PAGE D'ACCUEIL
SOMMAIRE DU SITE
INDEX ET TABLE DES MATIERES
SOMMAIRE DES ARTISTES ET EDITEURS
SOMMAIRE ERGON
SOMMAIRE ERGON-EDITEUR
SOMMAIRE CARTES POSTALES
SOMMAIRE PAGES DIVERSES
SOMMAIRE ACTUALITES
TARIF ERGON ET ERGON-EDITTEUR
 
PAGE PRECEDENTE
SOMMAIRE LETTRE ERGON
PAGE SUIVANTE
 
 
RGON
 
®.gon.15
 
Numéro de JANVIER 2003
© la lettre d'information d'ergon-editeur.fr et artistes associés ©
 
HTMel à parution pas si irrégulière, consacré à la peinture d'Ergon et éventuellement celle des autres, aux arts plastiques et graphiques, à l'art postal et à la carte postale moderne d'illustrateurs - tous les numéros d' ®.gon sont disponibles sur le site ergon-editeur.fr et le cédérom Ergon.

nous vous conseillons pour imprimer une page, d'utiliser la taille de police la plus petite du navigateur.
 
SOMMAIRE
 
SOMMAIRE
ÉDITORIAL
 
THR 48
© Ray THAUG
Miss France et Cie
 
Le scoop de l'année !
 
Eh oui vous avez bien vu, c'est bien MISS FRANCE 2003, qui ayant aperçu le célèbre Ray THAUG, notre reporter international à nous, s'est précipitée sur son appareil photo pour immortaliser cet instant magique, que même dans ses rêves les plus fous elle n'aurait imaginé pouvoir vivre. Merci Ray pour ce moment d'intense émotion ! Bon mais c'est pas tout, Ray, fini les jolies filles, AU TRAVAIL !
Pour récompenser notre si dévoué collaborateur, le numéro de janvier truffé de photographies de RAY THAUG par ci, RAY THAUG par là.
 
UN VÉRITABLE FESTIVAL RAY THAUG
 
!!!!!!!!!! 2003 BONNE ANNÉE 2003 !!!!!!!!!!
 
SOMMAIRE
LES PENSÉES PROFONDES
 
 
À propos du "sacré business des portraits" : La nature de ces peintures est telle que si je n'étais pas déjà fêlé, la pression continue exercée par un sot après l'autre lorsqu'une lubie leur prend, pourrait me rendre fou - Thomas GAINSBOROUGH (peintre anglais du XVIIIe siècle)

Je pense qu'on peut passer l'intégralité de sa vie à peindre un tableau ou à travailler sur une sculpture - Barnett NEWMAN (peintre américain du XXe siècle)

De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent - Pierre DESPROGES (humoriste français du XXe siècle)

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet - Pierre DESPROGES (humoriste français du XXe siècle)

L'ennui n'est plus permis avec les œuvres d'Ergon - PLE (presque anonyme du XXIe siècle)

Le résistant hésite, l'hésitant résiste - Eugène IONESCO (écrivain du XXe siècle)

12,4 km de culture. Pratiquez un sport de l'extrême, allez au Louvre - MUSÉE DU LOUVRE (slogan du XXIe siècle)

On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra - Pierre DESPROGES (humoriste français du XXe siècle)
 
SOMMAIRE
ACTUALITÉS
 
 
La revue d'avant-garde ART PRESS à trente ans.

Exposition ROBERT BREITWIESER (1899/1975) du 14 décembre 2002 au 16 mars 2003 - Musée des Beaux-Arts - 4, place Guillaume Tell - F 68100 MULHOUSE - entrée libre

Ergon sera présent au 2e SALON DE L'IMAGE ET DE L'ÉCRIT de MONTMORILLON dans la Vienne qui aura lieu le 14/15 juin 2003 - Une série de cartes postales sur les fables de LA FONTAINE sera édité à cette occasion - Contact : Gaston TOURAINE - 22, rue de la Papeterie F 86500 MONTMORILLON

Le salon CART'BÉDEXPO 2003 aura lieu le 9 mars 2003 au PARC DES EXPOSITIONS - Avenue de la FOire aus Vins - F 68000 COLMAR - Contact : CLUB CARTOPHILE ET BÉDÉPHILE DE COLMAR - Alain THOMANN - 14, route de Sélestat - F 68000 COLMAR
 
SOMMAIRE
EXPOSITIONS ERGON DE JANVIER 2003
 
Portraits divers
 
Deux œuvres d'ERGON "Autoportraits d'Herr Gon & Frau Gon" sont présentes du 5 décembre 2002 au 5 janvier 2003, dans le cadre de l'exposition collective de fin d'année "PORTRAITS DIVERS" de la GALERIE COURANT D'ART - Christian LANG - 19, rue de l'Arsenal - F 68100 MULHOUSE - Tél. : 00.33.(0)3.89.66.33.77

Œuvres de M. ALBRECHT - J. BEY - CAIRO - CH. CLOSE - D. CLAD - C. COLOMBO - D. DIMINSKI - I. EMBERGER - ERGON - N. FALCK - C. FLACH - C HOHLER - B. LATUNER - A. LEMANT - K. MAIR - M.G. MOLDO - R. MONTANARO - J.C. PRZYBYLSKI - M. RAUCHER - R.E. WAYDELICH

Biennale de l'estampe de Thann
 
Six sérigraphies d'ERGON sont présentées du 6 au 22 janvier 2003, dans le cadre de l'exposition collective "BIENNALE DE L'ESTAMPE" au RELAIS CULTUREL RÉGIONAL DE THANN - 51, rue Kléber - BP 32 - F 68801 THANN Cedex

Vernissage : mercredi 8 janvier 2003 à 18h.

Œuvres d'Éric BALL - Michel BOETSCH - Didier CLAD - Kiki CREVECŒUR - ERGON - Erwin HEYN - Marie Paule LESAGE - Jo MALFRAIT - Carla WECKESSEN - René WEBER

Conférence "LA GRAVURE RHÉNANE" du cycle "VOYAGE À L'INTÉRIEUR DE L'IMAGE" par Catherine KOENIG - Mardi 14 janvier 2003 à 20h au RELAIS CULTUREL RÉGIONAL DE THANN - entrée libre

LA PRATIQUE DE L'ESTAMPE CONTEMPORAINE - Samedi 18 janvier 2003 - De 9h à midi : rencontre avec le public scolaire. Impression d'estampes par des artistes professionnels de l'estampe - De 14h à 18h30 : la gravure dans tous ses états : rencontre avec le public et édition sur place de quelques estampes d'artistes.
 
SOMMAIRE
COURRIER DES LECTEURS
 
 
Salut! Je viens de recevoir ton mel, mais, et ce n'est pas la première fois, quand on l'ouvre il n'y a rien, tout vide ! Je préfère te le signaler pasque si les autres destinataires ont le même truc... Anne

DES 1
© ERGON
Crèche
 
Bonjour, C'est bientôt Noël. Voilà une crêche que vous devez reconnaître, le clin d'oeil d'un des spectateurs n'est pas de l'artiste, ce n'est pas non plus la fameuse étoile, mais vous vous en doutiez, il est dû au flash de mon tout nouveau joujou. Si cela vous intéresse je referai une photo en lumière naturelle. Anne et Christian

Ce petit message pour vous informer que le travailleur d'arrache pied du XXe, métier qu'il préfère à celui d'arrache dent, mais les goûts et les couleurs..., que ce travailleur acharné donc, qui du coup délaisse parfois la création si j'en crois les insinuations de votre journal et le courrier de vos lecteurs, a néanmoins trouvé le temps, bien qu'il ait les doigts très engourdis, de lire votre dernière missive n°14. Travailler d'arrache pied ça engourdit les doigts, c'est bien connu, mais ça laisse néanmoins, heureusement, l'esprit assez vif pour se plonger dans son journal en ligne favori. Et puis mieux vaut doigts engourdis et tête bien faite, que tête toute gourde qui nous mettrait dans de beaux doigts. Voilà. A part ça c'était très bien votre numéro de Noël, soyeux à souhait (et oui, j'ai lu jusqu'au bout) et je regrette de n'avoir pas encore en ma possession une imprimante couleur, je me le serais imprimé et l'aurais mis dans mon soulier (je n'en n'ai qu'un seul parce que je travaille d'arrache pied) pour mon petit Noël. Mais enfin ce n'est pas à vous que je vais apprendre qu'on n'a pas toujours les cadeaux de Noël qu'on attend... même lorsqu'on fait des appels d'arrache pied désespérés à ses fidèles lecteurs, et amis et éventuellement collaborateurs même si ces derniers sont parait-il rares à mériter ce titre ! Enfin, bonne chance, le mois de décembre ne fait que commencer, et peut-être que le père Noël s'il lit votre journal ne vous oubliera pas. En tout cas merci pour le journal, c'est toujours un cadeau - PBL

Vénérable RÉDACTEUR en CHEF, votre verve est digne des ANCIENS; ayant lu... la lettre d'ERGON 14... pour me remettre je suis allé manger chez un connaisseur, et je suis remis. Bravo, en particulier, pour l'article sur Chambéry, vous avez tout dit grâce à un minimum d'informations : c'est ça la classe ! Vous avez de multiples cordes à votre arc, mais attention il est fragile. Votre employé admiratif - RT

Jean Marc, Superbe cette dernière lettre d' ERGON ! Un vrai N° Spécial NOËL. Tu te dépasses et te surpasses sans cesse. Quel est ton secret ? Peut-être de modifier à chaque fois l'équilibre ou plutôt les proportions "Images-texte". + d'images, cette fois-ci, semble-t-il. Amicalement - J-M

MONSIEUR LE RÉDACTEUR EN CHEF Si je suis passé par Venise ,avec ma voiture et mon chauffeur, c'était pour faire connaissance avec un de vos concurrents, dont vous n'avez pas parlé dans votre lettre (craigniez vous qu'il vous fasse ombrage sur son île). A propos je veux bien passer à votre bureau, mais je veux être certain que mes frais seront remboursés... ainsi que le retard - RESPECTUEUSES SALUTATIONS - RAY THAUG

Patron je suis repassé par LYON pour voir la fête des lumières... mais il fait froid... et je ne sais pas si mes photos floues (qui sont tant appréciées) vont fonctionner. A propos; QU'AVEZ VOUS DEMANDÉ A PÉGÉ, IL ME POSE DES TAS DE QUESTIONS... n'étant pas sous ses ordres, je l'ai envoyé bouler... Mais je crains d'être obligé de récupérer ma cantine et d'aller coucher à l'hôtel... ou chez une copine... ce qui vous coûtera moins cher. A vos ordres - RT

 
 
SOMMAIRE
FOIRE AUX QUESTIONS
 
 
Si l'arc de la rédaction venait à casser vous feriez quoi ?
 
Ergon à un cousin qui fait du tir à l'arc, si nécessaire nous irons lui piquer les siens !

Ne trouvez-vous pas que Ray Thaug met un peu trop de cirage sur les parquets de la rédaction ?
 
Non, pas du tout, c'est comme cela que nous aimons nos parquets et nos collaborateurs ! Rien ne vaut un parquet qui réfléchit davantage que les pompes qui le piétinent. Encore que grâce à RT, les tatanes brillent de mille feux. Merci Ray.

Quel est votre secret pour faire de la lettre ®.gon un objet aussi superbe ?
 
Il n'y a pas vraiment de secret. Il suffit de faire comme les grandes compagnies multinationales : engager les gens les plus qualifiés, leur faire signer un contrat léonin, les faire travailler 24 heures sur 24 et les payer au lance-pierre pour les motiver davantage.

Peut-on pratiquer du deltaplane ou de la planche à voile dans le 12,4 km de culture du Musée du Louvre ?
 
Si on s'en tient à leurs campagne publicitaire "12,4 km de culture. Pratiquez un sport de l'extrême, allez au Louvre", OUI, DÉFINITIVEMENT OUI ! Un conseil : si vous voulez être admiré du plus grand nombre, allez-y aux heures de grande affluence.
 
SOMMAIRE
L'ÉCHO DU NET
 
Des pages à butiner
 
CICPC : http://www.cicpc.com/adherents1.htm
Le CICPC vient de mettre la liste de ses adhérents en ligne sur son site

La vie du ministère
 

LA LETTRE D'INFORMATION : http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/lettre/sommaire.htm

 
Sommaire des numéros téléchargeables en PDF de "La lettre d'information du Ministère de la culture et de la communication" qui rend compte des actions menées par le ministère de la Culture et de la Communication ainsi que des actions menées en région.
 
SOMMAIRE
LENZI À NICE
 
 
LEN 2
LEN 1
CPPG 36
© LENZI
© LENZI
© LENZI
Carton d'invitation
Carte postale
Carte postale
 
Exposition Lenzi
ESPACE SAINTE RÉPARATE - 4 rue Sainte Réparate - F 06300 NICE
Du 6 décembre 2002 au 26 janvier 2003 - tous les jours de 10h à 18h sauf le lundi - entrée libre
 
Bien qu'ayant reçu une invitation personnelle de la Mairie de Nice, la rédaction n'ayant pas encore de jet privé pour envoyer Ray Thaug sur tous les bons coups, nous n'avons pas pu voir l'exposition. Ses dernières accumulations d'objets sont présentées avec les toiles des années 90, ainsi que les maquettes et réalisations cartophiles et philatélique. Nous pensons que compte tenu de la sculpture reproduite sur le carton d'invitation, cette exposition semble être d'un grand intérêt. À vous d'aller voir et de nous faire vos commentaires.
 
SOMMAIRE
L'ATELIER DU MAÎTRE
 
Capharnaüm
 
THR 49
THR 50
THR 51
© RAY THAUG
Détail de la vue d'ensemble
La galerie de l'artiste
La table de travail
    
Aujourd'hui nous allons vous introduire dans l'atelier d'un Maître, un Peintre, pas un maître peintre, vous savez ceux qui repeignent les façades en blanc, Un ARTISTE PEINTRE, avec un grand A, un grand R, un grand... Ce sont ces lieux sur lesquels tout le monde fantasme mais que personne ne visite jamais.
 
La visite de l'atelier commence par la porte du dit atelier, que notre collaborateur Ray n'a pas jugé digne d'être photographiée. Quelle erreur ! Cette porte ancienne que l'on ouvre avec précaution pour ne pas la blesser, et dans laquelle on fini par donner de furieux coups de pied parce qu'elle ne veut pas céder. Vous savez, c'est têtu une porte. Puis on se fraye énergiquement un chemin à la machette dans la jungle de papier qui s'entasse entre la porte et la table de travail. Sur le chemin on peut apercevoir une grande œuvre déjà ancienne, encore blanche de n'avoir été que crayonnée, et une montagne d'autres travaux plus récents dans lesquels il faut fouiller pour découvrir les différentes périodes de l'artiste (la période bleue, rose, jaune, kaki, argentée, non pas argentée). En levant la tête précautionneusement pour ne pas attraper un torticolis qui gâcherait le plaisir de la visite, on découvre accrochés aux cimaises du mur le plus vide, quelques travaux récents plaisamment mis à la disposition du regard du visiteur. Enfin en tournant la tête vers la droite et beaucoup plus près du sol, on découvre LA table de travail sur laquelle s'active le Maître. C'est en observant bien cet espace que l'on comprend enfin pourquoi l'artiste est passé des œuvres monumentales du début de sa carrière aux miniatures sur cartes postales du moment. Regardez bien, avez vous mesuré l'espace de travail disponible sur le bureau, exactement un carré de 15x15cm, ce qui permet tout juste de poser une carte postale format 10,5x15cm, même pas une 12x17, en largeur ou en hauteur. Eh oui un immense atelier, qui vide en début de carrière d'un artiste lui permet de réaliser des travaux monumentaux, ne lui octroie plus après de nombreuses années de dur labeur et d'œuvres plus ou moins achevées, que de réaliser de minuscules mais splendides cartes postales. Militons pour que les artistes aient des ateliers télescopiques.
 
Mais qui est donc ce mystérieux Maître dont nous visitons l'atelier ? En regardant la photo de droite, nous pouvons entrevoir le sommet du crâne pensant de l'artiste qui ressemble furieusement à celui de Martian AYME, qui casse-croûte avec ERGON dans le numéro ®.gon.14. Un doute malgré tout subsiste, car Martian AYME est connu pour ne pas quitter son magnifique pull rouge, même pour dormir la nuit après son dur labeur, quoique la lampe d'architecte rouge omniprésente sur les photos puisse être un indice en faveur de cette hypothèse. Une seule solution chers lecteurs, c'est d'aller vous même visiter cet étonnant atelier que son locataire vous ouvrira avec grand plaisir, et ce d'autant plus que vous aurez le tac de glisser un billet de 1000€ sous la porte avant de sonner. Je vous donne l'adresse. Il suffit de prendre rendez-vous avec le Maître qui distraira quelques instants de sa dure vie de travailleur de la terre de Sienne pour venir à votre rencontre.

ATELIER MARTIAN AYME
artiste peintre graveur
34, rue du Père Chevrier - F 69007 LYON
Tél. 00.33.(0)4.78.58.79.56 - Mel : martian-ayme@wanadoo.fr
 
SOMMAIRE
ECH'BIS
 
Quand le canton vous est conté
 
ECH'BIS
photographe éditeur de cartes postales
19, rue Pierre Habar - F 02300 SYNCENY
 
 
ECH 2-4
ECH 2-4
ECH 2
ECH 2-4
ECH 2-4
   
© ECH'BIS
   
Michel LABOURÉ
Jean Marc TROUILLET
Mona Lisa
Bogdan LITNIANSKY
Sylvain PETIT
     
ECH'BIS a édité deux séries de cartes postales sur des personnages et évènements de sa région et qui méritent d'être découvertes. Il nous écrit :
"Vous dites avoir remarqué que j'ai édité de cartes postales en tant que photographe. Ci-joint ma production. Je fais ces cartes surtout pour laisser une "trace" de mon passage ici-bas ainsi que les personnages photographiées qui sont tous des amis ou "personnalités" à découvrir. En bref, si rien ne passe avec une personne, je n'ai aucun intérêt à en faire une carte postale. Chaque carte a son histoire et quelques une sont nées d'une rencontre très enrichissante. J'édite mes cartes postales au niveau local."
 
SOMMAIRE
FÊTE DES LUMIÈRES
 
Lyon dont les nuits sont encore plus belles que ses jours
 
 
TRH 30
THR 47
THR 32
THR 37
THR 35
© RAY THAUG
L'affiche
Palestiniennes
L'illuminé
Tournée générale
Saint Jean
    
THR 39
THR 45
THR 38
THR 33
© RAY THAUG
L'échassière
Le jazz band
La planche à laver
Le jazzman
     
THR 46
THR 41
THR 42
THR 31
THR 43
© RAY THAUG
Musique
Les Jacobins
Jacobins bis
Les Terreaux
La foule
    
THR 34
THR 44
THR 36
THR 40
© RAY THAUG
Fourvière
L'illuminée
Bougies
Lumière
 
La Fête des Lumières 2002
 
La Fête religieuse des Lumières qui existe depuis 1852, a pris naissance sur les hauteurs de Fourvière à l'occasion de l'inauguration d'une grande statue de la Vierge Marie faite ériger au sommet du clocher de l'ancienne chapelle de Fourvière, par le cardinal Bonald, Primat des Gaules. les habitants du coin voulant fêter dignement l'événement, cherchèrent en vain des pistolets lasers de dernière génération afin d'illuminer au mieux la statue. Quand ils apprirent que les frères Lumière et l'industrie lyonnaise du cinéma ne les avait pas encore inventés, maris, ils se rabattirent sur les bougies en cire, ce qui était moins lumineux, mais faisait quand même déjà ressembler Fourvière à la guerre des étoiles.
La Fête en se paganisant, s'est peu à peu étendue à toute la ville de Lyon. Cette année pour son 150e anniversaire, elle s'est déroulée du 5 au 8 décembre 2002. Pourquoi du 5 au 8 décembre ? Je vous répondrai : Pourquoi pas ! De toutes façons ils font ce qu'ils veulent à Lyon. Le festival attire des centaines de milliers de personnes dans les rues. C'est sans doute là qu'il faut chercher l'origine des célèbre bouchons lyonnais. L'animation lumineuse des façades des places de la ville est un spectacle étonnant. La Fête des Lumières se termine par une procession religieuse aux lampions qui monte à l'assaut de la colline de Fourvière. Sportifs les lyonnais !
Ray Thaug, afin de vous faire partager ses nuits d'ivresse, grisé par la froidure, a enlevé ses moufles pour prendre les nombreuses photographies, dont vos yeux s'éblouissent à la lecture de ce magnifique reportage. Il est vrai que l'ambiance générale est un peu sombre, mais nous vous promettons pour l'an prochain un reportage sur la Fête des Lumière entièrement photographié de jour !

Lieux illuminés : Hôtel de Ville "Aux couleurs de la Ville" - Hôtel-Dieu Electriques lumignons - Parking St-Antoine - Gare de la Part-Dieu - Basilique de Fourvière - Cité Internationale - Mise en lumière des grandes serres du parc de la Tête d'or - Stade de Gerland, Palais des Sports - Animation lumineuse du boulevard des Etats-Unis ainsi que dans une quarantaines d'autres lieux illuminés par une quarantaine d'artistes ou de groupes d'artistes.
 
SOMMAIRE
COURRIERS DU SNAP
 
SNAPcgtPACA
 
Le Syndicat National des Artistes Plasticiens cgt en Paca
Bourse du travail : 23 bd Charles Nedelec 13002 Marseille

Droit de présentation publique des œuvres
 
Monsieur Jean Claude GAUDIN.
 
Monsieur le Député,
Notre syndicat défend depuis sa création la professionnalisation des artistes et la création d'un véritable statut de l'artiste plasticien, dans ce cadre, nous serons heureux de vous présenter et d'expliciter nos propositions visant à faire évoluer les conditions de travail des artistes plasticiens dans ce sens. Dans le cadre de cette démarche, nous nous adressons à vous pour vous demander de soutenir et de faire voter le décret d'application de la loi sur le droit de Présentation Publique des œuvres, en le présentant et en le défendant à l'assemblée nationale. Cette loi (article L 122-2) permet aux artistes plasticiens d'obtenir un revenu légitime de leur travail, dans le cadre d'une exposition publique (ou para publique) durant laquelle leurs œuvres sont immobilisées dans un lieu non dévolu à la vente d'œuvres d'Art. Cette loi institue la nécessité d'une rémunération de l'artiste pour toute présentation publique de ses œuvres, comme cela existe au Canada ou en Allemagne. Nous voulons que les artistes plasticiens puissent vivre du fruit de leur travail, nous ne souhaitons pas être des assistés (ou RMistes) à vie. Le droit de présentation publique pourrait être appliqué au prorata du budget de l'exposition ou sous une forme et un quota à définir avec les professionnels et institutionnels concernés. Nous sommes la deuxième région de France en nombre d'artistes plasticiens et pour permettre le maintien, voire le développement, de cette dynamique dans la création contemporaine, nous espérons votre soutien. Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.
En vous remerciant par avance, veuillez croire, Monsieur le Député, en notre parfaite considération.
 
Le 28 novembre 2002 Pour le SNAPPACA : Marie Ducaté Secrétaire régionale.

Statut de l'artiste
 
Monsieur Jean-Jacques AILLAGON, Ministre de la Culture.
 
Monsieur le Ministre,
Notre syndicat défend depuis toujours la professionnalisation des artistes et la création d'un véritable statut de l'artiste plasticien, dans ce cadre, nous nous permettons d'attirer votre attention sur les partenariats que vous avez instaurés entre les deux ministères (éducation et culture), et dont nous nous félicitons, pour que les artistes plasticiens puissent intervenir en milieu scolaire, sous couvert d'un dispositif appelé "classes à PAC". Il nous apparaît que les DRAC et les collectivités territoriales ne soutiennent pas les classes à PAC comme la convention de départ de ce projet l'entendait, de plus le nombre de ces classes à PAC a diminué cette année de 50% du fait de la réduction des budgets alloués, ce qui est très dommageable, tant pour les élèves que pour les artistes. D'autre part, lors de différentes consultations et d'échanges avec les artistes du SNAP et au-delà, il nous apparaît certains disfonctionnements dans les tarifications horaires de ces interventions qui se révèlent différentes selon les régions (éléments confirmés par la DAP). Ces différences apparaissent également selon que l'un ou l'autre de vos ministères, est à l'initiative du projet. Nous aimerions, pour plus de clarté dans le fonctionnement des classes à PAC, que le tarif horaire légal conseillé par la DAP de 50€, soit appliqué par tous, ceci afin d'éviter des injustices et de favoriser un critère de sélection des intervenants qui ne soit pas basé sur le moindre coût de l'opération, ce qui n'est pas, nous en sommes persuadés, la finalité de votre démarche. Enfin, il est également à regretter que les interventions en milieu scolaire, selon la nature de la commande, ne soient pas reconnues comme faisant partie de la carrière artistique de l'intervenant et donc soumis à l'URSSAF plutôt qu'a la Maison des Artistes, ce qui pénalise fortement les artistes, tant pour leur couverture par la Maison des Artistes que de par une taxation plus forte.
Nous vous remercions par avance de bien vouloir prendre en considération notre demande, nous sommes à votre disposition pour toute information que vous jugeriez utile, dans l'attente, nous vous prions de croire en notre parfaite considération.
 
Le 28 novembre 2002 Le SNAPcgt.
 
SOMMAIRE
LA MÉMOIRE RETROUVÉE
 
Le passé décomposé de Ray Thaug (suite sans fin)
 
RAY THAUG
 
 
Nous avons demandé à notre cher collaborateur Ray THAUG, de nous faire sa biographie, mais suite à un accident survenu il y a quelques années, il a presqu'entièrement perdu le souvenir de son passé. Si vous savez quelque chose sur lui, envoyez-nous l'information afin de combler les blancs de sa vie aussi passionnante que tumultueuse. N'oubliez pas, dans la mesure du possible de dater le souvenir. Merci d'avance.

Je viens de trouver cette vieille photo dans la cantine de Thaug, je n'ai pas d'explications, mais il devait avoir trente ans à l'époque. salut - PEGE
 
RAY THAUG A 30 ANS
 
Ray THAUG à 30 se trouve en charmante compagnie. Mais qui est cette femme ? Une Ray Thaug girl ? Une espionne venue de l'Est ? Et qu'elle est cette neige qui éclabousse la photo ? Pourquoi des armes à feu volent-elles autour d'eux ? Quand au pull rouge, il nous fait furieusement penser à un artiste peintre lyonnais avec un peu plus de cheveux et moins de barbe, qui à commencé à sévir à la même époque.

Toujours en jetant un œil dans la cantine de Ray, voici ce que j'ai trouvé... est ce lui ou un comparse. Thaug passe à Lyon... pour la fête de la vierge, je vais essayer de savoir - PG
 
RAY THAUG DANS LE FROID POLAIRE
 
Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Avec qui ?
 
SOMMAIRE
LES MARCHANDS DE VENISE
 
Du lit au au Galuppi
 
 
THR 60
© RAY THAUG
Le décor
    
THR 61
THR 72
THR 73
THR 69
© RAY THAUG
Le marché
L'artisan
gratage
masquage
    
THR 63
THR 64
THR 65
THR 70
© RAY THAUG
L'artiste
La palette
L'artiste
L'œuvre
    
THR 56
THR 67
THR 71
THR 66
© RAY THAUG
La bête
Le cuisinier
Le four
le rôt
    
THR 62
THR 55
THR 58
THR 57
© RAY THAUG
La dentellière
La vieille dentelière
La dame de Burano
Le restaurant Galuppi
 
Arrivé la veille et après avoir passé ma première nuit à Venise, je me suis levé de bon matin, près à découvrir les charmes discrets de la ville d'eau. Après un petit déjeuner avec café expresso particulièrement ristreto et corsé, qui ne permet pas de tremper ses croissants plus d'une fois, je suis sorti de l'hôtel. Accueilli par un calicot qui vous promet de ne rien vous cacher des mystères de la cité des doges, j'ai longé un marché qui ne découvre pas encore ses opaques étals. Cela commence mal. Je me précipite dans la premier échoppe venue. Zut ! Ce n'est pas une charcuterie où j'aurais bien acheté un sandwich à la saucisse de lion de Venise ou un hot doge, mais une fabrique de masques. Décidément on veut tout cacher. Après être ressorti, je me suis dirigé vers la Place Saint Marc où l'on peut déguster le célèbre pigeon de la place au marc de grapa. Je me suis retrouvé nez à nez avec un homme de pierre qui dissimule le sien derrière une plaque de plomb. Miracle, un artiste peintre qui ne cache, lui, rien de ses talents, peint devant mes yeux esbaudis de tant de beauté, un chef d'œuvre de la re-renaissance italienne.
En route pour les îles, descendant à Murano et je me suis engouffré dans l'atelier de verrerie le plus proche. Comme c'est l'heure du repas, un cuisinier y officie pour préparer le casse-croûte des travailleurs du verre, travailleurs qui le lève beaucoup, le verre. Les ouvriers étants affamés, le cuistot prend un bison qu'il colle au bout d'une perche, le met au four le temps de le cuire un peu, sort le rôt près à être dégusté et me fait goûter sa cuisine. La viande est un peu dure mais cela me donne faim.
Je quitte se lieu pour prendre le vaporeto jusqu'à Burano. En débarquant je m'arrête un cours instant chez les dentellières, qui jour après jour font des jours, pour leur demander l'adresse du restaurant Galuppi. Mais elles ont un peu de mal à me l'expliquer. Je ressors en courant et voyant une dame de Burano qui ère dans la rue, je lui demande mon chemin. Elle me répond en dialecte vénitien : petit galopin, Galuppi c'est ici !
Soulagé, j'entre dans le restaurant qui se trouve devant moi. Et là, surprise, je tombe enfin sur...
 
SOMMAIRE
...LE PEINTRE DE BURANO
 
L'artiste restaurateur
 
THR 54
 
THR 52
THR 56
THR 59
THR 53
© RAY THAUG
     
L'artiste
Œuvres...
...en vrac
Décaptyque
 
Alerté par les renseignement confidentiels d'un réseau de relations, je me suis rendu entre deux missions sur le site de Burano pour faire la connaissance d'un artiste peintre local dont les œuvres auraient une certaine ressemblance avec les vôtres.
Effectivement je me suis régalé... au niveau de la cuisine car il est restaurateur et ses plats sont hors du commun (ses prix aussi d'ailleurs), mais aussi en visitant les différentes salles de son établissement dont les murs sont recouverts de tableaux du "patron", un petit homme rond à l'œil vif qui depuis plus de trente ans, fait entre autres de l'Ergon*. Je lui ai également demandé s'il faisait de la tarte flambée. Il m'a répondu que non et qu'il fallait voir sur internet, ce que j'ai fait dès mon retour à l'hôtel.
 
Ray THAUG
*le trait est plus précis et les couleurs plus réactives... à cause du climat !?
 
SOMMAIRE
FLAMMEKUECHE
 
Recette de la tarte flambée
 
Recette d'Olivier envoyée par cigogne.net
site : http://www.flammekueche.com

 
Pâte
Ingrédients : 400 g de farine (type 55) 10 g de levure de boulanger (un sachet) 2 pincées de sel 20 cl d'eau tiède.
Préparez la levure : dans un bol mettez un peu d'eau chaude et versez la levure dedans. La levure va gonfler en 10 minutes. Dans un saladier pétrissez la farine, le sel et la levure avec l'eau. Ne versez pas l'intégralité de l'eau, la pâte ne doit pas être très collante. Une fois bien homogène, formez une boule et recouvrez d'un chiffon propre. Laissez pousser la pâte pendant une heure au chaud et à l'abri des courants d'air. Partagez la pâte en quatre petites boules. Étaler très finement la pâte (1 à 2 millimétres d'épaisseur).
Garniture
Ingrédients : 4 oignons, 150 g de lard fumé, 200 g de crème épaisse, 200 g de fromage blanc, muscade, sel et poivre.
Mélangez la crème et fromage blanc. Assaisonnez avec un point de muscade, du sel et du poivre. Coupez les oignons très finement. Faites les précuire quelques minutes au micro-onde. Coupez vos lardons dans le lard fumé. Coupez les finement. Les lardons en barquette ne sont pas adaptés : ils rendent beaucoup d'eau à la cuisson. Une variante est possible avec uniquement de la crème fraiche.
Cuisson
Recouvrez vos fonds de tarte du mélange crème-fromage blanc. Parsemez d'oignons et de lardons. Faites cuire dans un four chauffé au maximum pendant 10 à 15 minutes. La crème doit à peine commencer à roussir à certain endroit et la pâte commencer à griller sur les bords. La tarte flambée se partage au milieu de la table entre tous les convives.
Bon appétit !
 
SOMMAIRE
CHARMANT BAMBIN
 
Qui c'est ?
 
JEAN MARIE LAMOTTE
© XYZ GELÖST
 
Le premier qui trouve qui est ce charmant bambin a gagné une carte postale.
C'est FINI, c'est ... Patrick BLANCHARD qui a gagné cette magnifique carte postale :
CP 1413
© ERGON

Je sèche lamentablement pour le charmant bambin qui commence à m'agacer profondément... une vrai tête à claque ce pt'it con. Je proposerais bien Jean Marie Messier, ayant éliminé Ben Laden et Nicolas Sarkozy, mais je doute fort que ce soit bon (ça ne correspond pas au politiquement correct de votre journal), c'est pourquoi j'ai aussi éliminé JMLP, parmi les têtes que ce petit blond aryen m'évoquait... A suivre ! Amitiés. A + PBL
Par contre tous les gamins se ressemblent, et ton bambin continue de m'énerver ! J'élimine Patrick Hamm, il devait être plus frisé... sans jeu de mot, Ricardo Mosner (pas assez brun), Pierre Jeudy (trop joyeux), Raymond Pagès (il ne s'affichait pas encore), pas non plus Petey (trop discret), ni Paulette Hamelin, bien sûr, ni Rouhaut, ni Charron, ni Blanchard (ça colle pas), Améthist (ça brille pas assez), ainsi que dans la société civile : le Petit Jésus, Saint Nicolas, Einstein, Alexandre et Roland Dumas, Roux et Combalusier, Johnny Halliday et Sylvie Vartan, Dave, Sheila, Christian Blanc, Francis Mer, Luc Fery, encore moins Jules, Chi-chi, Bernadette,Yvonne De Gaulle, Chérie Blair, Monica Levitsky et Christine Deviers Joncourt, Pierre et Marie Curie, Pierre et Gilles, Gilles de Ray, Ray Thaug, Jean Eiffel, Jean Nouvel, Gustave Eiffel, Pablo Picasso, Pablo Néruda, Pablo Cazal, Salvador Dali, Salvador Allendé, Salvadore Adamo, Henri Salvador, Matisse, Velasquez, Manet, Constable, Modigliani, Grand et Petit Palais, Zidane, Ardisson, Fogiel, Léon Zitrone, Guy Lux, Colluche, l'Abbé Pierre, Saint Vincent de Paul, Sainte Thérèse de l'enfant Jésus, Saint Saens, Ravel, Boléro, Adagio, Albinoni, Franz Litz, Liz Taylor, Franz Kafka, Goya (le peintre et Chantal), ainsi que Michel Blanc, Michel Noir, Guy Roux... Bref, je broie du noir et je vois rouge, je suis ultra violet, et je suis marron... Ce petit con de gosse m'en aura décidémént fait voir de toutes les couleurs ! Allez, parmi les gens connus, enfin de moi, on va tenter Jean Marie Lamotte (je l'avais pas cité parmi les Jean Marie d'hier), Jean Philippe Porcherot (bien qu'il soit très brun aujourd'hui),et puis je sais pas, moi, pourquoi pas Jean Pierre Bousquet ! Et puis le Pape pour faire bien dans la liste civile ! En tout cas,on pourra pas dire que j'ai pas fait d'effort pour chercher ! Qui cherche trouve, dit-on, encore un slogan à la con ! PBL

C'est pas ERGON, c'est pas le REC, c'est pas LEDOGAR, c'est pas Pierre GAUTHIER, c'est pas PÉGÉ, c'est pas Ray THAUG, c'est pas Martian AYME, c'est pas Jean Marie MESSIER, c'est pas Ben LADEN, c'est pas Nicolas SARKOZI, c'est pas...
c'est ... Jean Marie LAMOTTE !
 
SOMMAIRE
ART POSTAL
 
 
BRIC-À-BRAC - Envoyez une édition de 20 œuvres format 10x15cm à JC SYNTHETICS - Flat 1 - 66 orford street - IPSWICH SUFFOLK - IP1 - 3PE - GRANDE BRETAGNE
 
SOMMAIRE
L'OR DES SITES
 
ARTS PLASTIQUES  
CNAP (Site officiel de la Délégation aux Arts Plastiques comprenant un annuaire des lieux permettant de faire des recherches sur les institutions. Fiches sur l'actualité, les achats, les commandes, l'enseignement, la formation, etc.)http://www.cnap.fr
ARTISTES  
CHEVAUX Jacky (site officiel sur l'artiste )http://www.jacky-chevaux.com
BANDE DESSINÉE  
LOUSTAL (site officiel de l'artiste)http://www.loustal.net
MAMARA Milo (site officiel de l'artiste)http://www.milomanara.com
CARTES POSTALES & BD  
CHRISTIAN DESBOIS ÉDITIONS (galerie, éditeur de cartes postales et d'affiches de bande dessinée)http://www.desbois.com
GASTRONOMIE  
1001 COCTAILS (principes de base du cocktail et recettes)http://1001cocktails.com
EASY COOK (recettes de cuisine faciles à faire)http://gilles.abbey.free.fr/easycook
FLAMMEKUECHE (la tarte flambée et autre recettes alsaciennes )http://www.flammekueche.com
RECETTES D'ALSACE (des dizaines de recettes alsaciennes)http://www.recettesdalsace.com
DROITS D'AUTEURS  
CSPLA (Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique)http://www.droitsdauteur.culture.gouv.fr
SOMMAIRE
CÉDÉROMS, LIVRES & REVUES
 
NADA-ZÉRO N°36 HIVER 2002/2003
© CHRISTIAN ALLE - NADA-ZÉRO - 9 rue du pré de la mer F 50460 URVILLE NACQUEVILLE - Mel : chris.alle@wanadoo.fr - Site : http://come.to/NadaZero - http://lauranne.lauranne.free.fr/Nadazero/
Le fanzine trimestriel consacré à l'art postal de l'hiver 2002/2003 vient de paraître. Réalisé sur feuilles de papier A4, qui contient des œuvres d'artistes éditées à 20 exemplaires au format 8x8cm ainsi que des timbres d'artistes. On y trouve également des informations sur les projets d'art postal en cours et deux textes de Kafka. Ce mois çi particulièrement une page sur ERGON avec un CV et un 8x8cm pièce unique à l'acrylique.
Pour y participer il faut envoyer 20 multiples ou originaux format 8x8cm à Christian ALLE.
 
voir Christian ALLE
 
BON 6
 LE VOYAGE AU PAYS BASQUE D'UN GARS VERNI

© LES FILMS BONNEL - Maurice BONNEL

Notre cinéaste BONNEL préféré vient de nous envoyer un film 9 mm copié sur cédérom qui nous narre sans paroles son voyage des années 50 au pays basque avec course de chevaux, match de pelote basque, vachettes dans les arènes et cirque de Gavarny itou. Un film agréablement suranné auquel il ne manque que le bruit de l'appareil de projection.
 
 
voir Maurice BONNEL
 
SEPT JOURS AVEC LA PEINTURE
 SEPT JOURS AVEC LA PEINTURE

© JEAN BOURET - IDES ET CALENDES - LA BIBLIOTHÈQUE DES ARTS - 200 pages, 20€.

Jean BOURET était critique d'art dans Les Lettres Françaises où il rédigea de 1945 à 1972 une chronique intitulée "Sept jours avec la peinture"
 
 
voir LA BIBLIOTHÈQUE DES ARTS
 
LA BONNE ET LA MAUVAISE PEINTURE
 LA BONNE ET LA MAUVAISE PEINTURE

© ANDRÉ FRÉMIGIER - ÉDITIONS GALLIMARD - 603 pages, 29,50€

André FRÉMIGIER était critique d'art dans Le Monde et L'Observateur, journaux dans lesquels il rédigea de 1961 à 1984 des chroniques sur la peinture de l'époque et sur les grands anciens.
 
 
voir ÉDITIONS GALLIMARD
SOMMAIRE
NOUVEAUTÉS
(œuvres du XXIe siècle)
 
CP 1410V1B
CP 1417-4
CP 1417 - VÉRO ESSELIN & MICHEL KNŒRR - CARTE DE VŒUX 2003
© ERGON
Véro ESSELIN & Michel KNOERR
Cartes postales tirée à 100 exemplaires signées et numérotées 1/100 à 100/100, en sérigraphie noire, à l'acrylique et au crayons de couleurs sur carton pur coton teinté format 10,5x22cm. Environ 70 variations dans le tirage. Carte de vœux.
 
voir Véro ESSELIN & Michel KNOERR
 
CP 1410V1B
CP 1410V1A
 CP 1410 - LE JOINT LYONNAIS - CARTE DE VŒUX 2003
© ERGON
Pierre GAUTHIER - LE JOINT LYONNAIS
Puzzle de deux cartes postales tirées à 50 exemplaires signées et numérotées 1/100 à 100/100, en sérigraphie sur Vélin d'Arches teinté format 10,5x22cm. Carte de vœux de la société LE JOINT LYONNAIS.
 
voir LE JOINT LYONNAIS
 
CP 1410-V1
 
JLTI 15
 JLTI15 - JOINT LYONNAIS TECHNIQUES INDUSTRIELLES - CARTE DE VŒUX 2003
© CHRISTIAN CHABERT
Carte de vœux de la société JOINT LYONNAIS TECHNIQUES INDUSTRIELLES tirée à 750 exemplaires sur carton 10,5x15cm.
Encore bonne année 2003.
voir CHRISTIAN CHABERT ou JOINT LYONNAIS TECHNIQUES INDUSTRIELLES
 
JLTI15
 
CP 1412
 LED35 - LYON BY LEDOGAR
© MARC LEDOGAR
Carte postale éditée par Marc LEDOGAR à 250 exemplaires en offset sur carton format 10,5x15cm pour Pierre GAUTHIER. La carte représente la fontaine de la place des Jacobins à Lyon agrémentée d'un petit poisson rouge volant.
Sur cette carte les petits pois ne sont pas rouge, de toutes façons il n'y en a pas.

voir Marc LEDOGAR

 
LED35 (ref Ergon)
 
AYM 9
 AYM9 - CARTE OFFICIELLE DU SALON DE MONTBÉLIARD 2002
© MARTIAN AYME
Tarif pour toutes les cartes en quadrichromie : 2,3€ l'une ou 3,2€ les deux, et une enveloppe timbrée avec adresse du destinataire (règlement en timbres à 0,46€ pour les petites sommes, ou par chèque).
Martian a vraiment tous les talent pour oser se mettre à la broderie de coiffes du Pays de Montbéliard.
  
AYM9 (ref Ergon)
voir Martian AYME
SOMMAIRE
LA CARTE POSTALE ANCIENNE DU MOIS
(carte postale du XXe siècle)
 
CP 224
 CP 224 - VISTA NEGRA DEL LIECHTENSTEIN
© GUIDO LLINÁS - ÉDITIONS BRUNIDOR
à été édité à 200 exemplaires signés et numérotés de 1/150 à 150/150 et HC 1/50 à HC 50/50 en sérigraphie sur carton pur coton.
Le château de Vaduz au Liechtenstein est tout petit sur la vignette, mais visible sans loupe sur la carte grandeur nature.

voir ÉDITIONS BRUNIDOR

 
CP 224 (ref Ergon)
SOMMAIRE
 
Nous signalons aux illustrateurs de talent que des jeux cartophiles fonctionnent actuellement dans le cadre d'Ergon Éditeur (CP 1258 - CP 1259 - CP 1265 - CP 1266 - CP 1270 - CP 1271 - CP 1272 - CP 1273).
 
CP 1266A58
CP 1266A52
CP 1266R56
CP 1266A59
CP 1266A60
         
CP 1266-A58
CP 1266-A52
CP 1266-R56
CP 1266-A59
CP 1266-A60
© PATRICK BLANCHARD
© MARTIAN AYME
© ERGON
© LOREN
© TILO RAUSCH
 
SOMMAIRE
LES MELS D'ERGON
 
LE MEL D'ERGON
Courrier électronique agrémenté d'un dessin numérique réalisé pour l'occasion, annonçant la parution de la dernière lettre ®.gon avec lien vers celle-ci pour chargement de la lettre du site vers votre ordinateur.

Comme nous ne voulons pas encombrer vos boites à lettres électroniques avec des courriers non désirés, l'envoi systématique du MEL D'ERGON ne se fera que sur demande d'abonnement gratuit à l'adresse ergon@ergon4.fr
 
SOMMAIRE
LE CÉDÉROM ERGON
Pour visualiser les vignettes des pochettes de cédéroms de la série CP 1300, cliquez sur le carré rouge. vous serez connecté à la page correspondante du site ergon-editeur.fr - les pochettes suivies d'un carré rouge ne sont plus disponibles .
VIGNETTES DES POCHETTES CP 1300
En cas de commande n'oubliez pas de me faire parvenir vos adresses postale et électronique.
CP 1300 Le CD-Rom ERGON À JOUR (385 Mo en HTML - pour PC uniquement) EST DISPONIBLE EN VERSION D'ART POSTAL ET VERSION DE BASE.
CP 1300 VERSION D'ART POSTAL, signée et numérotée, avec dessin original : CD-ROM (PC ou MAC) CARTE POSTALE DE COLLECTION DU SITE À JOUR CARTOLISTE (EXCEL, PC uniquement), INSÉRÉ DANS UNE POCHETTE PIÈCE UNIQUE, SIGNÉE ET NUMÉROTÉ.
CP 1300-7
 
  
CP 1300
SOMMAIRE
®.gon.15
 
si vous ne désirez plus recevoir LE MEL D'ERGON qui annonce la parution de cette lettre, si vous avez des informations à communiquer concernant le sujet de cette lettre, veuillez écrire à la rédaction par courrier postal ou électronique. Les anciens numéros sont disponibles sur le cédérom et le site internet.
 
ERGON - 7 rue de Vendée - F 68800 VIEUX THANN - Tél. : 00.33.(0)3.89.37.25.74
 
site
 
ASCENSEUR