exemple les festivals de l'été. Dans votre logique, osez aller plus loin et supprimez tout ce qui est du domaine du spectacle et de l'oisiveté. Supprimez les opéras, les théâtres, les cinémas, les musées, les expositions, les galeries d'art, les manifestations culturelles, les bibliothèques, le ministère de la culture et sa pléthore de fonctionnaires, la télévision, le cirque, la radio, la musique, les disques, les dévédés, les chansons, les livres, les peintures, les photographies, les images, les écrivains, les chanteurs, les comédiens, les musiciens, les artistes en tous genres, les architectes, les décorateurs, les grands couturiers, les grands cuisiniers, le sport, les jeux olympiques, la coupe du monde football, le tour de France cycliste, les vacances... les peintres de la grotte de Lascaux, ces débiles qui ont griffonné des bestioles sur les parois des cavernes obscures alors qu'on n'avait même pas encore inventé l'électricité pour pouvoir les contempler... Ah bon, ils sont déjà morts. Eh ben c'est tant mieux, en voilà au moins quelques uns dont on est sûr qu'ils ne viendront pas réclamer des indemnités de chômage, ou une retraite bien méritée.
Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas supprimer tout ce qui coûte à la collectivité : les services sociaux, la sécurité sociale, les hôpitaux, les malades, les chômeurs, les retraités, les écoles, les enfants, l'armée, l'État... la liste serait trop longue de tout ce qui coûte. Si au moins on pouvait supprimer les pauvres, ce serait toujours ça de pris. Un conseil, messieurs les barons de l'industrie et de la finance, n'en faites rien, ne les supprimez pas, car qui achèterait toutes ces surabondances de marchandises qui sortent de vos usines, sinon les pauvres qui les fabriquent pour vous permettre de vous enrichir. Vous finiriez pauvres vous même, et alors dans votre logique, vous n'auriez plus qu'une solution, vous supprimer également afin que rien ne trouble plus votre soif inextinguible de richesse, celle des pépettes, pas celle du pense pas bête.
SOMMAIRE
LES PENSÉES PROFONDES
 
 
Les cartes sont les messagères du diable... Si les jeux passent, le jeu demeure. Le diable veille sur nos passions - Jacques de LACRETELLE (écrivain français du XXe siècle)

On a l'impression qu'il n'y a plus d'ouvriers en France. Et si on dit le contraire, on est taxé d'ouvriérisme... Ils sont doublement exclus : On ferme leurs usines et on les prive de parole, comme s'ils étaient effacés. - Hervé LEROUX (critique de cinéma français du XXIe siecle)

L'homme est de feu, la femme d'étoupe, le diable arrive et souffle - Miguel de CERVANTES - SAAVEDRA (écrivain espagnol du XVIe siècle)

Suivant la définition des stoïciens la grande sagesse consiste à prendre raison pour guide; la folie au contraire à obéir à ses passions; mais pour que la vie des hommes ne soit pas tout à fait triste et maussade, Jupiter leur a donné bien plus de passions que de raison - ERASME (humaniste du XVIe siècle - Éloge de la folie)

Si l'homme est véritablement le roi de la création, le chien peut, sans être taxé d'exagération, en passer pour le baron, tout au moins - Alphonse ALLAIS (écrivain et humoriste français du XXe siècle - Pas de bile)

Il n'y a plus que la radio qui chante. La chanson a cessé d'être un art populaire pour devenir une industrie lourde, avec ses cartels, ses investissements, ses transferts de vedettes et son imposture organisée - Gilbert CESBRON (écrivain français - Une sentinelle attend l'aurore)

Il n'y aurait de capitaine s'il n'y avait de laboureur. CALDERON (poète dramatique espagnol - L'alcade de Zalamea)

Dieu a créé les riches pour donner aux pauvres le paradis en spectacle - Christiane SINGER (Romancière française - La mort viennoise)

CAPITALISME SAUVAGE : Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l'une, vous forcez l'autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'avoir laissé la vache mourir d'épuisement - ANONYME du XXIe siècle

Le cinéma n'a jamais fait partie de l'industrie du spectacle, mais de l'industrie des cosmétiques, de l'industrie des masques, succursale elle-même de l'industrie du mensonge - Jean-Luc GODARD (Cinéaste français)

L'imbécillité humaine est un bien curieux spectacle. - Georges COURTELINE (écrivain français - Le coup de fusil)

Le spectacle, c'est un monde de loups. C'est pire qu'un monde de loups. C'est un monde où les loups ne vous rappellent pas au téléphone - Woody ALLEN (acteur et réalisateur américain du XXIe siècle - Crimes et délits)

Bien écrire c'est tout à la fois bien penser, bien sentir et bien rendre : c'est avoir en même temps de l'esprit de l'âme et du goût. (Georges-Louis LECLERC, comte de BUFFON)
 
SOMMAIRE
LE VOLCAN ÉTEINT
 
     
CHC 14
CHC 9
CHC 10
CHC 11
CHC 3
© CHRISTIAN CHABERT
Don Quichotte
À boire
Faut voir
À votre santé
Jeu de loie
 
 
CHC 2
CHRISTIAN CHABERT
CHC 2
 
Christian CHABERT
 
La Camarde : 1 - Christian Chabert : 0
 
Un dessin réalisée pour le concours Cartobulle 1996 les personnages cultes, Don Quichotte, intitulée au choix "Furtive Lucidité" ou "l'Inaccessible Étoile", résume à lui seul le destin de Christian CHABERT, qui tel un volcan d'Auvergne encore tout jeune, au pied duquel il s'agitait, s'est éteint un matin de juillet dans un ultime soubresaut.
En effet Christian était une sorte de Don Quichotte qui se lançait à fond la caisse dans tout ce qui le passionnait. Dans un premier temps les incendies à éteindre dans le cadre de la profession de sa vie antérieure : soldat du feu. À n'en pas douter, si le Puy-de-Dôme avait encore été en activité, il aurait succombé sous la flamme du pompier Chabert.
Qui dit pompier, dit bon œil. C.C. avait en effet l'œil pour dénicher tout ce qu'il pouvait pour sa collection préférée, Don Quichotte, à qui il ressemblait un peu, grand émacié au sang chaud qui pensait, à la recherche d'une étoile forcément inaccessible. De fil en aiguille, ne trouvant pas toujours une pièce à se mettre sous sa dent de collectionneur, il finit par dessiner les images qui lui manquaient. Et un jour, en ayant un peu marre de passer son temps à éteindre des feux, il prit sa retraite des flambées pour s'installer comme graphiste dans sa bonne ville de Clermont-Ferrand qui croula bientôt sous une avalanche de cartes postales modernes et autre plaisanteries signées Chabert. Ses bacchantes arvernes devinrent célèbres dans toute la Gaule qu'il n'hésita pas, tel César, à envahir sans qu'aucun Vercingétorix ne puisse l'arrêter.
On finit par le voir dans tous les derniers salons de cartes postales où l'on cause. Mais cela ne suffisant pas, il en rajouta un autre qu'il nomma CARREFOUR DE L'ILLUSTRATION ÉRUPTIVE. Tout un programme ! Pour être sûr de bien se faire comprendre, il l'installa sur les hauteurs du volcan, dans le village de Durtol, près d'un carrefour très apprécié de la police, le samedi soir à la sortie des boites de nuit campagnardes. Il était d'ailleurs recommandé aux illustrateurs de loger à l'hôtel de la place où d'éviter soigneusement le fameux carrefour en quittant celui de l'illustration juste avant l'aurore. En effet, après une journée de dur labeur, les artistes en cartes postales finissaient, grâce à l'hospitalité des auvergnats pour le coup plutôt choux, sur ou même parfois épuisés, sous la table d'un banquet digne de la page de fin de tous les albums d'Astérix. C'est là que naquirent plusieurs séries de cartes postales qui hanteront longtemps les albums des collectionneurs.
Toujours à la recherche d'idées nouvelles, Christian Chabert créa les CARTEMPORAINES à Clermont-Ferrand, son jeu de l'oie, son agenda dont malheureusement il ne verra pas la parution, puisque sortant de sa manche une ancienne carte pas vraiment drôle, il s'en est allé rejoindre le héros de Miguel de Cervantès - Saveedra avec son Laguiole en guise de lance de chevalier errant.
On dit qu'une personne ne meurt vraiment que quand plus aucun souvenir de lui ne reste dans le cœur des gens. Dans Chabert il y à cha, et pour aller de cha à chat on a le temps d'y passer 7 vies.
 
La Camarde : 0 - Christian Chabert : 1
 
     
CHC 5
CHC 11
CHC 6
CHC 12
CHC 13
© CHRISTIAN CHABERT
Porte bonheur
Cormeilles
Non
L'Auvergne
Chat alors
SOMMAIRE
ACTUALITÉS
 
 
SALON INTERNATIONAL DU DESSIN DE PRESSE ET D'HUMOUR DE SAINT-JUST LE MARTEL aura lieu du 27 septembre au 5 octobre 2003 - F 87590 SAINT JUST LE MARTEL - les maquettes et les cartes postales de la série Montmorillon 2003 "les fables de La Fontaine" y seront exposées à cette occasion.

René GIROT vient de créer un site de cartes postales sur la femme africaine photographiée par les européens au temps des colonies. On peut déjà y voir des cartes postales anciennes montrant des femmes du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc) et des femmes d'afrique noire (A.E.F.. et A.O.F.). On pourra bientôt y découvrir les réalisations de l'artiste sur le même sujet.

Exposition rétrospective 1983-2003 d'art postal de Robert ROCOLA visible jusqu'à Halloween 2003, organisée par Vitore Baroni à la galerie IL SOPPALCO GALLERY - Via C Battisti - I 55049 VIA REGGIO.

Les recettes de la célèbre et fameuse forêt noire, du tiramisu, du nougat glacé et d'un gâteau au fromage blanc sont enfin disponibles sur http://www.burgizi.com/recettes.htm. Nous les avons goûtées, c'est délicieux. Si vous vous mettez à la pâtisserie, n'oubliez pas d'inviter les Burgizi.
 
SOMMAIRE
COURRIER DES LECTEURS
 
 
Nous avons bien reçu ta dernière lettre, très riche et intéressante. L'horoscope de P.B.L change de l'ordinaire, avec les cartes, c'était génial. Jac+ Jeanma.

Bravo pour la LETTRE et toutes les cartes. Celle de Foré devrait avoir un avantage durant une, 2 ou quelques années. Comme carte de Voeux, il suffira d'ajouter + 1, + 2, + 3, au feutre, après 2003. Quelle économie ! Amitiés. Jac>. + jeanma.

Nouvel abonné à la Lettre d'ERGON, je suis en admiration devant l'imagination et parfois le délire dont certains abonnés font preuve. C'est avec grand plaisir que j'ai pu obtenir, par le biais de cette lettre, des nouvelles de Nono des Baumettes (frère de Pégé). Avec surprise, j'ai appris sa canonisation... mes rares souvenirs du personnage étant son penchant pour un petit rosé de Provence par ailleurs excellent ! Surprise !... même si il a toujours un bon coup de fourchette, je remarque qu'il s'est mis au vert. On est bien loin de certaines andouillettes dégustées dans un restaurant de Draguignan... un jour de salon cartophile où l'affluence faisait défaut. Quant à l'ami Pégé, en matière de bidouillage informatique, il semble toucher sa bille... même si son mérite est quelque peu diminué dans le cas présent, car chacun sait que, concernant notre Jojo national, un rien... la bille ! Par contre, c'est avec tristesse que j'ai appris par cette lettre le décès de Pierre Marquer, personnage pittoresque et éminemment sympathique, qui était encore à plus de 80 ans l'un des piliers du salon cartophile de Draguignan. Allez, salut et bonne continuation... en attendant que je te fasse parvenir mon CV ! Jean-Phi.

Le site de Martian ne semble pas fonctionner, surtout au niveau du courrier ou de ses e-cards ? JML

Hier, c’est aujourd’hui ! - "Les intermittents du spectacle" - Aujourd’hui, c’est demain ? - "Les absents des arts plastiques". Cassandre
 
SOMMAIRE
FOIRE AUX QUESTIONS
 
 
C'est quoi un glacophile ?
 
C'est un collectionneur d'emballages de glaces mais pas de miroirs, mon enfant.

Est-ce qu'il mange les glaces avant de collectionner les emballages ?
 
On peut supposer que oui, mais faut un bon estomac.

Peut-on aider un glacophile à finir les glaces ?
 
Et puis quoi encore ? Tu voudrais pas l'adresse par hasard ?

La valeur d'une œuvre d'art dépend-elle du temps passé à la réaliser ?
 
C'est une question qui revient fréquemment quand une personne s'interroge sur le prix d'un travail artistique. La réponse que l'on imagine spontanément est en général OUI, mais dans les faits c'est surtout NON qu'il faut dire. Ma per que ?
Dans le monde du travail, le prix d'un objet ou d'un service est en grande partie, bien que pas uniquement, lié au temps passé à le réaliser en fonction du prix de l'heure de travail de la profession considérée. Exemple : le prix d'une réparation d'une fuite d'eau par un plombier vous coûtera les frais de déplacement, plus les matériaux utilisés, plus le prix des heures de travail effectuées pour faire la réparation.
Ce principe fonctionne également en partie pour évaluer la valeur marchande d'une œuvre d'art d'un artiste donné. En effet, une œuvre réalisée par un artiste en cinq minutes au crayon sur une simple feuille de papier et une autre réalisée par le même artiste en un mois avec un matériau noble n'auront d'évidence pas le même prix de vente. La seconde sera beaucoup plus onéreuse que la première.
Mais là s'arrête la comparaison. Quand on parle d'œuvre d'art, on parle d'art. Et dans ce domaine compte bien plus la qualité du résultat que le temps passé à y arriver. Exemple : un beau dessin de Matisse bâclé en cinq minutes à bien plus de valeur qu'une peinture médiocre représentant un obscur bourgeois réalisée par un artiste méticuleux en un temps conséquent, même si cette dernière a été vendue très cher au riche bourgeois fort content de sa flatteuse image.
La valeur d'une œuvre d'art dépend bien plus de la valeur accordée à l'artiste que du temps passé sur celle ci. La même œuvre peut très bien valoir zéro ou un milliard.

Les artistes dits plasticiens sont-t'ils des intermittents du spectacle ?
 
Non. Les artistes plasticiens n'ont même pas la chance d'être des intermittents du spectacle. Ils sont placés une catégorie en dessous de ceux-ci. Ce sont des mités de la peinture à temps plein. C'est à dire que s'ils paient leurs cotisations sociales obligatoire, CSG et autres RDS, ils ont droit à la sécurité sociale, un point c'est tout. Pas question d'indemnités de chômage pour des travailleurs à l'année. Si artiste plasticien pas gagner sous, lui mourir faim. En somme dans cette profession, c'est : çà marche ou tu crèves !

Quelle est la place de l'artiste dit plasticien dans la hiérarchie sociale ?
 
Cela dépend :
Si l'artiste fait partie de la catégorie dite de l'artiste du siècle même envoyé ad patres depuis belle lurette, ses ayant-droit ont leurs places réservées dans les avions de la jet-set aux banquets si légendaires.
S'il fait partie des dix privilégiés qui ont réussi à se faire une très belle place au soleil de l'art contemporain, il peut inviter à sa table ses meilleurs clients, sans avoir l'impression de voir fondre son argent de poche.
S'il fait partie de la centaine d'artistes les plus laqués du moment, il peut espérer briller aux tables de la bourgeoisie au vernis si justement sage et fraîchement restauré.
S'il fait partie du millier d'entre eux qui arrivent à manger à leur faim, il peut se permettre d'inviter un soir son galiériste à sa table, sans trop devoir se priver les autres jours de la semaine.
S'il fait partie de la bonne dizaine de milliers qui restent en rade dans les bas fonds de Toulon ou du ministère de la culture, il se case quelque part dans un néant situé entre le prolétariat et le lumpenprolétariat. Il n'a pas les moyens d'être un prolétaire, puisqu'il n'arrive même pas à gagner le salaire de misère de celui-ci, et il n'est pas vraiment un sous-prolétaire puisqu'il a la malchance d'avoir choisi un travail qui le passionne, bien que celui-ci ne lui rapporte le plus souvent pas un kopeck. Au mieux il possède la table que l'huissier n'a pas le droit de lui saisir, mais pas grand chose à mettre dessus.
Enfin s'il fait partie de la centaine de milliers dont il n'a pas encore été question, nous avons probablement affaire à des amateurs, de bonne chère assurément. Quoi qu'il en soit, bon appétit à tous !

C'est quoi le CAC 40 ?
 
Vous avez perdu, le CAC 40 n'est pas le panier composé des 40 plus importantes valeurs cotées à la Bourse de Paris. C'est l'Association des conservateurs d’art contemporain dite CAC 40, créée en 1996 et qui regroupe les professionnels de musées particulièrement concernés par l'art contemporain. Étonnant, non ! On comprend mieux pourquoi il y a une bourse des artistes internationnaux les plus cotés du moment.

Le site de Martian ne semble pas fonctionner, surtout au niveau du courrier ou de ses e-cards ?
 
Effectivement, ni les cartes électroniques, ni le courrier au Maître du lieu ne fonctionnent. Étant donné qu'il s'agit du site de Martian c'est normal. Le webmestre entretient son site un peu par dessus la jambe en pensant qu'il suffit de de prier son Saint Patron Saint Martin pour que celui-ci fonctionne parfaitement (Saint Martin, le patron de ceux qui coupent le travail en deux parts égales et n'en exécutent qu'une, patron dont le prestige est immense et ses miracles célèbres : guérison d'un lépreux, résurrection d'un enfant, sauvetage d'un webmestre en train de se noyer dans le flux torrentiel de HTML...). Vite au boulot, qu'on puisse de nouveau e-communiquer !

Qui corrige les fautes d'ortographes de votre site ?
 
Le webmestre quand il les voit, mais comme il n'est pas très doué, peu de fautes trépassent. Donc ce sont nos lecteurs les plus fidèles qui font le travail et en particulier le Martian, sus-nommé, qui bien que négligeant un peu son site, s'occupe de notre lettre avec efficacité et assiduité, ce en quoi nous le remercions.

C'est quoi une dation ?
 
C'est quand l'État français récupère en œuvres d'art les droits liés à une succession d'artiste, de veuve d'artiste, de descendant d'artiste, ou de collectionneur d'artistes. Il est à remarquer que l'État pas si bête, choisit avec grand soin les artistes et les œuvres qu'il désire acquérir ce qui lui a permis de combler avec brio l'absence totale d'œuvres de Picasso dans ses collections.

C'est quoi une donation ?
 
C'est un acte par lequel une personne, un artiste ou un collectionneur par exemple, lègue sans contrepartie un bien à quelqu'un, à une association ou même à l'État français. Encore que ce dernier ait refusé la donation de la très belle collection d'art brut de Jean Dubuffet qui se trouve maintenant au Musée d'art brut de Lausanne.

C'est qui la belle Lurette ?
 
Ach bedis Gauguin, vous êdes cens toude à la rejerge t'un nouveau motèle !

Les biennales d'art contemporain ont elle une vie sexuelle ?
 
D'après un texte diffusé par les organisateurs de la Biennale d'art contemporain de Lyon nous sommes en mesure d'affirmer que oui et qui va bientôt falloir réfléchir à un plan de chasse pour cause de prolifération incontrolée : "Il y a vingt ans, quatre ou cinq manifestations se partageaient régulièrement l'actualité artistique internationnale. Aujourd'hui, plus de vingt-cinq biennales se répartissent sur l'ensemble de la planète. On connait bien le phénomène et s'il est de nature artistique, il appartient aussi au principe d'exhibition généralisée qui touche la plupart des activités humaines. La prolifération des biennales, on le sait, est proportionnelle à la massification artistique. Celle-ci, malgré les critiques qu'on lui porte régulièrement, a pourtant des conséquences positives. La première est l'accroissement de la productivité artistique : de plus en plus d'artistes produisent de plus en plus vite. En conséquence, la loi statistique nous autorise à espérer, à taux constant, une plus grande quantité d'oeuvres réussies (qui pourraient à leur tour générer un plus grand développement des biennales et ainsi de suite...). La seconde, et non des moindres, est le considérable développement de l'audience, prompte à répondre aux sollicitations de la création immédiate. Un des objets des biennales pourrait être alors de réfléchir à la nature de l'offre à laquelle répond cette audience."

Le site ergon-editeur.fr est-il fait pour les aveugles plutôt costauds ?
 
D'après le texte décrivant le site sur la page http://www.burgizi.com/liens.html "un des meilleurs site d'artiste peintre contemporain d'Alsace de la région du monde. Vous pouvez vous inscrire à sa lettre mensuelle humoristique mais non moins sérieuse par mail en cliquant ici. Attention: site lourd et pour mal-voyants", vous avez la preuve écrite que votre site préféré a été configuré avec le plus grand soin pour certains types de handicaps.

Je m'appelle Plume légère à l'œil de lynx. Le site ergon-editeur.fr a-t'il également été configuré pour moi ?
 
Bien que ce ne soit pas marqué sur la page http://www.burgizi.com/liens.html, nous pouvons vous garantir que le site ergon-editeur.fr a été configuré avec le plus grand soin pour vous.

Et pour les sourds-muets ?
 
Y'a pas de problème, le site est vraiment fait pour vous. Il n'y a pas un son, ni une parole de trop sur le site.
 
SOMMAIRE
CIPAC 4
 
Congrès interprofessionnel de l'art contemporain
27 et 28 novembre 2003, à l’Arsenal de Metz
 
Nous venons de recevoir dans notre belle boîte à lettre, une publicité pour le CIPAC 4, sous-titré "L'enjeu européen de l'art contemporain - échanges et coopérations" qui nous explique que :
"La quatrième édition du congrès interprofessionnel de l'art contemporain inscrit les questionnements soulevés par les professionnels de l'art français dans le contexte européen. Par-delà le bilan et l'analyse comparative des diverses organisations de l'art contemporain dans les pays européens, le congrès vise à formuler des propositions pour faciliter le développement des collaborations artistiques, tant sur le plan culturel, qu'économique ou politique. Ces rencontres permettent dans le même temps d'ouvrir les questionnements propres au paysage français pour de nouvelles perspectives internationales."
Beau programme, n'est-t'il pas !

Quels sont donc les buts de cette association charitable ?
Cette association "réunit les personnes morales représentatives des professionnels intervenant dans le domaine de l'art contemporain. Son objet est de contribuer à développer et soutenir la vie de l'art contemporain en France. Dans cette perspective, cette association constitue une plate-forme permanente de réflexion, d'échanges et de propositions autour de problématiques essentielles pour les acteurs de l'art contemporain, organise un congrès périodique et conduit des études. Quinze associations professionnelles sont aujourd'hui membres du Cipac, représentant plusieurs centaines d'institutions artistiques et plusieurs milliers de personnes travaillant dans le secteur de l'art contemporain."

Mais qui sont tous ces organismes qui s'intéressent tant à l'art contemporain et qui sont membres du CIPAC ?
L'assemblée générale du CIPAC est composée de plein, plein d'organismes, c'est fou ce qu'il y en a : ABF : Association des bibliothécaires de France – ADRA : Association de développement et de recherche sur les artothèques – AICA : Association internationale des critiques d’art, section française – AFROA : Association française des régisseurs d’œuvres d’art – ANCAP : Association nationale des conseillers aux arts plastiques – ANDEA : Association nationale des directeurs d’écoles d’art – ANDF : Association nationale des directeurs de Frac – CAC 40 : Association des conservateurs d’art contemporain – CGA : Comité professionnel des galeries d’art – CNEEA : Coordination nationale des enseignants des écoles d’art – CSEDT : Chambre syndicale de l’estampe, du dessin et du tableau – DCA : Association française des directeurs de centres d’art – FFCR : Fédération française des conservateurs-restaurateurs – Association des conservateurs et du personnel scientifique des musées de la ville de Paris - UN MOMENT VOULU : association nationale des personnes en charge des relations des publics à l’art contemporain.

Et les artistes dans tout cela ?
Il doit bien y en avoir quelques uns, noyés dans cette avalanches de professionnel qui émargent dans le milieu de l'art contemporain, mais va falloir sérieusement gratter pour les trouver.

Si vous voulez tout savoir, faites comme nous, allez traîner sur le site du CIPAC qui vous en apprendra plus !

CIPAC
15, rue Martel - F 75010 PARIS
Tél. : 00.33.(0)1.44.79.10.85 - Fax : 00.33.(0)1.44.79.10.86 - Mel : cipac@online.fr - Site : http://www.cipac.net
 
SOMMAIRE
Pourquoi sonne le glas
 
L'angélus de Jean François Millet a disparu !
 
MIL 1
MIL 1
THR 169
THR 170
© J.F MILLET
© PATRICK BLANCHARD
© RAY THAUG
© RAY THAUG
L'angélus
La copie
La décharge
Les glaneurs
 
Une mystérieuse disparition a eu lieu le mois dernier au Musée d'Orsay à Paris. Un soir après la fermeture, en faisant le tour des salles du musée, le conservateur découvrit avec consternation l'absence du tableau "L'angélus" de Jean François MILLET. Catastrophé mais désirant garder le vol secret pour ne pas créer un scandale mondial, le maître des lieux fit faire d'urgence une copie par un faussaire de la place, un certain Patrick Blanchard qui pour 2000 d'une monnaie inconnue, s'exécuta sur le champs perdu, et livra l'œuvre nouvelle au petit matin. Le travail du copiste étant plus que parfait, personne ne se rendit compte de la substitution, à l'exception de notre Rouletabille attitré, Ray Thaug, qui passait par là. Intrigué par quelques détails étranges, qu'on ne pouvait remarquer qu'avec l'œil perçant du connaisseur, il s'aperçut de la supercherie, son sang ne fit qu'un tour et il alla illico à la recherche de l'œuvre d'art perdue.
Ray, tel un maréchal d'Empire, fit tout Paris, et par hasard ou presque, en se promenant sur le marché d'Aligre pour y faire ses petites courses de la journée, il vit devant ses yeux éblouis et étonnés, le tableau tant recherché. Que faisait-il là ? Pour en avoir le cœur net, il décida de surveiller la toile pour voir qui allait la récupérer. Des hommes en vert s'agitaient près du dépôt de cartons. Afin de surveiller ces quidams un peu louches, Ray s'assit à la terrasse du bistro de la place et commanda un petit noir qui lui coûta fort cher. 3,5€, vous vous rendez compte, c'est du vol ! Faut faire gaffe aux terrasses, souvent çà terrasse ! Le temps de payer sa consommation, le tableau et les martiens avaient disparus.
Qu'est devenue la peinture ? Nous n'en savons rien, mais alors rien ! Qui étaient ces hommes en vert qui ramassaient, telles des glaneuses tout ce qu'ils pouvaient trouver ? Où sont-ils allés ? Pour qui travaillaient-ils ? Qui est ce contrefacteur qui ne passe pas ses nuits au violon ? Que va faire le conservateur du musée ? Va-t'il falloir sonner le glas pour l'angélus ? Millet y a-t'il eu droit, au glas ? C'est quoi un glacophile ? Autant de questions qui à ce jour sont encore sans réponses.
 
SOMMAIRE
LA CARTE DE LA DATION BRANCUSI
 
L'État français vient d'acquérir une carte postale
 
LCC 1
© X, FERNAND LÉGER & ALEXANDRE CALDER
La carte postale
 
Actuellement se tient au Centre Pompidou jusqu'au 15 septembre 2003, l'exposition d'un extrait de la dation Brancusi, dation composée de 97 dessins et plus de 5000 pages d'archives.
Parmi les archives on peut trouver une carte postale ancienne envoyée par Fernand LÉGER et Alexandre CALDER de New York le 21 novembre 1935 au sculpteur Constantin BRANCUSI.
Sur la carte postale photographique, LÉGER a écrit "du haut de ce gratte-ciel on pense à toi - FLéger" et CALDER "Halo ! - Calder" inclus dans un phylactère sortant de la bouche d'un bonhomme grimpé sur le toit de la cabane peut-être sise au Canada.
Cette carte postale vaudrait probablement une fortune si, au lieu de rentrer dans les collections inaliénables de l'État français elle avait été mise aux enchères sur le vorace marché de l'art. Conclusion : si vous voulez devenir riche sans trop vous fatiguer, ayez une correspondance cartophile soutenue avec des artistes de talent. Qu'on se le dise !
 
SOMMAIRE
VACHES ÉDITABLES
 
Ruminants en quête d'éditeurs
 
La rédaction a récemment vu apparaître dans son pré carré de charmantes vaches que son auteur aimerait voir gambader sur des cartes postales et autres supports propices au pacage. Comme nous n'avons pas les moyens de faire des éditions en quadrichromie offset diffusables dans les carteries de France et de Navarre, nous vous présentons ces images en espérant qu'un éditeur de qualité ait envie de s'y intéresser.
 
MOE 1
MOE 3
MOE 2
© STÉPHANIE MOREL
MOE1
MOE3
MOE2

Le courrier :
 
Bonjour,
Nous sommes a la recherche d'un éditeur de cartes postales ou d'un distributeur. Voici un petit descriptif des travaux de Stéphanie Morel. Vous trouverez un exemple de cartes en pièce jointe.
Les vaches ont fait partie de mon enfance et elles m'inspirent encore. Leur douceur, leur symbolique et leurs côtés familier et naïf ne peuvent quitter mes pensées. Devant mes toiles blanches, elles me reviennent toujours en mémoire... la douce et rousse Prune, la blonde Pâquerette, Anémone, plutôt têtue mais si attachante, la brune Olivette et, bien sûr, la fameuse Marguerite, certainement la plus rêveuse de toutes. Je les dessine et les peins en essayant de ne pas trahir leur personnalité. C'est le meilleur hommage bucolique que je puisse leur rendre. Mais je suis sûre qu'elle peuvent s'échapper de mes toiles pour parcourir le monde grâce à des objets de tous les jours : cartes postales, meubles, vêtements, sets de table, puériculture, vaisselle...
Je vous invite à visiter mon site, La Ferme de Stéphanie : http://www.res-novae.com/
Cordialement
 
Stéphanie MOREL

Correspondance à :
Nicolas DESLANDES - RES-NOVAE MUSIQUES - 110, boulevard Sébastopol - F 75003 PARIS - Tél : 00.33.(0)1.44.54.02.08 - Portable : 00.33.(0)6.84.25.39.90 - Fax : 00.33.(0)1.44.54.02.30 - Mel : ndeslandes@res-novae.com
 
SOMMAIRE
LES CARTES À PIF
 
 
Le site de Pif sur le web n'est pas un gadget
 
PIF 1
© PIF GADGET
Une carte postale
 
La revue PIF-GADGET des éditions VAILLANT, qui fut une des lectures préférées de toute une génération d'enfants, entre autre à cause des gadgets insérés dans chaque numéro, a un site très complet sur tout l'univers de la revue. Un régal pour les collectionneurs et anciens lecteurs !
La revue a au cours de sa longue existence, éditée des cartes postales dont vous pouvez voir un échantillon sur le site.
Un livre, écrit par Richard MEDIONI, rédacteur en chef de cette célèbre revue, vient de sortir. Il relate l'aventure de Pif-Gadget, avec des centaines d'anecdotes, de révélations et plus de 400 documents.
 
Site : http://www.pif-collection.com
Cartes postales : http://www.pif-collection.com/cartes_postales.htm
Livre : http://www.pif-gadget-le-livre.com
 
SOMMAIRE
VŒUX TOULOUSAINS
 
Bons vœux de Toulouse Blagnac
 
ROE 1
© BENOÎT ROUER
La rue
 
Benoît ROUER nous a fait parvenir des photographie de ses œuvres contrecollées sur des cartes doubles, genre cartes de vœux, insérées dans des pochettes en Cellophane et prêtes à la vente. Il s'agit d'une série de 16 cartes qui ne sont pas postales mais proposées avec une enveloppe qui permet de les poster, tirées à 1000 exemplaires, qu'il distribue dans les boutiques de la région toulousaine et en particulier à l'aéroport International de Toulouse Blagnac où se déroule également une exposition de ses peintures.
Si vous désirez lui en commander, vous pouvez lui écrire à l'adresse suivante :
 
Benoît ROUER
10, rue Carlipa - F 81500 LAVAUR
Tél. : 00.33.(0)5.63.58.69.33 - Mel : benoitrouer@yahoo.fr
 
SOMMAIRE
REBUTS DE MARCHÉ
 
Sale temps pour les écrivains
 
THR 172
© RAY THAUG
Livres abandonnés
 
On trouve de tout au marché d'Aligre, de quoi satisfaire l'estomac le plus récalcitrant à prix défiants toute concurrence. Et même de la nourriture pour l'esprit sous forme de livres d'occasions dont les plus recherchés sont vendu relativement chers par les libraires et où ceux qui n'ont pas trouvé d'acquéreurs finissent dans le ruisseau, pour pouvoir repartir avec un camion plus léger de quelques écrits. À quand une Société de protection des livres lâchement abandonnés sur la voie publique.
 
SOMMAIRE
CAMIONS PEINTS
 
Vos gueules les tagués !
 
THR 175
THR 173
THR 174
© RAY THAUG
La plaque de la place
Un camion tagué
La chaussée
 
La place d'Aligre à Paris un peu triste les jours ordinaires, de sympathiques tagueurs ont traîtreusement sévi sur les camions des commerçants ambulants pendant que ceux ci dormaient en attendant le premier chaland, pour donner plus de couleurs au marché du coin qu'à celui de Toulon tant vanté par Bécaud Gilbert. Une suggestion aux artistes de la rue : la marée de la place est probablement fraîche mais la chaussée est encore un peu grise. C'est mouette, non ?
 
SOMMAIRE
L'HOMME DES PLAGES
 
Robert Gutierrez éditeur d'art
 
THR 177
THR 176
© RAY THAUG
Robert GUTIERREZ
La galerie
 
Notre envoyé spécial à rendu visite à Robert Gutierrez, connu dans toutes les foires d'art contemporain où il présente et vend sa très belle revue trimestrielle d'art nommée PLAGES, réalisée avec le concours d'artistes du monde entier. Chaque numéro est un petit chef-d'œuvre d'originalité que savent apprécier les collectionneurs.
Il a ouvert une galerie d'art à Billancourt aux portes de Paris, où il présente les œuvres d'artistes de son choix. Nous ne pouvons pas vous donner l'adresse de la galerie parce que notre photographe a oublié de la noter. Si vous désirez vous y rendre, quand vous serez à Billancourt, demandez où se trouvent les plages, mais si on vous répond à Boulogne sur mer, n'y allez pas, vous seriez par trop décalé.
 
REVUE PLAGES
1762 rue du Vieux-Pont-de-Sèvres
F 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
 
SOMMAIRE
LA PARTIE DE PLAGE
 
Un après-midi cartophile
 
RIG 1
© G. RICHIEUX
L'indispensable
 
VRC 1
RAD 1
EST 2
BOO 1
HAD 1
© éd. V.R. CONCA D'ORO
© RAIDORÉE
© éd. ESTEL BLOIS
© éd. BOOMERANG FREE CARDS
© DAVID HAMILTON (éd. AGEP)
Les sportives
La bronzette
Les boules
La parade
La belle prise
         
Comme vous le savez sans doute, notre sympathique correspondant cartophile parisien, Patrick Blanchard, ne s'arrête jamais d'œuvrer. Même en congé sur la plage, il nous narre par le détail sa folle journée de farniente à travers les cartes postales qu'il a chinées sur le sable doré de Don-Juan-Les-Pin.
Vous remarquerez que ce grand sportif adore les jeux de plage, surtout quand ce sont de superbes filles savamment dévêtues qui les pratiquent. Afin de se faire valoir au mieux auprès de ces créatures de rêve, il n'hésite pas sacrifier à sa séance de bronzage intégral quotidienne. Rien qu'à voir, çà donne les boules dont n'hésitent pas à user les Fanny du jour. Mais pourquoi se rhabille-t'il en cachant ses plus beaux atouts pour faire du ski nautique dans le but inavoué d'épater ces dames ? Malgré un jour déjà bien occupé, pour ne pas finir la soirée en solitaire, futé comme un dauphin, il cours le soir à la pêche au gros, pour prendre dans ses filets une naïade guère farouche afin de l'inviter à partager ses plus belles prises dans son palace sorti tout droit d'un beau songe. Patrick, la rédaction qui n'a pas encore eu de vacances cette année, vous envie beaucoup.
 
SOMMAIRE
LES RÉPONSES AUX MOTS CROISÉS DE L'ÉTÉ
 
Pour les nuls !
Patrick BLANCHARD vous propose les réponses à ses Mots Croisés de l'été.
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
C
A
R
T
E
P
O
S
T
A
L
E
2
I
L
E
R
O
C
H
I
E
R
3
A
U
C
G
T
V
A
L
S
E
4
M
A
L
O
F
A
N
E
E
5
D
I
M
E
N
T
S
N
S
S
6
U
N
I
F
O
R
M
E
M
E
7
A
I
S
M
I
O
M
A
I
L
8
L
U
V
I
E
U
X
S
D
F
9
I
M
A
G
E
L
E
U
O
S
10
T
L
E
P
I
N
L
I
11
E
S
T
 
N
O
N
O
S
N
U
12
M
O
R
A
L
N
U
E
E
S
 
Horizontalement :
 
1. ERGON N'EN EST PAS A SA PREMIÈRE.
2. DE LA TENTATION À LA TÉLÉ, DE BEAUTÉ EN CORSE - ROCHE MASCULINE - C'EST PAS DEMAIN LA VEILLE…
3. ARTICLE - AUTREFOIS CONNUE POUR SES GROS BRAS ! - EN JOUANT SUR LES MOTS : ELLE A MIS LE TEMPS…
4. SAINT BRETON - FIN DE ROSE.
5. PRÉCÉDÉ D'UN CON, NE MONTE PAS FORCÉMENT AU NEZ… - CARDINAUX OPPOSÉS - ÉCHELON DE PROTECTION PAS VRAIMENT RASSURANT.
6. SE VOIT PARFOIS ACCORDER DU PRESTIGE.
7. TERMINAISON D'IMPARFAIT - ACCOLÉ AU SOLEIL EN ITALIEN - UTILISÉ PAR ERGON EN MÊME TEMPS QUE SES LETTRES.
8. PETIT, PORTE DES DENTS - NE RAJEUNISSENT PAS LE NOM DE CERTAINES VILLES EN FRANCE NI MËME EN ALSACE - ENVIE L'ESCARGOT…OU LA TORTUE.
9. PAS TOUJOURS SAGE… DANS LES LIVRES D'ART - AUTRE SAINT BRETON - IL VAUT MIEUX NE PAS TOMBER DESSUS.
10. ARTICLE - PARASOL OU MARITIME - MESURE ENVIRON 576 MÈTRES… LORSQU'ON ARRIVE A PIED PAR LA CHINE.
11. ERGON S'Y LÈVE - LA DERNIÈRE LETTRE D'ERGON EN ÉTAIT PLEINE - PLUS PROCHE DU VER DE TERRE QUE DE L'ESCARGOT… OU DE LA TORTUE.
12. À ZÉRO IL EST AU PLUS BAS - QUANTITÉS.

Verticalement
 
1. ORGANE MAJEUR CHEZ L'ONCLE SAM - COEXISTENCE DE DEUX ÉLÉMENTS DE NATURE DIFFÉRENTE.
2. SERT A EMBALLER LORSQU'IL EST EN PAPIER - INITIALES POUR COUPS TORDUS…
3. ÎLE BIEN NOTÉE - MONA LISA EN A PLUS D'UN, ERGON AUSSI ! - VIOLON GRAVE !
4. TRÈS UTILE POUR LE SOL - INITIALES PRÉSIDENTIELLES.
5. AUX ORIGINES D'UN PSEUDONYME - MOT D'ENFANT.
6. ON PEUT PARFOIS Y TROUVER LA FORTUNE - CE QUE FAIT LE MARCHAND DE CARTES LORSQU'IL NE LES VEND PAS SES CARTES ! - MAISON D'ÉDITION RÉCENTE.
7. OUI… MOYENÂGEUX - C'EST DE LÀ QUE LE VIEIL ALPHONSE ÉCRIVAIT SES LETTRES.
8. CELUI DE SOISSONS EST RESTÉ CÉLÈBRE - LE POIDS LOURD DES GAZ.
9. PREND UN COUP DE VIEUX LORSQU'ON VA CHEZ ERGON - VA AVEC LE VU.
10. L'AMOUR L'EST GÉNÉRALEMENT - MAISON PROVENÇALE.
11. FLOUÉS - APPROPRIÉ.
12. ÉPOQUE - SANS SERVICES RENDUS - COUTUME.
 
Réponse pour les nuls dans le numéro 22
 
SOMMAIRE
JARDIN D'ARTISTE
 
Y'a pas que les curés !
 
THR 185
THR 186
THR 182
THR 184
THR 183
© RAY THAUG
La maison
La visite
L'œuvre
L'atelier
Le jardin
 
Une délégation d'amateurs d'art s'est rendue en visite à Vaudebarrier, un bourg de Saône et Loire, c'est à dire cinq maisons dont celle de l'artiste peintre Raymond CHABERT, et de sa compagne Chantal BISCHOFF également peintre, que nous avons de nouveau rencontré (pour mémoire chef je l'avais vu au marché de la création).
Raymond CHABERT nous a accueilli avec l'un de ses chats à l'entrée de son jardin aussi magnifiquement fleuri que celui d'une cure. Après la visite commentée de celui-ci, nous fûmes introduits dans l'antre de l'artiste où nous eûmes droit à une intéressante explication sur les techniques de réalisation et une présentation des œuvres. Les supports sont enduits sur une épaisseur de 1 à 2 cm d'un médium fait d'une poudre d'albâtre liée avec de la colle, suivi d'un travail à l'huile travaillée au poinçon, frottée et grattée.
La visite s'est terminée par une dégustation de bourgogne blanc permettant de ne pas succomber à la chaleur, à l'exception de celle de l'artiste. Merci pour la visite, Raymond.
 
SOMMAIRE
COUP DE CHAUD À RSA
 
Saint Nono l'a échappé belle !
 
THR 181
THR 178
THR 179
THR 180
© RAY THAUG
Le feu à RSA
Paysage après la bataille
Le poteau télégraphique
La victime
 
L'ermitage de Saint Nono, le saint patron de la rédaction à failli brûler. Mais Ô Miracle, grâce aux prières instantes, répétées et surtout convaincantes du saint, qui n'a pas hésité à faire barrière de son corps au fléau envoyé par le Ciel, le feu vengeur s'est arrêté devant la clôture de sa retraite. Il n'a été déploré qu'une seule victime qui à été consommée lors d'une messe d'action de grâce en remerciement à la Providence qui a épargné la pauvre masure du saint.
 
SOMMAIRE
Une ville en fête
 
Les invités de Villeurbanne
 
THR 187
© RAY THAUG
La carte postale
 
Les 21/22/23 juin 2003 s'est déroulé la 2e édition d'un festival gratuit nommé LES INVITÉS DE VILLEURBANNE le festival pas pareil. Mais où c'est'y donc que ça se passe ? Ben à Villeurbanne !
 
 
THR 193
THR 189
THR 190
THR 192
© RAY THAUG
La déco
Remorque
La petite maison
Le bus
       
THR 195
THR 191
THR 188
THR 194
© RAY THAUG
Un coup de GIGN
Un cou d'éléphant
Un coup de flotte
Ouf c'est fini
       
 
Notre reporter qui ne recule devant aucun sacrifice pour satisfaire la rédaction, y est allé le dimanche, son jour de repos. C'est bien Ray, c'est vraiment bien.
La ville a été bien décorée pour l'occasion. L'affiche du festival était inévitable. La parade qui se déroula devant les yeux zéblouis de notre photographe, commença par le tracteur filant son petit train de sénateur, continua par la petit maison échappée de sa prairie, puis par le bus coulant comme le Titanic amer. Si vous avez vu le film, vous aurez deviné que les passagers se sont tous bêtement entassés à l'avant du véhicule, ce qui malheureusement accéléra encore la débâcle. Quand le bus eut enfin coulé, eut lieu la pose GIGN, le groupe d'intervention globalement nul, dont la mission était de faire l'impossible pour s'en souvenir, et le but de trouver un problème à chaque solution à l'aide des techniques les plus modernes et le plus souvent rarement maîtrisées. Un grand moment ! Puis vint le gros cou du spectacle, l'éléphant arroseur à rosée pour canicule avancée. Enfin avant de rentrer fourbu, Ray s'assit à la table du banquet géant qu'il ne quitta qu'après un dernier rosé à l'heure de la rosée. Bonne nuit Ray.
 
SOMMAIRE
LA MÉMOIRE RETROUVÉE
 
Le passé décomposé de Ray Thaug (suite sans fin)
 
RAY THAUG
 
 
Nous avons demandé à notre cher collaborateur Ray THAUG, de nous faire sa biographie, mais suite à un accident survenu il y a quelques années, il a presque entièrement perdu le souvenir de son passé. Si vous savez quelque chose sur lui, envoyez-nous l'information afin de combler les blancs de sa vie aussi passionnante que tumultueuse. N'oubliez pas, dans la mesure du possible de dater le souvenir. Merci d'avance.

DU NOUVEAU SUR RAY
 
THR 171
© RAY THAUG
La terrasse de la place
 
Ray THAUG a été aperçu en juillet 2003 à la terrasse de ce bistrot de la place d'Aligre à Paris, où il a pris incognito un café à 3€50.
 
SOMMAIRE
ART POSTAL
 
 
Qui n'aime pas recevoir des lettres, des vraies, des belles et qui n'aime pas en envoyer ? En tout cas pas nous !! Mes 3 thèmes actuels : DIEU MERCI, JE NE SUIS PAS UN MOUTON - QUE DU BONHEUR - LA VIE, LA VRAIE
Si cela vous inspire n'hésitez pas à m'envoyer TOUT à : AR(T)MAIL - 20, avenue Camélinat - F 77176 SAVIGNY LE TEMPLE. Et bien sûr LA POSTE marche dans les deux sens!!!! A très bientôt ARMELLE
 
SOMMAIRE
LIVRES & REVUES
 
DI SEGNI DI SOGNI 1446
 DI SEGNI DI SOGNI 1446 - LE PEINTRE ET SON MODÈLE
© LABORATORIO DI CROMOGRAFIA - CLAUDIO JACCARINO - Via G. Favretto 11 - I 20146 MILANO
Mensuel d'art postal tiré à 12 exemplaires différents de 12 pages
Participants au n°1446 : ERGON - Vitore BARONI - EL TALLER DE ZENON - Enzio WEEK - Diane BERTRAND - Rémi PÉNARD
SOMMAIRE
L'OR DES SITES
 
ARTS  
ASSOCIATION DES GALERIES (les galeries d'art parisiennes parlent aux français)http://www.associationdesgaleries.org
CIPAC (Congrès Interprofessionnel de l'Art Contemporain)http://www.cipac.net
INHA (Institut National d'Histoire de l'Art)http://www.inha.fr
BANDE DESSINÉE  
PIF COLLECTION (tout l'univers de Pif-Gadget sur le web)http://www.pif-collection.com
CARTES POSTALES 
ART GIROT POSTCARDS (cartes postales sur la femme africaine au temps des colonies)http://www.art-girot.com/postcards
PIF COLLECTION (les cartes postales de Pif Gadget)http://www.pif-collection.com/cartes_postales.htm
MÉTASYMBOLIC ART (artiste qui réalise ses propres cartes postales) http://metasymbolicart.free.fr
CINÉMA  
HORS CHAMP (magazine dédié au cinéma d'art et d'essai. )http://www.horschamp.qc.ca
PRESSE 
PIF COLLECTION (tout l'univers de Pif sur le web)http://www.pif-collection.com
PRESSE MONDIALE (annuaire de la presse journalière du monde entier : 190 pays, 1255 journaux)http://www.presse-mondiale.com
TRANSFERT (infos quotidiennes sur l'avancée des technologies dans la société)http://www.transfert.net
SOMMAIRE
LA CARTE POSTALE ANCIENNE DU MOIS
(carte postale du XXe siècle)
 
CP 583
  CP 583 - LES COINS DE LA JOCONDE
  © LÉONARD DE VINCI & ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN
  Carte postale éditée à 22 exemplaires signés et numérotés de 1/22 à 22/22, en sérigraphie rehaussée à l'acrylique sur carton pur coton, format 10,5x15cm.
  Puzzle qui reproduit le tableau de Léonard Mona Lisa dite la Joconde dans les coins.
CP 583 (ref Ergon)
  
voir ERGON
SOMMAIRE
LE CHOIX DES LECTEURS
(cartes du XXIe siècle et autres)
 
HPI 1
 HPI1 - 3 OFFRE EXCEPTIONNELLES À SAISIR AVANT LES GRANDS DÉPARTS, JUSQU'AU 31 JUILLET 2003 !
 © HP
 Carte postale publicitaire en quadrichromie offset format 21x30cm, envoyée par HP pour nous convaincre d'acquérir un nouveau serveur.
 Désolé, nous n'avons pas encore ouvert de bar avec licence IV sur notre site.
HPI1 (ref Ergon)
 
voir HP
 
CAC 1
 CAC1 - SAINT-NAZAIRE CONSTRUIT DES GÉANTS
 © OUTREMER - CARTCOM
 Carte postale en quadrichromie offset format 10,5x15cm, envoyée par Philippe qui nous fait remarquer la ressemblance avec les affiches de Cassandre.
 Le Queen Mary 2, c'est géant (345m de long, 72m de haut et 45m de large).
CAC1 (ref Ergon)
 
voir SAINT NAZAIRE
 
EMJ 1
 EMJ1 - À L'HEURE D'INTERNET LA CARTE POSTALE FAIT DE LA RÉSISTANCE
 © ÉDITIONS MAURICE JUAN - Mémoires du XXe siècle - F 25000 BESANÇON
 Carte postale en offset format 10,5x15cm, envoyée par Ray Thaug à son cher rédacteur en chef à qui il demande ce qu'il faut en penser.
 Cher Ray, involontairement vous avez tout compris, puisqu'au dos de la carte il est dit que "résister c'est parfois écrire".
EMJ1 (ref Ergon)
 
voir ÉDITIONS MAURICE JUAN
SOMMAIRE
 
Nous signalons aux illustrateurs de talent que des jeux cartophiles fonctionnent actuellement dans le cadre d'Ergon Éditeur (CP 1258 - CP 1259 - CP 1265 - CP 1266 - CP 1270 - CP 1271 - CP 1272 - CP 1273 - Jeu2002).
 
CP 1258-A64
CP 1258-R64
CP 1258-A63
CP 1258-R65
CP 1258-A65
         
CP 1258-A64
CP 1258-R64
CP 1258-A63
CP 1258-R65
CP 1258-A65
© DOMINIQUE FASSEL
© ERGON
© PÉGÉ
© ERGON
© PÉGÉ
 
SOMMAIRE
LES MELS D'ERGON
 
LE MEL D'ERGON
Courrier électronique agrémenté d'un dessin numérique réalisé pour l'occasion, annonçant la parution de la dernière lettre ®.gon avec lien vers celle-ci pour chargement de la lettre du site vers votre ordinateur.

Comme nous ne voulons pas encombrer vos boites à lettres électroniques avec des courriers non désirés, l'envoi systématique du MEL D'ERGON ne se fera que sur demande d'abonnement gratuit à l'adresse ergon@ergon4.fr
 
SOMMAIRE
LE CÉDÉROM ERGON
Pour visualiser les vignettes des pochettes de cédéroms de la série CP 1300, cliquez sur le carré rouge. vous serez connecté à la page correspondante du site ergon-editeur.fr - les pochettes suivies d'un carré rouge ne sont plus disponibles .
VIGNETTES DES POCHETTES CP 1300
En cas de commande n'oubliez pas de me faire parvenir vos adresses postale et électronique.
CP 1300
CP 1300-48
CP 1300
 
Le CD-Rom ERGON À JOUR (434 Mo en HTML - pour PC uniquement) EST DISPONIBLE EN VERSION D'ART POSTAL ET VERSION DE BASE.

CP 1300 VERSION D'ART POSTAL, signée et numérotée, avec dessin original : CD-ROM (PC ou MAC) CARTE POSTALE DE COLLECTION DU SITE À JOUR CARTOLISTE (EXCEL, PC uniquement), INSÉRÉ DANS UNE POCHETTE PIÈCE UNIQUE, SIGNÉE ET NUMÉROTÉE.

 
 
SOMMAIRE
®.gon.22
 
si vous ne désirez plus recevoir LE MEL D'ERGON qui annonce la parution de cette lettre, si vous avez des informations à communiquer concernant le sujet de cette lettre, veuillez écrire à la rédaction par courrier postal ou électronique. Les anciens numéros sont disponibles sur le cédérom et le site internet.
 
ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN - Tél. : 00.33.(0)3.89.37.25.74
 
site
 
ASCENSEUR